Immobilier : huit conseils pour bien négocier votre achat

Vous souhaitez acheter un bien ? Qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, qu’il soit situé à Paris ou en province, vous pouvez tenter de négocier son prix. Mais attention, la négociation n’est pas toujours une mince affaire. Bonne préparation, choix des mots, respect des propriétaires, arguments solides, embauche d’un chasseur d’appartement… Pour vous aider à bien négocier votre achat, voici nos divers conseils.

 

Conseil numéro 1 : venez bien préparé(e)

crowdfunding immobilier

Vous avez eu un coup de cœur pour un bien ? Pour être pris(e) au sérieux par l’agent immobilier comme par les propriétaires, prouvez votre démarche bancaire grâce à une simulation/proposition de prêt. Celle-ci peut-être établie par votre banque comme par un courtier.

Ainsi, vous démontrez au(x) vendeur(s) comme à son (leur) représentant que vous souhaitez véritablement acheter et que ce n’est pas un coup de tête, mais bel et bien un projet mûrement réfléchi.

Renseignez-vous également sur les prix pratiqués dans le secteur où se trouve le bien qui vous intéresse. En effet, faire le point sur le marché immobilier local est essentiel. Vous saurez ainsi si le prix du bien qui vous plaît est justifié ou non et par conséquent s’il est négociable.

 

Conseil numéro 2 : faites attention à ce que vous dites

Vous débutez votre recherche ? Cela va peut-être vous paraître étonnant, mais mieux vaut ne pas le dire. Pourquoi ? Parce que les agents immobiliers et autres experts préfèrent être face à des clients « rodés » ayant déjà visité plusieurs biens et sachant exactement ce qu’ils veulent.

Si vous dites que vous n’en êtes qu’aux débuts de vos recherches, ils ne vous appelleront probablement pas en priorité lorsqu’ils auront des nouveautés à proposer.

En outre, ne demandez pas si tel ou tel bien est en vente depuis longtemps, mais plutôt s’il est en vente depuis un an ou depuis plus de trois mois. Selon la réponse de l’expert, vous saurez s’il est possible ou pas de négocier son prix de vente. Un conseil : regardez aussi attentivement les photographies de l’annonce. Vous pouvez y trouver des indices qui vous indiqueront si le bien est en vente depuis longtemps (jardin bien fleuri alors qu’on est en plein hiver…).

 

Conseil numéro 3 : respectez les propriétaires

Lors des visites, les propriétaires veulent souvent être présents même si un agent les représente. Demandez à ce dernier de les occuper de façon à ce qu’ils ne détournent pas votre attention de l’essentiel : la visite et l’étude du bien.

Faites également attention à votre façon d’être avec les propriétaires. Soyez respectueux (se) et poli(e) dans votre manière de négocier afin de ne pas les brusquer et les offusquer. Ils pourraient tout à fait refuser de vous vendre leur bien simplement parce que « le feeling » n’est pas passé entre vous. Pour négocier le prix, choisissez donc bien vos mots.

 

Conseil numéro 4 : proposez des arguments solides

Réseau chasseur d'appartement

 

Vouloir négocier le prix d’un bien est une chose, encore faut-il avoir les bons arguments pour le faire. Chiffrez vos demandes (travaux à effectuer…) ou encore faites-vous accompagner d’un artisan.

Un vendeur ou un agent n’appréciera pas un acheteur venu négocier pour négocier. En revanche, face à de (très) bons arguments, il sera peut-être prêt à revoir le prix de vente à la baisse. À noter : mieux vaut négocier en face à face que par téléphone ou par e-mail.

 

Conseil numéro 5 : soyez réactif (ve) surtout dans des villes comme Paris

Carte Paris

Vous recherchez un bien dans la capitale française ? Il faut alors faire preuve de réactivité, car l’offre y est inférieure à la demande, notamment certains biens comme les appartements haussmanniens.

Soyez donc le premier ou la première à visiter le bien qui vous intéresse et soyez également prêt(e) à faire une offre immédiatement. Cela rejoint donc ce que nous vous disions en premier conseil : venez préparé(e) avec une simulation de prêt.

 

Conseil numéro 6 : méfiez-vous du coup de téléphone du lendemain

Vous avez fait une offre ? Si, le lendemain, l’agent vous appelle pour vous dire qu’une autre offre a été faite et qu’il va falloir ajouter quelques euros pour que le bien soit à vous, méfiance !

C’est en effet un « coup classique » tenté par divers professionnels. Notre conseil est simple : ne tombez pas dans le piège.

 

Conseil numéro 7 : repérez les signes qui prouvent que le prix est négociable

Pour savoir si le prix d’un bien est négociable, repérez ces divers signes :

  1. Il est en vente depuis plus de trois mois ;
  2. Il est surcoté ;
  3. Il a des défauts ;
  4. Il est bruyant (mauvaise isolation, environnement…) ;
  5. Il y a du vis-à-vis ;
  6. Il est mal conçu ;
  7. Il est mal exposé ;
  8. Il nécessite des travaux ;
  9. Sa performance énergétique est insatisfaisante ;
  10. Il est éloigné des transports et autres commerces.

Conseil numéro 8 : faites confiance à un chasseur d’appartement pour négocier à votre place

mandat de recherche

Négocier le prix de vente d’un bien n’est pas simple. C’est pourquoi notre dernier conseil est le suivant : faites appel à un chasseur d’appartement qui pourra se charger de la négociation à votre place.

En effet, nos missions sont multiples et incluent la négociation de prix. De plus, faire appel à un chasseur d’appartement offre de nombreux avantages.

Si vous avez des questions ou que vous souhaitez obtenir davantage d’informations au sujet de nos services et autres tarifs, n’hésitez pas à nous contacter.