Chasseur d’appartement Paris 15e pour un couple d’investisseurs londonnien

Trouvé !

Découvrez une recherche menée rapidement par Catherine Ziegler, notre chasseur d’appartement, spécialisé sur Paris Centre. Après avoir trouvé le bien d’un de leur ami, un couple d’investisseurs français, habitant à Londres, contacte Catherine pour acheter, non pas un, mais deux appartements destinés à la location.

 

Sur quel type d’investissement miser ?

Un couple d’investisseurs français décide de placer ses liquidités dans la pierre parisienne, tout en vivant à Londres, mais dans un bien dont ils sont déjà propriétaires. Lui, travaille dans la finance, elle, exerce une double activité professionnelle, oscillant entre le métier d’expert-comptable et celui de décoratrice d’intérieur.

 

Comment rechercher un appartement depuis l’étranger ?

Extrêmement occupés, ils souhaitent confier la recherche à un professionnel. Encouragés par leurs amis, ils décident de s’adresser à un chasseur d’appartements. Ce dernier sera en charge de trouver un bien parfait, pour réaliser un investissement locatif attractif.

 

Comment le couple a-t-il connu les chasseurs immobiliers HOME SELECT ?

Recommandé par une de leur connaissance, le couple entre directement en contact avec Home Select – et plus précisément, avec Catherine Ziegler — quelques jours plus tard, le mandat exclusif est signé le 31 décembre 2016 !

Que recherchait nos clients pour investir ?

Lors de la rédaction du mandat, la recherche était orientée sur deux appartements, lumineux, comptant chacun 2 ou 3 pièces, dans un immeuble ancien ou semi-récent, aux parties communes, à la fois bien entretenues et propres. Dans les deux cas, le couple d’investisseurs ne souhaitait pas de cour sombre, réclamait un ascenseur au-delà du 3e étage et désirait réaliser quelques travaux dans le bien convoité. Au niveau de la localisation, il ciblait du 1er au 8e arrondissement de Paris, avec le nord du 16e et le sud du 17e, à proximité de la ligne 1 du métro. Le tout pour un budget unitaire de 350 000 à 500 000 €. Disposant des fonds immédiatement, les investisseurs n’apposeraient pas de clause suspensive d’emprunt à leurs offres.

 

Comment concilier tous les souhaits de l’investisseur ?

À l’étude minutieuse de ce cahier des charges, notre chasseur d’appartement est relativement serein : ayant déjà mené de telles recherches pour un ami du couple, elle sait qu’il est parfaitement possible de réunir tous les vœux de ses clients. Mais si l’année 2016 s’est construite sur un marché immobilier incroyable, 2017 n’offre que peu de renouvellement : Catherine Ziegler ne dispose pas d’autant de produits accessibles qu’auparavant. Il faut donc se montrer très réactif et disponible pour concrétiser ces achats… Malgré la distance, il est donc décider qu’ils échangeront quotidiennement sur What’sApp, avant de se déplacer, si l’intérêt est au rendez-vous…

 

Quelles étapes de recherche pour le chasseur immobilier ?

En janvier et en février 2017, notre chercheuse de biens ne visite pas moins d’une vingtaine d’appartements, pour le couple d’investisseurs. Face aux nombreuses déconvenues, il est rapidement envisagé d’offrir à Catherine Ziegler la possibilité d’élargir sa recherche à un seul appartement, pour un budget total de 1 million, mais l’appartement convoité doit impérativement pouvoir être divisé en deux biens, avec deux entrées distinctes. Or, cette nouvelle donnée n’ouvre pas forcément des perspectives nouvelles, dans la mesure où la création d’une seconde entrée sur un palier n’est pas chose aisée : il convient d’en faire la demande à la co-propriété, qui ne peut pas être sollicitée avant la signature de l’acte définitif. Remplissant potentiellement le nouveau cahier des charges, Catherine Ziegler présente au couple d’investisseurs un appartement rue du Colisée, dans un magnifique immeuble ancien. À la lumière des premières photos, une difficulté apparaît : si le bien peut être divisé en deux, la création d’un second WC semble compliquée. Lors de la visite, la cliente prend ses cotes et ses mesures, avant d’admettre que cela ne sera pas possible…

 

Quel a été le facteur clé de la recherche ?

Dans le courant du mois de mars, Catherine leur présente un appartement dans une résidence des années 60, pleine de caractère ! À la visite, le couple est enthousiaste ! D’autant plus que le prix est affiché à 685 000 €, avec un parking et une cave ! Un prix très raisonnable compte tenu de l’emplacement, à savoir, le 8e arrondissement, dans une rue parallèle aux Champs-Elysées !

 

De quel type d’appartement est-il question ?

Situé rue de Ponthieu, le bien de 60 m² offre une vue très dégagée sur de la verdure, une belle hauteur sous plafond, un parquet clair et des murs blancs, pour un ensemble très lumineux. Sans oublier un balcon côté chambre, qui s’ouvre sur le jardin ! L’appartement est au cœur d’une résidence des années 60, qui a été totalement rénovée et relookée, façades avant comme arrière.

 

Dans quelles conditions l’investisseur a-t-il accepté ?

N’ayant pas besoin d’un place de parking, le couple décide de formuler une offre sans et une offre avec : l’agence transmet à la propriétaire, qui accepte leur proposition à 630 000 € et conserve le parking pour la location. La signature du compromis se fait rapidement. Par contre, malgré l’absence de prêt, la rédaction de l’acte authentique tarde légèrement, contraignant le couple à patienter…

 

Une enveloppe travaux était-elle nécessaire ?

Propre, l’appartement est également en excellent état : il ne nécessite aucune intervention et peut être loué immédiatement. Cependant, le couple hésite à ouvrir la cuisine sur le séjour et à rafraîchir un peu la salle de bain

 

Quelle a été l’appréciation du chasseur immobilier ?

Malgré la distance physique de ses clients, Catherine Ziegler a pu apprécier leur réactivité. Aujourd’hui, elle est encore en quête du second bien, qui repose sur les mêmes critères de recherche. De fait, notre chasseur d’appartement est toujours en contact avec le couple d’investisseurs.

 

Le couple d’investisseurs peut-il recommander HOME SELECT ?

Ces derniers, absolument ravis du premier achat, gardent un œil sur le marché immobilier et soutiennent activement Catherine dans la recherche du second appartement. Soucieux de ne pas trop pâtir de la remontée des prix… Au mois de juin, ils faisaient une offre sur un appartement à proximité du Palais Galliera, dans le 16e arrondissement de Paris. S’agissant d’une indivision, la réponse se fait attendre… AFFAIRE À SUIVRE !