L’impact des JO 2024 sur l’immobilier parisien

Si le monde du sport se réjouit de l’organisation des Jeux olympiques de 2024 à Paris, qu’en est-il du secteur immobilier ? C’est la question que nous nous posons aujourd’hui et à laquelle nous répondons dans cet article. Et sachez-le, si vous vous attendez à une flambée des prix, vous risquez d’être surpris(e)…

 

Grand Paris et Seine-Saint-Denis disent merci aux JO de Paris

Avec les JO 2024, les vainqueurs ne seront pas que sportifs. La ville de Paris avec son projet du Grand Paris ainsi que la Seine-Saint-Denis bénéficieront elles aussi des conséquences positives de cet événement.

 

La Seine-Saint-Denis, (très) grande gagnante des JO de 2024

Vu panoramique de la Seine grande gagnante des JO de 2024

 

C’est une véritable transformation que va connaître le département de la Seine-Saint-Denis (93) grâce aux JO 2024. Le village olympique et paralympique, domaine de 50 hectares pouvant accueillir 17 000 athlètes et autres officiels, y sera implanté tout comme celui des médias. Une fois les JO terminés, cet espace sera utilisé pour construire 2 200 logements, un groupe scolaire, 1,5 million de mètres carrés de bureaux neufs (pour l’instant à l’état de projet) et 900 résidences de service.

Ces multiples constructions vont faire beaucoup de bien à ce département dont la réputation a beaucoup souffert ces dernières années. De nombreuses personnes, notamment des familles, apprécieront de pouvoir quitter la ville pour s’installer en banlieue dans des logements récents, modernes et de qualité.

Actuellement, les prix en Seine-Saint-Denis sont encore relativement accessibles. Parallèlement, les taux sont toujours bas. C’est donc le moment idéal pour investir ou, au moins, y songer.

 

Coup d’accélérateur pour les travaux du Grand Paris

Nous vous en parlions dans un autre article, le Grand Paris est un projet d’aménagement de l’agglomération parisienne d’un coût supérieur à 30 milliards d’euros.

Avec les JO 2024, c’est un véritable coup d’accélérateur qui va être donné aux travaux liés à ce projet notamment pour le Grand Paris Express, le futur super-métro. Le carrefour Pleyel où se croiseront quatre nouvelles lignes sera par exemple fini un an plus tôt que ce qui était prévu soit en 2023.

En outre, la construction de 70 000 logements était envisagée avec le Grand Paris. Finalement, il y en aura 100 000.

Améliorer la qualité de vie des Parisiens, remédier aux inégalités territoriales et construire une ville durable sont les trois principaux objectifs du Grand Paris. Les résultats obtenus auront sans aucun doute des effets bénéfiques sur l’immobilier en rendant la ville plus agréable à vivre, mais aussi plus moderne et respectueuse de l’environnement.

 

Publicité mondiale et conséquences sur les prix de l’immobilier

Paris, la Ville lumière organisatrice du JO de 2024

 

Les JO d’été font partie des événements sportifs les plus suivis dans le monde entier. Leur organisation à Paris est donc synonyme de belle publicité mondiale pour la Ville lumière. Mais cela aura-t-il des conséquences sur le prix du mètre carré parisien et sur celui du mètre carré dionysien (Seine-Saint-Denis) ?

 

Une belle publicité pour la ville dans le monde entier

Une belle publicité pour la ville lumière durant les JO de 2024

 

Les JO 2024 permettront de faire beaucoup de publicité à la ville de Paris qui connaît déjà un franc succès auprès des touristes.

Avec ce rayonnement international, de plus en plus d’investisseurs étrangers pourraient vouloir acheter des biens immobiliers dans la capitale française.

Et qui sait, parmi les nombreux touristes qui viendront au moment des JO, certains voudront peut-être acheter une résidence secondaire parisienne…

 

Et du côté des prix ?

 

Paris est connue pour être une ville où le mètre carré est relativement cher dépassant, dans certains arrondissements, les 12 000 euros voire plus selon les quartiers.

La question qui se pose alors est la suivante : les JO 2024 auront-ils un impact sur le prix du mètre carré francilien ? Selon les professionnels du secteur, les prix connaîtront effectivement une hausse dans les années qui viennent, mais il ne faut pas s’attendre à ce qu’elle soit spectaculaire.

Pourquoi ? Parce que jusqu’à présent, la capitale souffre du problème suivant : une offre inférieure à la demande (d’où des prix parfois très élevés). Or, avec la construction de multiples logements et autres, le marché immobilier sera davantage harmonisé que « chamboulé ». Pour certains experts, il se pourrait même que les prix connaissent une légère baisse.

 

S’il est pour l’instant difficile de savoir exactement quel impact auront les JO 2024 sur le marché immobilier parisien, les experts se montrent optimistes et pas du tout alarmistes. Une chose est sûre, un tel événement ne peut être que bénéfique pour la capitale française comme pour toute l’Île-de-France.