Chasseur de bien Paris 15e pour une parisienne indépendante

Trouvé !

Découvrez une recherche menée rapidement par Sophie Ithurbide, notre Chasseur d’appartement Paris 15e. Bien décidée à partir de sa colocation, Laurena voulait se lancer dans un premier achat immobilier : mais, comment parvenir à se décider, en quelques heures, pour un tel investissement ?

 

Comment rebondir après une colocation ?

Laurena est une demoiselle de 27 ans, qui travaille dans une start-up et vit actuellement au sein d’une colocation dans un bel appartement, situé à Saint-Michel. Prête à franchir une nouvelle étape de sa vie, elle est, désormais, bien décidée à trouver son petit « chez soi ».

 

Investir quand on est débordé, est-ce possible ?

Le contexte extrêmement tendu du marché parisien, sur le segment des biens de petites surfaces nécessite une réactivité très vive. Avec des disponibilités réduites, limitées aux heures du déjeuner et du soir, Laurena a décidé de faire appel à un chasseur d’appartement, pour optimiser ses chances de trouver la perle rare… Mais au-delà du gain de temps évident de sa démarche, elle espérait également bénéficier de son réseau, pour visiter des biens en « avant-première »

 

Comment Laurena a-t-elle fait confiance à HOME SELECT ?

En surfant sur Internet, pour trouver un chasseur d’appartement sur Paris, Laurena est tombée sur le site Home Select, qui bénéficie d’une bonne visibilité sur Internet, avec ses mots clés. Après avoir parcouru les différents avis certifiés laissés sur cet espace, elle a décidé de laisser un message, en décrivant sa recherche en quelques mots.

 

De quelle manière envisager cette recherche ?

Dès réception du mail, le chasseur d’appartement de Home Select, Sophie Ithurbide s’est donc immédiatement mise en contact avec Laurena : dès le premier rendez-vous, réalisé à proximité de son travail, dans un café, Sophie a découvert une cliente définitivement prête à acheter. Un premier bon point avec un primo-accédant ! Lors de cette rencontre, Sophie a également bien souligné le caractère agressif du marché parisien, sur les biens de petites surfaces. La plupart partant en quelques heures seulement. En effet, visés par l’investissement locatif, ils attirent les convoitises d’un public extrêmement varié. Laurena devait impérativement en avoir conscience, pour qu’elles puissent, ensemble, mener ce projet d’achat au bout.

 

Sophie Ithurbide, notre chercheur de biens Home Select, aime tout particulièrement ce genre de recherche. Mais, pour fonctionner, il est nécessaire que les deux parties soient dans le même état d’esprit, à savoir, être réactives et très dynamiques. En respectant cette condition sine qua non, il n’y a absolument aucune raison de ne pas se positionner en premier sur les biens.

 

A quoi le chasseur immobilier doit-il faire attention ?

Lors de cette première rencontre, Laurena a naturellement fourni, à notre chasseur immobilier, tous les éléments indispensables pour débuter sa recherche. Elle disposait d’un budget de 290 000 € et acceptait de réaliser, au besoin, des travaux. Elle souhaitait un minimum de 22 m², avec une réelle cuisine (et non un placard !). Sans oublier des parties communes bien entretenues. Cela posé, l’appartement pouvait être au rez-de-chaussée comme à l’étage, moyennant tout de même un ascenseur, à partir de trois étages. Au niveau de la localisation, Laurena n’a émis qu’une restriction : éviter les quartiers trop populaires. Sa volonté étant qu’elle se sente en sécurité, idéalement dans des quartiers vivants. Et, contrairement aux habituelles demandes faites au chasseur d’appartement, peu lui importait que son bien se situe à proximité de son travail ou non.

 

Quelles alternatives pour offrir des propositions à Laurena ?

Naturellement, compte tenu du budget de Laurena, elle ne pouvait prétendre rester dans son quartier, à Saint-Michel. Mais rien n’empêchait de regarder aux alentours, dans le 14e, 15e voire 16e arrondissement. Mais, au-delà de la zone de recherche, trouver des biens de petites surfaces sur Paris, nécessite surtout d’activer son réseau pour faire la différence ! Pour satisfaire Laurena, Sophie s’est surtout appuyée sur un de ses contacts de Century 21, pour pouvoir lui proposer des biens à visiter.

 

Quels événements ont marqué les recherches ?

Notre chasseur d’appartement propose alors plusieurs biens à Laurena : pour cela, elle lui envoie les photos disponibles, pour déterminer si une visite s’impose ou non. Rapidement, l’un d’entre eux retient son attention : il se situe vers l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans le 5e arrondissement de Paris et semble réunir tout ce qu’il faut. Sophie organise vite une visite, qui confirme ce premier sentiment. Dès sa sortie, il s’agit de se positionner, mais Laurena souhaite demander l’avis de sa mère. Malheureusement, ses quelques heures de réflexion ont suffi, pour passer à côté du bien, qui dans l’intervalle, a trouvé un autre acquéreur ! Un coup dur pour la cliente !

Rapidement, pour effacer cette déconvenue, Sophie lui présente un autre bien dans le quartier de la Butte-aux-Cailles, dans le 13e arrondissement. Mais si les photos étaient prometteuses, la réalité est tout autre ! Contre toute attente, Laurena décide de faire une offre bien en dessous de son prix de vente, pour tenir compte des travaux associés à cet achat. Une proposition qui, pour Sophie sonne davantage comme une revanche qu’autre chose. Heureusement, l’offre est déclinée : notre chasseur d’appartement est convaincu qu’elles peuvent obtenir mieux !

 

Dans quelles circonstances le bien a-t-il été identifié ?

Au fil des visites, Sophie affine le portrait de sa cliente : ayant vécu en province dans sa jeunesse, elle pourrait être intéressée par un extérieur. Sans compter que dans ses critères de départ, le rez-de-chaussée n’est pas rédhibitoire. Elle oriente donc ses recherches autour de cette nouvelle donnée et trouve un bien vers Beaugrenelle, dans le 15e arrondissement. Elle organise une visite avec Laurena et lui présente ce souplex avec terrasse. Un rez-de-jardin comme neuf ! Notre chasseur d’appartement comprend vite que c’est le bon choix ! En sortant du bien, alors qu’elles sont encore dans les escaliers, Laurena décide de faire une offre au prix du marché, à savoir 289 000 €, immédiatement accepté par le propriétaire !

 

Quels sont les points forts de l’appartement proposé par le chasseur immobilier ?

Le bien retenu est un rez-de-jardin avec terrasse. Un petit deux-pièces, doté d’une cuisine ouverte, qui constitue bien l’élément central de l’appartement, comme le souhaitait Laurena. Si l’extérieur n’a pas été exploité par le propriétaire, le logement est, quant à lui, absolument impeccable. Sophie n’émet donc aucune réserve particulière sur ce bien : avec la terrasse, le prix est parfaitement cohérent.

 

Quelle qualité a été décisive pour Laurena ?

Si Laurena n’a pas connu de « coup de cœur », elle a trouvé un bien qui rentre dans l’ensemble de ses critères. Et même davantage ! Consciente du rythme du marché imposé sur les biens de petites surfaces, elle a su se montrer très réactive, malgré le fait qu’il s’agissait pour elle d’un premier achat immobilier.

 

Fallait-il aménager ou rénover certaines pièces ?

Selon les dires de notre chasseur d’appartement, le bien du quartier de Beaugrenelle s’apparente à une « maison témoin » : Laurena n’avait qu’à y poser ses valises. Tant est si bien qu’elle est même actuellement en train de négocier, avec le propriétaire, pour conserver les meubles présents dans le logement – permettant ainsi d’éviter un déménagement à chacun. La terrasse, non exploitée jusqu’ici, est le seul espace qu’il reste à aménager : Laurena pourra y inscrire son style !

 

Le vécu du chasseur immobilier

Avec des biens qui partent en quelques heures, ce type de recherche implique une certaine osmose entre le chasseur et son client : avec Laurena, Sophie a trouvé le dynamisme et la réactivité nécessaires, pour que tout se passe au mieux. Un projet sympathique, une belle rencontre.

 

L’appréciation d’une cliente primo-accédante

En tant que primo-accédante, Laurena avait besoin d’être guidée dans sa recherche de bien. Avec Sophie Ithurbide, elle s’est immédiatement sentie en confiance. Le contact est bien passé et la confiance ressentie par notre chasseur d’appartement était réciproque, ce qui a permis de trouver un bien de qualité, en à peine 10 jours ! Une belle aventure !