carte paris 17e

Achat immobilier Paris 17e : prix et informations utiles

Vous avez un projet d’achat immobilier à Paris 17e ? Voici ce qu’il est utile de savoir au sujet de ce secteur à l’histoire riche.

Achat immobilier Paris 17e : prix et exemples de biens

17e arrondissement : prix du mètre carré et des loyers

Au 1er novembre 2015 (indice de confiance 5 sur 5), pour un appartement dans le 17e arrondissement de Paris, il faut compter en moyenne 7 911 euros par mètre carré, ce qui est plus bas que la moyenne parisienne. Le prix au mètre carré le plus élevé est de 9 576 euros contre 5 480 euros pour le plus bas.

Vous souhaitez louer un bien ? Comptez un loyer mensuel de 26,8 euros en moyenne par mètre carré soit environ 540 euros par mois pour un 20 mètres carrés. Le loyer mensuel par mètre carré le plus élevé est de 32,2 euros (ce qui fait un loyer de 644 euros par mois pour un 20 mètres carrés) et le plus bas est de 20,1 euros. Ces prix sont exprimés en net vendeur.

Exemples de biens à louer et à vendre dans le 17e

Vous êtes à la recherche d’un appartement à acheter dans le 17e arrondissement de Paris ? Pour un bien de 49 mètres carrés, comptez en moyenne 425 000 euros. Un bel appartement de 153 mètres carrés est lui vendu au prix de 1,4 million d’euros. Un appartement de 60 mètres carrés vous suffirait amplement ? Comptez en moyenne 600 000 euros. Pour un studio de 17 mètres carrés, un budget de 160 000 euros environ sera nécessaire.

Vous souhaitez acheter une maison ? Prévoyez 2,75 millions d’euros pour une magnifique demeure de plus de 320 mètres carrés comprenant six chambres et quatre salles de bains. Pour une maison de 90 mètres carrés, un budget de 900 000 euros environ sera nécessaire. D’autres maisons sont vendues à plus de huit millions d’euros et d’autres encore à moins de 300 000 euros. Les prix dépendent de la surface, mais aussi des atouts des biens en vente (terrasse, jardin…).

Si c’est une location que vous recherchez, prévoyez plus de 550 euros (charges comprises) par mois pour 20 mètres carrés. Pour une surface de 46 mètres carrés, un loyer mensuel de 1 250 euros HC peut vous être demandé. Là encore, les prix dépendent de divers facteurs.

Mais avant d’acheter ou louer un bien dans le 17e arrondissement de Paris, il peut être intéressant d’en savoir davantage sur les commerces et autres moyens de transport.

Commerces, transports et lieux à visiter dans le 17e arrondissement

Les commerces du 17e arrondissement[1]

Que vous aimiez faire du shopping ou encore bien manger, vous ne serez pas déçu par le 17e arrondissement de Paris qui abonde en commerces et restaurants.

On y retrouve ainsi de célèbres enseignes comme Paul & Joe Sister, Les Petites, Maje, mais aussi Sandro.

Et rien de tel après une session shopping qu’une petite pause pour reprendre des forces. Entre les boulangeries, les épiceries fines et autres restaurants, vous trouverez certainement votre bonheur.

Qu’en est-il des moyens de transport du 17e arrondissement ?

17e arrondissement et transports

Vous souhaitez prendre le métro ? Sachez que le 17e est très bien desservi, vous n’aurez donc aucun mal à vous déplacer d’un point à un autre. De même, si vous voulez prendre le bus ou encore le RER, ce ne sera pas un problème.

Vous préférez le vélo ? Vous pouvez tout à fait vous déplacer avec le vôtre ou bien en louer un ou encore emprunter un Vélib, très à la mode depuis quelque temps dans la capitale française.

Si vous préférez vous déplacer en deux-roues ou encore en voiture, ce sont aussi des possibilités, mais attention aux heures de pointe.

Que visiter dans le 17e ?[2]

Une petite envie de vous mettre au vert ? Vous pouvez aller faire un tour à La Promenade Pereire ou au square des Batignolles, tous deux situés dans le 17e arrondissement de Paris.

Si vous aimez aller au musée, le Musée Jean-Jacques Henner vous intéressera certainement. Celui-ci est consacré aux œuvres de ce peintre français né au 19e siècle et mort au début du 20e (en 1905 précisément).

Du côté des monuments, on trouve dans le 17e arrondissement de Paris, la Cathédrale Saint-Alexandre Nevsky.

Enfin, n’hésitez surtout pas à visiter la chic rue Fortuny où a notamment vécu Sarah Bernhardt. Faites aussi un tour à la Cité des Fleurs, une voie privée où règne le calme.

Et si nous terminions par la découverte de l’histoire du 17e arrondissement ?

L’histoire du 17e arrondissement

Naissance du 17e arrondissement de Paris

L’histoire du 17e arrondissement est riche en événements. Ce secteur de Paris correspond à ce qui était autrefois la colline de Montmartre (128 mètres).

Au Moyen-Age, deux hameaux se développent autour des châteaux de Monceau et des Ternes. Au 18e siècle (jusqu’en 1791), ce qui deviendra le 17e arrondissement est un lieu de chasse royale.

De 1783 à 1787, le mur des fermiers généraux imaginé par l’architecte Ledoux est construit. Il s’agit du célèbre « mur murant Paris qui rend Paris murmurant »[3].

En 1830, l’ordonnance de Charles X unit les villages de Batignolles et Monceau afin de ne former qu’une seule et même commune.

De 1841 à 1846, les fortifications de Thiers qui ceinturent Paris et fixent, pour près d’un siècle les limites nord du futur arrondissement, sont construites. En 1842, il y a environ 14 000 habitants dans la commune de Batignolles-Monceau puis 20 000 quatre années plus tard et 65 000 en 1860, année de création du 17e arrondissement.

Première et seconde Guerres mondiales

La Première Guerre mondiale fait plus de 5 000 victimes parmi les habitants du 17e. Diverses églises et autres sont ensuite construites. En 1939, la Seconde Guerre mondiale éclate et fait elle aussi de nombreuses victimes.

En 1954, on dénombre plus de 320 000 habitants dans le 17e. En 2006, ce nombre passe à plus de 160 000.

 

Le 17e arrondissement vous attire ? N’hésitez pas à nous contacter pour vous aider dans la recherche d’un bien.

 

 

[1]      Source : http://www.parisinfo.com/shopping/hot-spots-shopping-par-quartier/le-choix-du-17e-arrondissement

[2]      http://www.unjourdeplusaparis.com/paris-essentiel/que-visiter-par-arrondissements#17

[3]      http://www.universalis.fr/encyclopedie/mur-des-fermiers-generaux/