marché immobilier à Paris

Comment se porte le marché immobilier à Paris ?

Vous avez l’intention d’acheter un bien immobilier dans la capitale française ? Qu’il s’agisse d’un premier achat, d’un investissement locatif ou autre, il est utile de se renseigner sur l’état du marché immobilier à Paris. Où en sont les prix ? Qu’en est-il de la demande ou encore des taux d’intérêt ? Voici un point sur le sujet. [1]

Bonne nouvelle pour le marché immobilier à Paris : les prix sont en baisse

Selon le dernier baromètre de MeilleursAgents, le mois de juin 2015 a été synonyme de baisse des prix dans l’immobilier parisien. En effet, c’est une petite chute de 0,2 % qui a été constatée en 30 jours, une bonne nouvelle pour ceux et celles qui souhaiteraient investir dans la capitale française. Et ce n’est pas tout. Depuis le début de l’année, les prix ont baissé de 1,2 %. Et sur les douze derniers mois ? Là encore, c’est une diminution que l’on constate : -3,5 %. Concrètement, un logement qui coûtait 200 000 euros il y a un an coûte désormais, en moyenne, 193 000 euros soit une économie de 7 000 euros. La lente décrue des prix parisiens se poursuit et s’étend même sur l’ensemble de la région Île-de-France où la baisse (sur 12 mois) est moins importante que dans la Capitale, mais tout de même intéressante : -3 %. Cette diminution des prix associée à d’autres éléments encourage les personnes à investir. On constate donc une reprise de la demande.

Marché immobilier à Paris : une demande plus importante

La baisse des prix à Paris a beau être lente, cela n’empêche pas les professionnels de l’immobilier de constater une légère reprise de la demande. D’ailleurs, cette reprise s’intensifie dans de nombreuses grandes villes françaises à l’exception de Marseille et de la Grande Couronne (Seine-et-Marne, Val-d’Oise, Yvelines et Essonne). Mais qui dit demande plus forte dit aussi augmentation des prix. Si Paris n’est pas (encore) concernée, d’autres villes le sont comme Nantes, Toulouse ou encore Montpellier. Mais il faut rester prudent comme l’expliquent les professionnels de l’immobilier. Oui, une reprise des demandes est constatée, mais il ne faut pas oublier que le niveau historiquement bas des taux d’intérêt associé à la baisse des prix a boosté le pouvoir d’achat des acheteurs. En outre, il ne faut pas omettre que la saison a aussi un impact puisque nombreux sont les acquéreurs qui doivent conclure l’achat avant la rentrée. Certes, la demande est plus importante, mais il ne faut pas se réjouir trop rapidement. Il est tout à fait possible que ce phénomène s’atténue à la rentrée et que les demandes baissent à nouveau. La prudence est donc de rigueur. Le niveau historiquement bas des taux d’intérêt, évoqué précédemment, a encouragé de nombreuses personnes à acheter. Mais où en sont ces fameux taux d’intérêt ?

Le point sur les taux d’intérêt

Depuis quelque temps déjà, on entend beaucoup parler des taux d’intérêt dont le niveau est particulièrement bas en France. Récemment, une légère hausse a été notée — « en réaction à la hausse des taux sur les obligations d’État » —, mais cela n’empêche pas les taux d’être toujours très bas et d’attirer les acheteurs. Cependant, si le présent est synonyme de taux bas, l’avenir, quant à lui, reste flou notamment à cause de la situation en Grèce et de son impact sur les marchés financiers. Il est donc difficile de prévoir, mais on peut toujours choisir l’optimisme et penser que les taux vont rester bas encore quelque temps.

Marché de l’immobilier à Paris : exemples concrets de biens à vendre/à louer

Pour connaître les prix pratiqués dans une ville pour la vente ou la mise en location de tel ou tel type de biens, il peut être utile de regarder diverses annonces. Cela donne une idée du prix au mètre carré selon les quartiers et les arrondissements. Commençons par un studio de 20 mètres carrés situé dans le 20e arrondissement. Avec ses deux pièces, celui-ci est vendu au prix de 160 000 euros. Autre arrondissement, autre type de bien : un deux-pièces de presque 45 mètres carrés situé dans le 17e vous coûtera près de 430 000 euros. Dans le 14e arrondissement, un trois-pièces de 72 mètres carrés coûte un peu plus de 660 000 euros. Vous souhaitez louer un appartement ? Pour un deux-pièces de 51 mètres carrés avec chambre situé dans le 14e, cela vous coûtera 1 650 euros (charges comprises) par mois. Pour un studio de 13 mètres carrés environ dans le 6e arrondissement, prévoyez un budget de 750 euros charges comprises par mois. Pour un quatre-pièces de 115 mètres carrés dans le 7e arrondissement, comptez 3 735 euros charges comprises de loyer mensuel. Les loyers parisiens sont relativement élevés et des abus régulièrement constatés. Mais heureusement, les nouvelles règles relatives à l’encadrement des loyers vont bientôt être mises en place.

Rappel : mise en place de l’encadrement des loyers parisiens en août

Nous vous l’avons expliqué en détail dans un précédent article, à partir du 1er août 2015, il y aura du changement du côté de l’encadrement des loyers parisiens. Ainsi, les propriétaires-bailleurs n’auront plus le droit d’exiger de la part de leur(s) locataire(s) une somme supérieure à un « loyer de référence majoré », soit le loyer médian augmenté de 20 %. Ces nouvelles règles seront donc appliquées bientôt. L’encadrement des loyers est l’une des mesures phares de la loi ALUR.

Recherche d’un bien immobilier à Paris

Vous souhaitez investir dans un appartement ou encore une maison à Paris ? Recherches, visites, contre-visites, démarches administratives, prises de contact avec divers professionnels… La recherche du bien idéal peut s’avérer compliquée et chronophage.

Si vous manquez de temps, pourquoi ne pas faire appel à un chasseur immobilier ? Celui-ci se chargera, après signature d’un mandat de recherche simple ou exclusif, de toutes les étapes à votre place. Il ne vous trouve pas de bien ? Vous n’avez pas à le rémunérer. C’est aussi simple que cela !

Si les services d’un chasseur d’appartement sur Paris vous intéressent, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

 

[1]      Sources : http://www.boursorama.com/actualites/immobilier-poursuite-de-la-baisse-a-paris-au-mois-de-juin-4b3bce64f9f389c946b5a802f718d770 + http://www.meilleursagents.com/