pièces d'argent

Immobilier : le point sur les taux d’intérêt

Dans le secteur immobilier, l’heure est à l’étude des prix, des ventes et autres. Car, qui dit dernier trimestre dit bilan sur l’année écoulée et prévisions concernant celle à venir. Où en sont alors les taux d’intérêt ? Qu’attendre de 2017 ? Ce sont les questions auxquelles nous vous proposons de répondre.

 

2016 et baisse des taux d’intérêt

Depuis des mois, on parle beaucoup des taux d’intérêt historiquement bas. Pouvaient-ils encore baisser ? La réponse est oui. Car, si certaines banques ne les ont pas modifiés entre octobre et novembre, d’autres, en revanche, n’ont pas hésité à les revoir à la baisse.

Pour preuve, certains établissements ont envoyé de nouveaux barèmes en baisse (de 0,05 point à 0,15 point). Et cela concerne toutes les durées d’emprunts. Ainsi, par exemple, des banques proposent, en ce mois de novembre 2016 et pour les clients ayant un très bon dossier, des taux inférieurs à 1 % sur 20 ans.

Mais pourquoi quelques banques revoient leurs taux à la baisse quand d’autres les maintiennent ? Pour les experts, celles de la première catégorie cherchent tout simplement à revenir dans la course. Baisser leurs taux attire les acquéreurs. Au final, tout le monde est gagnant et tout particulièrement les acheteurs.

 

Des acheteurs heureux

Si l’on en croit le dernier baromètre de Crédit Logement, la baisse des taux entre octobre 2015 et octobre 2016 équivaut à une réduction de 7 % des prix de l’immobilier. Et si l’on prend en compte les nombres publiés depuis décembre 2011, cette baisse est multipliée par près de 3,5 (-24 %). Enfin, on estime que, depuis les années 2000, les taux ont été divisés par quatre.

Les premiers heureux face à de telles baisses ? Les particuliers et notamment les ménages qui sont de plus en plus nombreux à en profiter pour acheter. Ainsi, le mois d’octobre 2016 a été rythmé par de nombreuses demandes d’acquisitions, mais aussi par des rachats de prêts.

Un peu plus tôt dans l’année, en août précisément, les particuliers ont emprunté pour 23 milliards d’euros de nouveaux crédits à l’habitat (nombres publiés par la Banque de France).

Pour terminer, notons qu’entre septembre 2015 et septembre 2016, les mises en chantier de logements neufs ont augmenté de 8,1 % par rapport aux 12 mois précédents.

 

Un niveau plancher bientôt atteint ?

Les taux sont incroyablement bas, mais peuvent-ils l’être encore davantage ? Pour les professionnels de l’immobilier, cela est difficilement concevable. Selon ces derniers, la chute des taux ne devrait pas durer notamment à cause de la Réserve fédérale des États-Unis qui devrait remonter les siens une fois les élections américaines passées.

Les taux ne vont donc pas continuer à baisser. Mais vont-ils alors remonter ou stagner ? Pour de nombreux courtiers, ils devraient être stables, car, pour 2017, beaucoup de banques se fixent les mêmes objectifs que pour 2016. Or, pour les atteindre, elles doivent maintenir leurs taux.

Pour certains économistes, en revanche, ils vont remonter. Cependant, si c’est le cas, ce ne sera que légèrement et dû à l’inquiétude de la BCE face aux conséquences négatives des taux bas pour les établissements bancaires.

Le niveau plancher semble donc bel et bien atteint en cette fin d’année 2016 et une lente remontée des taux est à prévoir dans les mois qui viennent et au plus tard en 2018/2019.

Conséquences de la remontée des taux

Si les taux d’intérêt remontent bel et bien dans les prochains mois et prochaines années, les effets sur le secteur immobilier seront divers. Tout d’abord, le marché sera moins dynamique, mais les ventes resteront stables.

Concernant les logements anciens, les volumes de transactions, en hausse de 5 % en 2016, pourraient connaître une baisse de 5 % en 2017. Les achats de biens neufs (+15 % en 2016), quant à eux, stagneraient grâce à divers dispositifs mis en place (prêt à taux zéro…).

 

Vous souhaitez acheter un appartement ou encore une maison ? C’est le moment est idéal pour le faire ! Afin de vous aider dans votre recherche du bien parfait, faites appel à un chasseur d’appartement. Toute l’équipe Home Select est à votre écoute et à vos côtés pour cette nouvelle aventure. N’hésitez pas à nous contacter !