Chasseur d’appartement : tout sur le 4e arrondissement

Paris est une ville prisée par de nombreux futurs acheteurs. Les quartiers agréables y sont nombreux tout comme les monuments, musées et autres jardins. Si vous faites partie des futurs acquéreurs souhaitant investir dans la capitale et plus particulièrement dans le 4e arrondissement, voici ce qu’il faut savoir au sujet de ce dernier.

 

4e arrondissement et marché immobilier[1]

Combien coûte le mètre carré dans le 4e arrondissement de Paris ? Comment ont évolué les prix ces derniers mois et années ? C’est ce que nous vous invitons à découvrir.

 

Prix du mètre carré dans le 4e arrondissement de Paris

À combien s’élève le mètre carré dans le 4e arrondissement de Paris ? Cela dépend des biens ou encore des quartiers. Pour un appartement, comptez en moyenne 11 655 euros du mètre carré (7 974 euros pour le plus bas et 15 366 euros pour le plus élevé).

Pour une maison, comptez en moyenne 13 463 euros du mètre carré contre 9 212 euros pour le plus bas et 17 750 euros pour le plus élevé.

Qu’en est-il des loyers mensuels dans le 4e arrondissement ? Ils sont en moyenne à 30,4 euros du mètre carré contre 22,8 euros pour le plus bas et 36,5 euros pour le plus élevé.

Note : ces prix sont donnés à titre indicatif et sont des estimations au 1er janvier 2017. Ils sont exprimés en net vendeur.

 

Évolution des prix dans le 4e

Ce n’est un secret pour personne, dans le secteur de l’immobilier les prix évoluent. Ainsi, en un mois, ils ont augmenté de 0,7 % dans le 4e arrondissement. En trois mois, ils ont connu une hausse supérieure à 1 %. En un an, cette augmentation atteint les 7 %.

En deux ans, le mètre carré a connu une hausse de 11,2 % dans le 4e arrondissement. Mais les prix actuels se rapprochent de ceux pratiqués il y a cinq ans puisqu’en cinq années, la hausse n’est « que » de 1,6 %.

Et en 10 ans ? Les prix ont plus que doublé. Ils ont ainsi connu une augmentation de 52,1 %.

 

Exemples de biens à vendre dans le 4e arrondissement

Vous souhaitez acheter un appartement ou autre dans le 4e arrondissement ? Voici des exemples de biens mis en vente.

Pour un deux-pièces de 60 mètres carrés comprenant une chambre, comptez environ 645 000 euros. Toujours pour un deux-pièces, mais de 40 mètres carrés environ cette fois, comptez 490 000 euros. Pour un appartement de 30 mètres carrés, le budget sera d’environ 375 000 euros.

Pour une surface supérieure (167 mètres carrés), les deux millions d’euros sont dépassés. De même, pour une surface environ égale à 100 mètres carrés (quatre pièces, dont trois chambres), le million d’euros est dépassé.

 

4e arrondissement de Paris : histoire, lieux à visiter…

Quelle est l’histoire du 4e arrondissement de Paris ? Que peut-on y faire ? Qu’en est-il des moyens de transport ? Voici diverses informations utiles et pratiques au sujet de cette zone de la capitale.

L’histoire du 4e arrondissement de Paris[2]

L’histoire du 4e arrondissement de Paris s’étend sur plusieurs siècles. Tel qu’on le connaît aujourd’hui, il n’existe que depuis la loi du 16 juin 1859.

Les différents monuments et rues du 4e témoignent de son histoire riche et intéressante. Prenons l’exemple du cloître et de l’église des Billettes. À la fin du 13e siècle, une chapelle aurait été construite à cet endroit afin d’honorer le miracle vécu par Jonathas. Celui-ci aurait acheté une hostie et profané cette dernière au couteau pour reproduire la passion de Jésus. L’hostie se serait alors mise à saigner avant de s’élever dans les airs.

L’actuel Parvis de l’Hôtel de Ville était en 1792 la Place de Grève où se trouvait, à côté d’une lanterne, la première guillotine révolutionnaire. La Place des Vosges, quant à elle, « doit son nom à la loyauté républicaine du département qui fut le premier à payer le nouvel impôt révolutionnaire en 1792, et à envoyer ses hommes combattre pour défendre la patrie en danger ». Quant au boulet de canon de la façade de l’Hôtel de Sens, il rappelle la révolution de 1830.

Les noms des différentes rues ont aussi leurs petites histoires. La rue du Petit Musc doit par exemple le sien aux prostituées du Moyen-Âge. La rue des Mauvais Garçons fait référence à ses habitants « aux mœurs peu chrétiennes ».

Enfin, le pont d’Arcole tiendrait son nom d’un jeune républicain tué lors des Trente Glorieuses et qui se serait écrié, le drapeau français à la main : « Souvenez-vous que je m’appelle Arcole ! »

 

Que faire dans le 4e arrondissement ?[3]

Vous avez besoin d’une petite pause au vert ? Dans le 4e arrondissement se cache un jardin atypique : celui des Francs-Bourgeois-Rosiers. Accessible par le hall de l’Hôtel de Coulanges, il n’est ouvert qu’aux heures de la Maison de l’Europe. Il a une surface d’environ 100 mètres carrés et dispose même d’une aire de jeux pour les tout-petits.

La Place des Vosges, l’enceinte Philippe-Auguste, le quartier du Marais, le Marché aux fleurs de l’île de la Cité ou encore l’Hôtel de Ville sont aussi à voir dans cet arrondissement.

Sans oublier le Centre Pompidou, la Maison de Victor Hugo et le Mémorial de la Shoah. Notre-Dame-de-Paris se trouve aussi dans le 4e.

Évidemment, il y a également de nombreux commerces, restaurants et autres.

 

Le 4e côté transports

Vous avez besoin de vous déplacer dans le 4e arrondissement de Paris ? Ce n’est en aucun cas un problème. Entre le métro, les bus, les Vélib ou encore les taxis, ce ne sont pas les solutions qui manquent.

Vous pouvez aussi choisir l’option deux-roues, avec ou sans moteur, ou bien vous déplacer à pied.

 

Cette présentation du 4e arrondissement vous a donné envie d’y investir ? Pourquoi ne pas confier la recherche de votre bien à un chasseur d’appartement ? Toute l’équipe Home Select est à votre écoute, n’hésitez donc pas à nous contacter.

[1]    http://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/paris-4eme-arrondissement-75004/

[2]    http://mairie4.paris.fr/mairie04/jsp/site/Portal.jsp?page_id=70

[3]    http://www.unjourdeplusaparis.com/paris-essentiel/que-visiter-par-arrondissements#4