Jeune couple souhaitant acheter (primo-accédant)

Chasseur immobilier et agent immobilier, deux professions différentes

Beaucoup confondent les métiers de chasseur immobilier et agent immobilier. Pourtant, bien qu’ayant plusieurs points communs, il s’agit tout de même de deux professions distinctes. Nous tenterons ici de faire la différence entre ces deux métiers, mais aussi leur particularité et leur complémentarité. Des différences d’un point de vue juridique mais aussi sur leur mission respective, leurs obligations et les formations à suivre si vous souhaitez devenir chasseur immobilier ou agent immobilier.

Qui est le chasseur immobilier ?

Est appelé chasseur immobilier celui qui travaille pour l’acheteur.

  • Missions du chasseur immobilier

Le chasseur immobilier porte bien son nom puisque son métier consiste à partir à la chasse au bien idéal pour ses clients. Contacté par des acheteurs à la recherche d’une maison ou d’un appartement, il liste avec eux leurs critères et besoins puis se charge de toutes les étapes, de la sélection des biens aux premières visites en passant par la négociation des prix avec le vendeur ou l’agence qui le représente.

chasseur immobilier province

Ce professionnel du secteur immobilier offre un service de recherche personnalisé à ses clients et s’engage à chercher, et dans le meilleur des cas à trouver, LE bien immobilier correspondant à leurs souhaits.

  • Les qualités requises d’un chasseur immobilier

En tête, on retrouve un grand dynamisme puisqu’il devra se rendre à de multiples rendez-vous ou encore effectuer de nombreuses visites. L’organisation, la disponibilité, la patience, la capacité à négocier et un excellent relationnel sont également des atouts que doit posséder le chasseur de biens immobiliers.

  • Chasseur immobilier et mandat de recherche immobilier

C’est via un mandat de recherche que l’acheteur (mandant) désigne le chasseur immobilier(mandataire) afin de lui trouver une maison ou un appartement. Grâce au mandat de recherche immobilier, il peut donc agir au nom de son client.

Qui est l’agent immobilier ?

Est appelé agent immobilier celui qui travaille pour le vendeur ou le bailleur.

  • Objectif de l’agent immobilier

Le premier objectif de l’agent immobilier est d’obtenir des mandats de vente ou de location. Ses clients (vendeurs ou bailleurs) lui demandent de gérer la mise en vente ou en location de leur bien.

  • Procédure effectuée par l’agent immobilier

Après avoir évalué le bien en question, l’agent diffuse les informations le concernant (via des annonces web notamment). C’est aussi lui qui, à la demande des acheteurs ou locataires, fait visiter les maisons et appartements à vendre ou à louer, engage la négociation avec le propriétaire en cas de vente et mène la transaction à son terme.

  • Autres missions de l’agent immobilier

Il est aussi possible que l’agent immobilier soit amené à rédiger l’avant-contrat. Celui-ci précède l’acte de vente. Ses missions ? Vérifier divers renseignements (titres de propriété du vendeur, description détaillée du logement…) et assister son client dans ses autres recherches (certificats d’urbanisme, formules de prêts…).

  • Agent immobilier administrateur de biens

Un agent immobilier peut aussi être administrateur de biens, c’est-à-dire chargé par les propriétaires de s’occuper de diverses tâches liées à la gestion de leurs immeubles (loyers, entretien, charges…).

  • Conditions pour être agent immobilier

Pour être agent immobilier, il faut avoir d’excellentes connaissances juridiques, commerciales et techniques et être doté d’une grande aisance relationnelle.

Deux professions, deux types de clientèles

Comme expliqué précédemment, le chasseur immobilier aide les acquéreurs à trouver un bien correspondant à leurs envies et à leurs besoins. L’agent immobilier possède quant à lui, un portefeuille de biens immobiliers qu’il met en vente ou en location pour ses clients dans les meilleures conditions possible.

clientèle chasseur immobilier

Chasseur immobilier et agent immobilier : mandat de recherche et mandat de vente

Autre élément permettant de différencier les deux professions : le mandat.

  • Mandat de vente

Pour un agent immobilier, on parle de mandat de vente cependant, il est aussi possible de signer un mandat de recherche avec un agent immobilier même s’il est plutôt recommandé de faire appel à un chasseur de biens.

  • Mandat de recherche

Le mandat de recherche est un contrat passé entre un acheteur et un professionnel de l’immobilier qui peut avoir le statut de chasseur immobilier. Via ce contrat, il charge le chasseur de prospecter en son nom afin de trouver un bien correspondant à ses attentes et critères, mais aussi à son budget. Valable trois mois et pouvant être renouvelé une fois, il n’a pas de caractère exclusif (l’acheteur peut donc faire lui-même des recherches ou mandater d’autres agences et/ou professionnels indépendants).

chasseur immobilier missions

À noter : on peut tout à fait signer un mandat de recherche simple comme un mandat de recherche exclusif (la recherche est alors confiée à un seul et unique chasseur). Celui-ci peut être résilié à tout moment, par lettre recommandée avec accusé de réception et passé un délai de trois mois après la signature. La résiliation prend effet quinze jours après la réception de la lettre. Dans le cas des démarchages à domicile, le mandat est soumis à la loi Scrivener. Il doit alors être accompagné d’un « bulletin de rétractation notifiant la possibilité, pour le mandant, d’annuler ledit mandat dans une période de sept jours ».

  • Quelles informations doivent apparaître sur les mandats ?

Doivent apparaître sur les mandats : les coordonnées du ou des mandants, celles du mandataire, l’adresse et le descriptif du ou des biens à trouver (ou à vendre), le budget, le montant des honoraires du professionnel, la durée du mandat, la date et les signatures des deux parties. Un modèle de mandat de recherche/vente peut facilement être trouvé en ligne.

Chasseur immobilier : ce qu’il faut savoir

Il est difficile de dire à quand remonte la création de la première agence immobilière au monde. En revanche, on sait qu’en France, la plus ancienne agence de Paris a été créée en 1818. On estime donc que le métier d’agent immobilier date approximativement du 19e siècle même si les transactions immobilières existaient déjà au temps des scribes d’Égypte. Mais si le métier d’agent immobilier existe depuis longtemps, celui de chasseur immobilier est bien plus récent puisqu’il n’apparaît, en France, qu’au début des années 2000.

chasseur immobilier ancienneté

Outre la différence d’ancienneté entre les deux professions, il est intéressant de préciser que le chasseur d’appartement propose une approche plus complète à ses clients.

Pourquoi parle t-on d’approche plus complète avec le chasseur immobilier ?

Parce que le chasseur immobilier n’accumule pas les dossiers, mais s’occupe de trois voire quatre clients maximum en même temps. En revanche, une agence immobilière gère parfois jusqu’à 150 dossiers et il devient alors compliqué de proposer un véritable suivi personnalisé aux clients même si les agents immobiliers font au mieux.

approche chasseur immobilier

Ainsi, le chasseur immobilier, en n’ayant à se concentrer que sur trois ou quatre recherches de biens, peut proposer une approche plus poussée que celle d’un agent immobilier. Il est évident qu’il est moins compliqué de connaître trois dossiers sur le bout des doigts que 150 !

Agent immobilier et chasseur immobilier : une réglementation commune

Si plusieurs éléments différencient ces deux métiers, il est en revanche utile de préciser qu’ils ont une réglementation commune. Ainsi, c’est la loi n°70-9 du 2 janvier 1970, connue sous le nom de Loi Hoguet, et son décret d’application n°72-678 du 20 juillet 1972 qui régissent ces activités professionnelles. Et que l’on soit agent ou chasseur, on peut choisir de travailler au sein d’une agence, d’une association régie par la loi du 1er juillet 1901 ou bien en indépendant.

  • Pour un chasseur immobilier

Le chasseur immobilier doit être titulaire :
– de la carte professionnelle de transaction immobilière délivrée par la préfecture et nommée Carte T ;
– d’une garantie professionnelle sans détention de fonds ;
– d’une assurance de responsabilité civile ;
– doit avoir en sa possession un mandat de recherche écrit l’autorisant, de la même façon, à agir au nom de son client.

  • Pour un agent immobilier

L’agent immobilier doit lui aussi :
– être titulaire d’une carte professionnelle « soumise à des conditions d’aptitude professionnelle et de moralité », délivrée par le Préfet et renouvelée pour dix années ;
– « disposer d’une garantie financière auprès d’une banque ou d’une organisation professionnelle (une exception est prévue pour les agences qui se sont engagées sur l’honneur à ne recevoir d’autres sommes que celles de leur rémunération) » ;
– avoir souscrit une assurance responsabilité professionnelle ;
– détenir un mandat de vente (ou de recherche) écrit l’autorisant à négocier ou à s’engager au nom de son client.

Des métiers différents, mais complémentaires

Différences entre agent immobilier et chasseur immobilier

1- Comme précisé précédemment, être chasseur immobilier et être agent immobilier sont deux choses différentes. Le chasseur immobilier travaille pour le compte de l’acquéreur quand l’agent immobilier est du côté du vendeur.
2- Ils ont chacun un type de clientèle. En effet, leurs clients respectifs ne leur confient pas le même type de mandat. Un mandat de recherche exclusif ou simple sera signé avec le chasseur de biens immobiliers tandis qu’un mandat de vente sera conclu entre le vendeur et l’agent immobilier.
3- On trouve des agents immobiliers depuis le 19e siècle au plus tard. Certaines agences ont en effet près de 200 ans. Au contraire, chasseur d’appartement est un métier récent puisqu’il n’est officiellement apparu que dans les années 2000.
4- Différence dans le suivi proposé au client. Les agences immobilières gèrent de nombreux dossiers tandis que le chasseur immobilier choisit de se concentrer sur quatre cas (maximum) à la fois afin d’être certain de proposer un suivi sur-mesure, plus poussé et plus approfondi.

avantages chasseur immobilier

 

5- Concernant la formation du chasseur immobilier, elle se fait davantage sur le terrain que sur les bancs de l’université. En effet, il n’existe pas, pour l’instant, de formations dédiées à ce métier. Il faut donc choisir des études plutôt générales sur les métiers de l’immobilier avec, de préférence, un maximum d’heures en agence. C’est comme cela que l’on se fait de l’expérience. Après ses études, on peut choisir de devenir immédiatement chasseur immobilier ou commencer par être agent immobilier, par exemple.

Si ces deux professions sont bien différentes, elles sont en revanche complémentaires.

Leur complémentarité

1- Les chasseurs de biens peuvent, par exemple, présenter des clients acquéreurs aux agents immobiliers qui peuvent à leur tour suggérer des biens aux chasseurs. Ces deux professions sont donc tout à fait complémentaires et il peut être intéressant pour l’agent comme pour le chasseur de collaborer ;
2- Une même règlementation malgré deux professions différentes. En effet, bien que différents, ces métiers sont tout à fait complémentaires. Les agents et chasseurs immobiliers peuvent donc travailler ensemble.

Le recours au chasseur immobilier ou à l’agent immobilier est laissé à l’appréciation des personnes recherchant un bien immobilier. Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier (terrain, appartement, maisons entière …), un agent immobilier sera à même de démarcher votre bien. Par contre si vous recherchez un bien immobilier à acheter, un chasseur immobilier pourra mieux vous aider !

ANNEXE

Devenir chasseur immobilier

Si des formations existent pour devenir agent immobilier, ce n’est pas le cas pour le métier de chasseur de biens immobiliers. Pour devenir chasseur immobilier, il est plutôt recommandé de :

  • choisir une filière générale afin de passer un baccalauréat L, S ou encore ES.

Pourquoi ? Parce que ces filières assurent une bonne culture générale de base. Il est aussi possible de passer un baccalauréat sciences et technologies du management et de la gestion (STMG).

  • passer un BTS professions immobilières

Cela permet de découvrir les bases des métiers de ce secteur. L’alternance est une bonne idée puisqu’elle permet d’allier théorie et pratique. Cela aide aussi à faire des rencontres professionnelles qui pourront être très utiles par la suite.

D’autres formations sont à envisager pour devenir chasseur immobilier comme :
– le BP (brevet professionnel) professions immobilières,
– le BTS NRC (négociation et relation client),
– le DUT carrières juridiques,
– le DEUST (Diplôme d’Études Universitaires Scientifiques et Techniques) professions immobilières proposé à Toulon ou celui d’administrateur de biens de Lyon.

Il est aussi possible de valider une licence professionnelle (carrières de l’immobilier, droit de l’immobilier…), mais aussi un master professionnel qui équivaut à un niveau bac+5 (exemples : droit immobilier, métiers de l’immobilier…).

Écoles privées pour une formation de chasseur immobilier

On peut citer l’EFAB (École Française de l’Administration de Biens), l’ESI (École Supérieure de l’Immobilier), l’ESPI (École Supérieure des Professions Immobilières), l’IMSI (Institut du Management des Services Immobiliers) ou encore VHS Business School (école du syndicat français de l’immobilier).
Enfin, les écoles de commerce sont aussi une option envisageable puisqu’elles proposent des cycles supérieurs en gestion immobilière. De plus, elles permettent d’avoir une formation en techniques commerciales et relation client.