Remise des clés

Bénéficier de l’expertise d’un chasseur immobilier à chaque étape d’un achat immobilier

Se lancer dans un achat immobilier est une étape importante dans une vie, surtout s’il s’agit d’un premier investissement. Cela peut vite devenir chronophage et compliqué. De plus, il ne faut pas brûler les étapes et être précautionneux, c’est-à-dire agir avec attention et prudence. L’expertise d’un chasseur immobilier, pour un achat immobilier (maison, appartement, bureau…), peut donc s’avérer très utile.

Première phase : projet à définir, recherches et visites à effectuer

Définir son projet

Un achat immobilier est un projet très important, il faut donc prendre le temps d’y réfléchir sérieusement afin de bien le définir. Il est nécessaire de commencer par évaluer ses besoins et déterminer ses critères de choix, de la surface habitable à la présence ou l’absence d’une terrasse en passant par la proximité des écoles ou encore la situation du bien (ville, campagne…). Il faut également réfléchir à son budget (apport personnel, emprunt…).

Cette première étape est primordiale puisqu’elle pose les bases du projet immobilier. Mais en quoi l’accompagnement d’un chasseur de biens immobiliers peut-il être utile à ce moment-là ? Simplement parce que le chasseur immobilier va valider, avec précision, l’ensemble des critères de recherche de l’acquéreur et le conseiller afin d’entamer « une recherche totalement partagée ». Il va ainsi l’aider à y voir plus clair en lui disant quels souhaits lui semblent réalisables ou au contraire irréalisables.

Commencer les recherches

Rechercher un bien immobilier n’est pas une mince affaire. Il faut éplucher de nombreuses annonces (sur le web comme dans divers journaux et autres prospectus), c’est-à-dire mettre de côté celles qui ne correspondent pas à vos critères et ne conserver que celles qui sont en adéquation avec vos souhaits. Il est aussi possible de regarder les annonces affichées par les agences immobilières dans leurs vitrines ou encore de faire appel à des proches qui pourraient vous mettre sur la piste d’un ou plusieurs biens correspondant à vos besoins et envies.

Confier cette étape à un chasseur d’appartement présente de multiples avantages. Celui-ci pourra faire appel à son réseau, travailler en étroite collaboration avec diverses agences immobilières ou encore être directement contacté par les vendeurs avant même que leurs biens soient mis sur le marché. En résumé, faire appel à un chasseur immobilier pour son achat immobilier, c’est s’assurer un accès à un plus grand nombre de biens, mais aussi éviter de passer par cette étape de recherche qui demande du temps que beaucoup n’ont pas.

Effectuer des visites

La recherche de biens a permis d’en sélectionner plusieurs à visiter. En effet, il est indispensable de se rendre sur place afin de voir les maisons ou appartements, par exemple, autrement que sur photo où certains détails peuvent nous échapper. De plus, multiplier les visites c’est aussi aiguiser l’œil et savoir quelles questions sont pertinentes.

Mais la visite de biens demande du temps et de la disponibilité. C’est pourquoi faire appel à un chasseur immobilier est une excellente idée. Celui-ci se chargera des pré-visites et saura rapidement, grâce à son expérience et à son œil d’expert, si tel ou tel bien possède plus d’atouts que de défauts ou l’inverse. Il rédigera des rapports détaillés sur les biens visités qui ont retenu son attention, les présentera à l’acquéreur et lui proposera de les visiter afin de se faire sa propre idée. Pour cette étape très importante, non seulement l’acquéreur bénéficie de l’expertise du chasseur immobilier, mais il ne perd pas de temps avec des visites « inutiles ».

Deuxième phase : différentes démarches à entamer

Faire une offre d’achat et trouver un notaire

Lorsqu’un acheteur a eu un coup de cœur pour un bien en particulier, il doit faire une offre d’achat au vendeur. Il peut chercher à négocier le prix de vente du bien, en particulier si celui-ci est à proximité d’un lieu bruyant, s’il n’y a pas de place(s) de parking attitrée(s) alors qu’il est situé dans un quartier où il est difficile de se garer ou encore s’il y a beaucoup de travaux à prévoir. En confiant la négociation au professionnel qu’est le chasseur immobilier, l’acquéreur a la certitude que celui-ci fera de son mieux puisqu’il est de son côté et non de celui du vendeur. De plus, il pourra le conseiller et le guider pour la rédaction de l’offre d’achat.

Il est à noter que « l’offre d’achat ferme et sans réserve engage celui qui l’établit ». Si l’offre est acceptée par le vendeur, l’acheteur doit signer un avant-contrat. Mais avant cela, il faut trouver un notaire.

Le vendeur peut tout à fait proposer à l’acheteur de contacter son notaire afin de fixer un rendez-vous ou bien le vendeur et l’acheteur peuvent chacun faire appel à leur notaire.

Si l’acheteur ne connaît pas de notaire, le chasseur immobilier peut lui suggérer des professionnels, prendre rendez-vous en son nom et gérer tous les documents à avoir pour signer l’avant-contrat puis le compromis de vente. Le chasseur de biens immobiliers connaît de nombreux professionnels issus de différents secteurs. Son client peut ainsi profiter de son réseau en toute confiance.

Une fois que l’acheteur a choisi son notaire, l’heure est à la signature de l’avant-contrat.

Signer l’avant-contrat et trouver le meilleur financement

Il existe deux types d’avant-contrats : la promesse unilatérale et le compromis. Ils doivent tous deux décrire le bien immobilier en détail, énumérer les conclusions des diagnostics obligatoires, informer sur le financement de l’achat, mais aussi évoquer les conditions suspensives comme le crédit et l’obtention du permis de construire. Sont également mentionnés : la commission de l’agent immobilier, la provision pour les droits d’enregistrement, les frais d’acte et les émoluments du notaire. L’acheteur dispose d’un délai de rétractation de sept jours (à partir du jour suivant la signature de l’avant-contrat).

Une fois ce délai de rétractation passé, le notaire adresse la Déclaration d’Intention d’Aliéner (DIA) à la mairie. Il faut entre deux et trois mois au notaire pour rassembler les pièces nécessaires à la vente et environ onze semaines à la mairie pour donner sa réponse.

Là encore, l’expertise d’un chasseur immobilier pour un achat immobilier peut être la bienvenue. Il guidera son client pour la signature de l’avant-contrat, s’assurera que tout est fait dans les règles et aidera l’acheteur pour les démarches parallèles à effectuer (remise du préavis à son propriétaire par exemple) afin que rien ne soit oublié. Il peut ensuite l’accompagner pour trouver le meilleur financement.

À partir du moment où l’on trouve un bien, que l’on a signé l’avant-contrat et prouvé que l’on a entamé les recherches de financement, on dispose d’un délai de 45 jours pour trouver ce financement.

Le chasseur immobilier peut mettre son client en relation avec différents organismes qui l’aideront à obtenir ce financement. Il peut s’agir de prêts immobiliers comme le PTZ+, le PAS, le prêt CEL ou encore le prêt relais. Ces organismes pourront aussi le guider en fonction de sa situation familiale (marié, pacsé…) et apporter des réponses à ses éventuelles questions.

Une fois de plus, on constate que faire appel à un chasseur d’appartement permet de bénéficier de son réseau étendu et de ses conseils avisés.

Faire une demande de prêt et accepter l’offre de prêt

Un délai de trois mois environ est nécessaire avant la signature de l’acte de vente définitif. Ce délai doit permettre à l’acheteur de contacter sa banque afin d’obtenir un prêt. Si ce prêt n’est pas accordé à l’acquéreur, il peut poursuivre son achat immobilier (il faut alors qu’il ait une autre solution de financement) ou renoncer à cet achat.

Si l’acquéreur ne souhaite pas solliciter de prêt, « il doit apposer une mention manuscrite précise en ce sens. Si le compromis ou la promesse de vente a été reçu(e) par acte authentique, il n’y a pas de mention obligatoire ».

Lorsqu’une demande de prêt est faite, la banque de l’acheteur émet une offre de prêt que « l’emprunteur ne peut pas accepter avant l’expiration d’un délai de 10 jours après sa réception ». Parallèlement, le notaire vérifie diverses informations au sujet du vendeur (statut de propriétaire, précédents titres de propriété, situation du bien par rapport aux règles d’urbanisme…).

Quel est alors le rôle du chasseur immobilier pour la demande de prêt et l’acceptation de l’offre de prêt ? Il peut conseiller et guider son client, mais aussi partager les coordonnées de professionnels qui pourraient l’aider pour l’obtention d’un prêt. Il peut également accompagner son client dans sa décision d’accepter ou refuser l’offre de prêt émise par son établissement bancaire.

Une fois l’offre acceptée, l’acte de vente peut être signé.

Troisième phase : l’acte de vente à signer

Le notaire contacte les deux parties afin de leur signaler que le dossier est complet et leur proposer un rendez-vous pour la signature de l’acte de vente. Il leur demande aussi de faire un virement correspondant au solde du prix de vente plus une provision pour frais.

La vente se déroule de la façon suivante. L’acheteur et le vendeur sont présents ainsi que le notaire. De même, les professionnels de l’immobilier doivent être au rendez-vous. Le notaire donne lecture de l’acte aux personnes présentes. L’acheteur, comme le vendeur, peut poser des questions. Puis le vendeur remet les clefs du bien à l’acquéreur « en contrepartie du paiement complet du prix de vente au notaire ».

Le chasseur immobilier est là pour assister son client lors de la signature de l’acte de vente. De plus, c’est à ce moment-là que ses honoraires lui sont dus puisqu’il a rempli sa mission et trouvé un bien à son client.

Mais ce n’est pas parce qu’il a terminé sa « chasse » qu’il cesse d’accompagner son client.

Quatrième phase : l’installation à effectuer

Étape la plus attendue par les acheteurs, l’installation n’est pas toujours simple. Il y a parfois des travaux à effectuer ou de petits problèmes à régler.

De la rénovation au suivi des travaux en passant par les démarches administratives post-achat sans oublier le déménagement, le chasseur immobilier ne met pas son client de côté une fois sa mission achevée. En effet, la plupart des chasseurs de biens immobiliers proposent divers services (mise en relation avec des entrepreneurs, suivi des travaux, aide à l’installation…).

 

En résumé, voici pourquoi l’expertise d’un chasseur immobilier pour un achat immobilier est utile :

  1. C’est le chasseur immobilier qui va dire à l’acheteur si oui ou non son projet d’achat immobilier lui semble faisable. Il le conseillera et le guidera.
  2. Une fois que le mandat de recherche simple ou exclusif aura été signé, le chasseur immobilier se chargera lui-même de la recherche du bien. Un gain de temps pour l’acheteur qui va, de plus, bénéficier de l’œil expert du chasseur de biens immobiliers.
  3. Visiter des biens demande de la disponibilité, ce qui n’est pas toujours simple pour l’acheteur. Faire appel à un chasseur de biens immobiliers lui évite d’avoir à enchaîner les visites. Le chasseur va effectuer ce que l’on nomme des pré-visites puis partagera ses impressions avec son client et lui proposera de visiter une sélection de biens correspondant à ses envies.
  4. Un bien en particulier a retenu l’attention de l’acheteur, mais il souhaite désormais négocier son prix de vente. Or négocier n’est pas toujours simple. L’expertise du chasseur immobilier est une nouvelle fois la bienvenue puisqu’il se chargera lui-même de la négociation du prix de vente du bien.
  5. L’achat d’un bien immobilier est synonyme de nombreuses démarches à effectuer. En faisant appel à un chasseur immobilier, l’acheteur n’a pas à gérer l’organisation des signatures notariales, les devis pour les travaux ou encore les démarches bancaires et autres études et analyses complémentaires.
  6. C’est également le chasseur immobilier qui va relire, pour l’acheteur, l’ensemble des documents utiles comme le PV d’AG (Procès-Verbal d’Assemblée Générale), les diagnostics et autres. Il l’aide aussi à rédiger l’offre d’achat et à signer divers documents, dont le compromis de vente.
  7. Enfin, une fois que l’acheteur est propriétaire de son bien, le chasseur immobilier peut l’aider pour diverses étapes, du suivi des travaux à son déménagement.

 

Sources : http://homeselect.paris/nos-services/recherche/ + http://www.notaires.paris-idf.fr/achat-immobilier/de-la-visite-dun-bien-immobilier-la-signature-de-lacte-de-vente