drapeau pays_anglosaxons

Chasseur d’appartement : un métier populaire dans les pays anglo-saxons

En France, le métier de chasseur immobilier était relativement méconnu jusqu’à ce que Stéphane Plaza « débarque » sur M6 avec Recherche appartement ou maison puis Chasseurs d’appart ». Ce n’est pourtant pas un métier récent puisqu’il est, depuis longtemps, populaire dans les pays anglo-saxons.

Chasseur immobilier : des États-Unis à la France

Les Français se sont inspirés des Américains et Britanniques pour développer l’activité de chasseur immobilier dans l’Hexagone.

Pays anglo-saxons : précurseurs dans la recherche immobilière

Aux États-Unis comme au Royaume-Uni, faire appel à un chasseur d’appartement est tout à fait naturel pour les futurs acquéreurs. C’est d’ailleurs, pour eux, aussi normal que de faire appel à un agent immobilier pour vendre un bien.

Rien d’étonnant donc au fait que ce soit sur le territoire américain que soit née la profession de « flat hunter », « property finder » ou encore « buyer’s agent » il y a près de 40 ans, dans les années 1980.

Mais pourquoi est-elle plus développée dans les pays anglophones qu’en France ? Simplement parce que la culture de services y est plus importante que dans l’Hexagone où l’on aime, en général, se « débrouiller » seul.

Sonnerie comme dans un hôtel (conciergerie / chasseur d'appartement)

En France, il faudra attendre les années 1990 pour voir apparaître les premiers chasseurs d’appartement.

Années 1990 et premiers chasseurs immobiliers français

En France, le métier de chasseur d’appartement a vu sa popularité monter en flèche dans les années 2000-2010. Pourtant, c’est bien au début des années 1990 que cette profession est apparue sur le territoire français.

C’est Flat Hunter qui est la première société à importer le concept des pays anglo-saxons. Pourquoi ? Parce que le constat est simple : les agents immobiliers traditionnels se concentrent davantage sur la vente de biens que sur la recherche de maisons ou appartements.

La France compte (enfin) ses premiers chasseurs immobiliers qui s’inspirent des méthodes observées au Royaume-Uni ou encore aux États-Unis.

Années 2000-2010 : le chasseur immobilier français gagne en popularité et en crédibilité

Les années 2000 sont synonymes de plus grande popularité pour le métier de chasseur immobilier en France. Des émissions TV consacrées à la profession voient le jour tout comme la FNCI. Il s’agit de la Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers (dont Home Select est membre).

La FNCI propose régulièrement des réunions à ses membres ainsi que des formations d’apprentissage et de perfectionnement du métier de chasseur d’appartement. En 2014, celles-ci sont labellisées par Pôle Emploi. De plus, la FNCI contrôle les pratiques de ses membres et n’hésite pas à les radier s’ils ne respectent pas leurs engagements et leurs clients.

Le rôle de la FNCI est aussi de faire reconnaître l’activité de chasseur immobilier. Grâce aux efforts de la fédération, la loi ALUR (promulguée en mars 2014) reconnaît davantage le rôle du chasseur d’appartement en étendant le domaine d’application de la loi Hoguet à tous les experts du monde immobilier.

Désormais, un chasseur de biens doit détenir une carte professionnelle (carte T), disposer d’une garantie financière suffisante (si des fonds sont maniés) ou encore être assuré (responsabilité civile professionnelle).

En France, il aura donc fallu près de 20 ans pour que chasseur immobilier passe de profession méconnue à métier réglementé et populaire.

Étapes de la recherche immobilière avec un professionnel

Homeselect_achat immo_étapes

Vous êtes à la recherche d’un bien ? Faire appel à un chasseur de biens immobiliers est à envisager.

Étape #1 : la rencontre

Avant tout, il est important pour le chasseur immobilier d’apprendre à connaître son ou ses clients. Pour cela, il propose en général un premier rendez-vous qui vous permettra de faire connaissance autrement que par téléphone et par e-mail.

Lors de cet entretien, il définira, avec vous, vos besoins et critères. Vous parlerez budget, secteur de recherche et autres.

Ce sera aussi l’occasion pour lui de vous dire si ce que vous recherchez est trouvable ou l’inverse (budget trop bas par rapport à la surface ou encore au secteur souhaité…).

Étape #2 : les recherches

Si vous pensez que tous les biens immobiliers à vendre sont disponibles sur le web, vous faites erreur ! Nombreux sont ceux qui n’apparaissent pas sur les divers sites spécialisés, et ce, pour de multiples raisons.

Le chasseur immobilier va pouvoir bénéficier de l’aide de son réseau professionnel développé afin de trouver des biens correspondant à vos critères. Toujours grâce à ce réseau, il pourra même avoir accès à des biens pas encore sur le marché.

Étape #3 : les pré-visites

Les pré-visites sont une étape essentielle dans la recherche d’un bien. Pourquoi ? Parce qu’elles permettent au chasseur de faire une première sélection parmi les biens qui ont retenu son attention.

En se rendant sur place, il pourra constater les qualités du bien, mais aussi ses défauts. Si, sur papier, un bien peut paraître parfait, en réalité il peut en être autrement. Une mauvaise isolation, un dégât des eaux, une gare à proximité… Tous ces points négatifs pourront être relevés grâce aux pré-visites.

Étape #4 : les visites avec l’acheteur

Le chasseur immobilier a sélectionné un certain nombre de biens répondant à vos attentes. Il vous propose donc de les visiter en sa compagnie.

Vous informer, répondre à vos questions, vous conseiller, tels sont ses différents rôles. Il peut aussi vous parler négociation de prix s’il estime que celui-ci peut être revu à la baisse.

Dernières étapes : l’offre, la signature de l’acte et l’emménagement/aménagement

Un bien vous a plu ? Vous pouvez donc faire une offre d’achat pour celui-ci. Là encore, le chasseur de biens immobiliers vous accompagne et vous conseille.

Il est également à vos côtés pour la signature de l’acte chez le notaire.

Enfin, que ce soit pour votre emménagement ou bien vos travaux, il peut aussi vous faire bénéficier de son expertise et de son réseau professionnel.

chasseurs immobilier à Paris

 

Née dans les pays anglo-saxons, la profession de chasseur immobilier s’est développée en France dans les années 2000-2010. Depuis, nombreux sont les futurs acheteurs qui font appel à un expert qui, rappelons-le, n’est payé qu’au résultat.