Chasseur d’appartement : bienvenue dans le 3e arrondissement

Entre ses beaux hôtels, ses musées ou encore ses célèbres quartiers comme celui du Marais, le 3e arrondissement de Paris est l’un des plus appréciés des Parisiens comme des touristes français et étrangers. Vous aimeriez y acheter un bien ? Nous vous proposons de découvrir les prix qui y sont pratiqués ainsi que diverses informations utiles à connaître. Et si vous avez besoin des services d’un chasseur d’appartement, n’hésitez pas à nous contacter.

 

3e arrondissement : prix pratiqués et exemples de biens à vendre

À combien s’élève le mètre carré dans le 3e arrondissement de Paris ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir.

Prix du mètre carré dans le 3e arrondissement[1]

C’est décidé, vous allez acheter un appartement à Paris et plus particulièrement dans le 3e arrondissement. Mais combien y coûte le mètre carré ? Cela dépend des quartiers. En moyenne, il s’élève à 10 296 euros contre 7 470 euros pour le mètre carré le plus bas et 13 041 euros pour le mètre carré le plus élevé.

Vous pouvez aussi louer un bien ou en acheter un pour le mettre ensuite en location. Dans les deux cas, sachez que le prix moyen du mètre carré est de 30 euros contre 22,5 euros pour le plus bas et 36 euros pour le plus élevé. Ce qui fait environ 900 euros de loyer mensuel pour un appartement de 30 mètres carrés.

Ces nombres sont des estimations au 1er janvier 2017 et sont exprimés en net vendeur.

Évolution des prix dans le 3e arrondissement

Les prix dans le 3e arrondissement ont évolué au cours des derniers mois et années. Ainsi, en un mois, ils ont connu une hausse de 0,8 %. En trois mois, c’est une augmentation de 3 % qui a été constatée.

En un an, la hausse est encore plus importante puisqu’elle s’élève à 7,8 %. En deux ans, elle atteint 10,8 %. En cinq ans, les prix ont augmenté de 6,4 %. Enfin, en 10 ans, ils ont plus que doublé puisqu’ils ont connu une hausse de 54,5 %.

Le constat est donc le suivant : en 10 ans, les prix dans le 3e arrondissement n’ont fait qu’augmenter pour atteindre aujourd’hui plus de 10 000 euros en moyenne du mètre carré.

 

Exemples de biens à vendre dans le 3e arrondissement de Paris

Vous souhaitez acheter un bien dans le 3e arrondissement de Paris ? Voici des exemples d’appartements mis en vente.

Pour une surface de 70 mètres carrés (trois-pièces, dont deux chambres), comptez environ 780 000 euros. Pour près de 80 mètres carrés, le prix de vente peut atteindre et même dépasser les 950 000 euros.

Vous voulez acheter un studio d’une surface inférieure à 15 mètres carrés ? Le prix de vente peut dépasser les 115 000 euros.

Attention, ces prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier en fonction de multiples facteurs (atouts et défauts du bien, situation…).

 

Informations pratiques et utiles sur le 3e arrondissement de Paris

Investir dans un bien dans le 3e arrondissement de Paris est une chose, mais bien connaître ce secteur en est une autre. De son histoire à ce que l’on peut y faire, voici diverses informations sur le 3e.

Histoire du 3e arrondissement de Paris[2]

À l’époque où Paris s’appelle encore Lutetia (Lutèce), ce qui deviendra le 3e arrondissement n’est encore qu’une zone marécageuse. Puis, pendant le haut Moyen Âge, une abbaye est construite : Saint-Martin des Champs. Mais ce n’est qu’après les invasions normandes que ce secteur commence à se développer. L’Enclos du Temple compte de plus en plus de constructions et devient une petite ville à part entière.

Au 14e siècle, Charles V « le sage » décide de s’installer à l’hôtel St-Pol. Les fortifications Est de la ville doivent alors être élargies. Les limites Est et Nord de l’actuel 3e arrondissement voient le jour. Une « longue période d’urbanisation débute » (constructions privées, Hôpital des Enfants Rouges…).

Après le massacre de Saint-Barthélemy (nuit du 23 au 24 août 1572), Henri IV lance de grands travaux et le quartier devient l’un des plus huppés de la capitale. La Place Royale (Place des Vosges) est, par exemple, terminée en 1612.

Au 18e siècle, le futur 3e arrondissement redevient l’un des secteurs les plus industriels de Paris. De nombreux immigrants y viennent également.

Au 21e siècle, le 3e renaît « tiraillé entre la restauration de son patrimoine historique, la spéculation immobilière et le maintien de ses activités traditionnelles et de sa population ».

 

Le 3e arrondissement en nombres[3]

Depuis le recensement de 1999 qui avait permis de déterminer que 34 250 personnes vivaient dans le 3e, le nombre d’habitants n’y a que peu évolué. En 2010, ils étaient 35 652, soit environ 1,6 % de la population parisienne.

C’est dans le quartier des Arts et Métiers que l’on compte le plus d’habitants avec plus de 9 000 personnes. Ce sont les 20-39 ans qui sont les plus présents dans ce secteur très dynamique et où la moyenne des actifs est supérieure à celle de Paris.

Les jardins et espaces verts s’étendent sur plus de 18 000 mètres carrés auxquels il faut ajouter les jardins privés et autres squares.

Du côté des commerces et transports

Le 3e arrondissement de Paris étant un secteur très vivant et fréquenté, y trouver des magasins et autres restaurants est facile. Les boutiques de textile, par exemple, y sont relativement nombreuses.

De plus, pour se déplacer au sein même du 3e arrondissement ou en dehors, c’est tout simple. Il suffit de prendre le métro, le bus, le taxi ou encore le Vélib’.

 

Vous souhaitez acheter un bien dans le 3e arrondissement de Paris ? Faites donc appel à un chasseur d’appartement Home Select. Si vous avez des questions ou que vous voulez simplement nous rencontrer, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serons ravis de vous aider et de vous conseiller. À très vite !

[1]    http://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/paris-3eme-arrondissement-75003/

[2]    http://www.mairie03.paris.fr/mairie03/jsp/site/Portal.jsp?page_id=452

[3]    http://www.mairie03.paris.fr/mairie03/jsp/site/Portal.jsp?page_id=34