rue Montorgueil Paris

Le quartier Montorgueil à Paris

Des quartiers attrayants, ce n’est pas ce qui manque dans la capitale française. Et le quartier Montorgueil en fait partie. Situé dans le 2e arrondissement de Paris, il est idéal pour se promener et découvrir la ville autrement.

Paris : présentation du 2e arrondissement[1]

La superficie du 2e arrondissement de Paris est de 99,2 hectares (20e rang) dont un peu plus de 30 % sont dédiés à la voirie. Plus de 23 000 personnes vivent dans cet arrondissement connu pour ses divers quartiers, de Vivienne-Gaillon à Sentier-Bonne Nouvelle en passant, bien entendu, par Montorgueil.

Le 2e arrondissement de Paris est délimité par des voies qui datent des 17e et 18e siècles. On peut ainsi évoquer celle des Petits-Champs ou encore celle des Capucines. Certaines autres rues datent, quant à elles, du 19e siècle. C’est le cas de la rue Étienne Marcel.

Le sud-est du 2e arrondissement est axé sur les rues d’Aboukir, de Cléry et du Mail (mot désignant une promenade publique). On y trouve encore de multiples constructions qui étaient habitées, aux 17e et 18e siècles, « par la noblesse de robe et d’épée, des fermiers généraux, des officiers royaux, des marchands bourgeois, des artistes [et] des architectes ».

Au nord-ouest, on trouve les rues Vivienne et Richelieu, proches du Louvre et du Palais-Royal. C’est d’ailleurs cette proximité avec ces lieux prestigieux qui explique que de « grands serviteurs du royaume » (Charles Duret de Chevry, Michel Particelli d’Émery, Jules Raymond Mazarin…) y ont construit des hôtels ou habité dans ce type d’établissements dont il ne reste aujourd’hui plus que des ruines.

C’est au début du 19e siècle que les passages couverts font leur apparition dans cet arrondissement parisien. Le premier qui est créé est celui du Caire. Parallèlement, cafés, théâtres et autres grands restaurants ouvrent leurs portes. Ce même siècle est marqué par l’arrivée des immeubles haussmanniens.

Aujourd’hui, le 2e arrondissement de Paris est caractérisé par une belle diversité tant dans l’architecture que parmi sa population et ses commerces. De plus, il compte un quartier très apprécié des Parisiens comme des touristes : le quartier Montorgueil.

Un petit tour dans le quartier Montorgueil à Paris[2]

Ce qui est appréciable avec le quartier Montorgueil à Paris, ce sont ses multiples rues piétonnes. Son artère principale porte le même nom et est très appréciée pour les nombreux commerces et autres restaurants et bars qu’elle compte. Elle existe depuis la fin du 18e siècle et tient son nom du Mont Superbus par la suite appelé Mont Orgueilleux et Mont Orgueil.

Pour ceux et celles qui cherchent l’authenticité, ce quartier, situé à cinq petites minutes de Châtelet, les comblera. Rues anciennes pavées et petits commerces remplis de charme caractérisent ce secteur de Paris aussi apprécié des locaux que des Provinciaux et étrangers.

Outre la rue Montorgueil, on trouve celle de Tiquetonne qui doit son nom légèrement transformé à un riche boulanger nommé Rogier de Quiquetonne. Ce dernier y vécut sous le règne de Philippe de Valois au 14e siècle.

 

On peut aussi citer la rue Turbigo, nommée ainsi en souvenir de la deuxième victoire des Français sur les Autrichiens en Lombardie au 19e siècle.

La rue Marie Stuart, quant à elle, porte le nom de cette reine d’Écosse et de France depuis 1809.

La rue des Petits Carreaux, enfin, doit son nom aux pavés qui, au Moyen-Âge, étaient appelés des carreaux. C’est au 17e siècle, en 1640 précisément, qu’elle est ainsi baptisée.

Concernant les passages du quartier Montorgueil, on trouve celui du Grand Cerf et celui de la Reine de Hongrie. On dit que peu de temps avant la révolution (1789), une jeune femme qui habitait ce passage alla remettre une pétition à Marie-Antoinette qui lui trouva une forte ressemblance avec la reine Marie-Thérèse de Hongrie. Flattée de cette comparaison, la jeune femme rapporta les paroles de la reine de France à de nombreuses personnes qui, pour se moquer, la surnommèrent « la reine de Hongrie ». Le passage où elle habitait prit alors son surnom. Mais celle-ci joua trop de sa ressemblance et alors qu’elle manifestait « bruyamment » ses « fortes convictions royalistes », elle fut décapitée.

L’histoire des rues de ce quartier est aussi riche que passionnante. Mais comment se porte le marché immobilier dans le quartier Montorgueil à Paris ?

Le point sur l’immobilier dans le quartier Montorgueil à Paris[3]

Selon les nombres publiés en juin 2015, le prix minimum du mètre carré pour un appartement situé dans le quartier Montorgueil est de 6 399 euros. Le prix médian étant de 9 063 euros et le plus haut étant de 11 834 euros. Pour une maison, on estime le mètre carré à 6 494 euros pour le plus bas, 9 128 euros pour le tarif médian et 12 010 euros pour le plus élevé.

Vous cherchez à louer un deux-pièces dans ce secteur de Paris ? Cela vous coûtera un peu plus de 1 100 euros par mois pour un logement de 27 mètres carrés, plus de 2 200 euros pour un bien de 63 mètres carrés et plus de 1 250 euros charges comprises pour un appartement dont la surface est de 37 mètres carrés.

Si vous voulez plutôt acheter un appartement dans ce quartier, sachez que cela vous coûtera près de 600 000 euros pour un bien d’un peu moins de 70 mètres carrés comprenant trois pièces. Vous n’avez besoin que de 40 mètres carrés ? Prévoyez alors un budget d’environ 480 000 euros.

Ces prix sont en adéquation avec ceux pratiqués sur l’ensemble de la ville de Paris. Ils peuvent paraître élevés, mais la valeur des biens s’explique aussi par la proximité des moyens de transport, restaurants et autres.

Quartier Montorgueil à Paris : métro, bus et autres restaurants

Si vous souhaitez vivre dans le quartier Montorgueil, sachez que celui-ci est très bien desservi par les transports (métro, bus…). Vous avez ainsi les stations de métro des Halles ou encore de Sentier.

Une petite envie d’aller au restaurant ? Là encore, vous avez le choix entre divers établissements. Que vous vouliez manger italien, français, libanais ou encore marocain, vous trouverez certainement votre bonheur.

Plusieurs professionnels de la santé ont également installé leurs cabinets dans ce quartier très apprécié et vous n’aurez aucun mal à trouver une pharmacie si besoin.

En outre, diverses boutiques y sont implantées. En somme, le quartier Montorgueil est très agréable à vivre.

Si vous voulez vous y installer, n’hésitez pas à nous confier la recherche de votre bien. Contactez-nous pour en savoir plus !

 

[1]      http://www.mairie2.paris.fr/mairie02/jsp/site/Portal.jsp?page_id=7

[2]      http://www.parisinfo.com/transports/73187/Quartier-Montorgueil/ http://parismontorgueil.chez.com/

[3]      http://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/paris-2eme-arrondissement-75002/quartier-montorgueil-saint-denis-39112/ /