Paris vue depuis la cathédrale Notre Dame

Marché immobilier de Paris : quelles sont les nouvelles début mars 2016 ?

Vous vous intéressez à l’état du marché immobilier de Paris ? Nous vous proposons de faire un point sur l’actualité.

 

Le point sur le marché immobilier à Paris[1]

Vous souhaitez investir dans la pierre en région parisienne ? Voici les dernières nouvelles concernant le marché immobilier à Paris et dans l’ensemble de la région Île-de-France.

Marché immobilier de Paris : des prix plutôt stables dans l’ancien

Selon l’indice Notaires-INSEE publié le 25 février 2016, au cours du dernier trimestre de l’année 2015, une hausse des prix des appartements parisiens anciens a été constatée. Celle-ci était égale à 0,4 %. Mais sur l’ensemble de l’année, on note un tassement des prix qui sont restés plutôt stables.

En outre, les prix de vente des maisons sont quasiment stables (-0,2 %). Quant à ceux des appartements, ils baissent de 1 %.

Parallèlement, le nombre de transactions a augmenté avec une progression de 17 % entre 2014 et 2015.

Un mètre carré parisien moins cher qu’auparavant

Acheter à Paris n’est pas à la portée des tous les portefeuilles surtout quand on sait que, dans certains secteurs, le mètre carré peut atteindre 10 000 euros et bien plus encore.

Actuellement, et sur l’ensemble de la capitale, le mètre carré se vend à 8 000 euros en moyenne, un nombre stable depuis un an. En décembre 2015, il était précisément à 7 980 euros. Les professionnels de l’immobilier estiment qu’il ne devrait pas beaucoup évoluer dans les mois à venir et pensent qu’il atteindra environ 8 060 euros d’ici avril.

Concernant l’ensemble de la région Île-de-France, les notaires considèrent, là aussi, que le prix du mètre carré évoluera peu dans les mois à venir, tournant autour de 5 260 euros en moyenne.

Paris : des baisses de prix qui varient selon les types de biens

Il est important de noter que les studios et deux-pièces ne sont pas concernés par une baisse des prix aussi élevée que celle des trois-pièces, par exemple.

Ainsi, pour les studios, on note une chute des prix de -5,3 % contre -4,8 % pour les deux-pièces, -6,1 % pour les trois-pièces, -7 % pour les quatre-pièces et -8,3 % pour les grands appartements de cinq pièces et plus.

Mais attention, cette baisse des prix est, comme l’indiquent les experts du secteur, à relativiser. En effet, elle intervient après une période de hausse qui a duré relativement longtemps.

Entre la fin de l’année 1998 et 2012, les prix de vente des maisons ont été multipliés par 2,2 (en grande couronne) et par près de 4 pour les studios parisiens.

Février 2016 : Paris, 10e ville française offrant le meilleur pouvoir d’achat immobilier[2]

Dans quelle ville française est-il recommandé d’investir dans l’immobilier ? Si Marseille et Toulouse se partagent la première place du classement, Paris, quant à elle, clôt le « top 10 ».

Des taux d’intérêt toujours bas

Les taux d’intérêt historiquement bas ont beaucoup fait parler d’eux en 2015 et cela semble bien parti pour être également le cas en 2016.

En janvier, les taux d’intérêt étaient repassés sous la barre des 2 % pour les emprunts sur 15 ou 20 ans. En ce mois de février, cette baisse se poursuit, une bonne nouvelle pour ceux qui voudraient acheter un bien.

Selon Meilleurstaux.com, dans les 10 plus grandes villes françaises, la baisse des taux se situe entre 0,05 % et 0,20 %.

Mais alors, quelles villes de l’Hexagone offrent le meilleur pouvoir d’achat immobilier ?

Classement des 10 plus grandes villes françaises offrant le meilleur pouvoir d’achat immobilier

Toujours selon Meilleurstaux.com, c’est la cité phocéenne, c’est-à-dire Marseille, qui se classe numéro 1 des villes françaises offrant le meilleur pouvoir d’achat immobilier. Mais elle n’est pas seule sur cette première place du podium puisque Toulouse est ex æquo. Ainsi, dans ces deux villes, pour 1 000 de mensualités de crédit, vous pouvez vous offrir 84 mètres carrés.

Cependant, il est à noter que le pouvoir d’achat immobilier à Marseille a baissé puisqu’entre août et décembre 2015, il se situait autour de 92/94 mètres carrés. C’est donc une chute de près de 10 mètres carrés que l’on constate en l’espace d’un mois seulement environ. La raison de cette baisse ? Un mètre carré plus cher. En octobre 2015, il dépassait à peine 2 000 euros alors qu’en février 2016, il approchait des 2 400 euros.

Sur la deuxième marche du podium, on retrouve Strasbourg (81 mètres carrés) et Montpellier arrive troisième avec 80 mètres carrés. Nantes suit de près avec 76 mètres carrés finançables pour 1 000 euros de mensualités puis on retrouve Lille (71 mètres carrés), Bordeaux (66 mètres carrés), Lyon (58 mètres carrés) et Nice (51 mètres carrés).

Paris arrive dernière du classement des 10 plus grandes villes françaises offrant le meilleur pouvoir d’achat immobilier. Dans la Ville lumière, avec 1 000 euros de mensualités, vous pouvez vous offrir… 24 mètres carrés soit 60 de moins qu’à Marseille et Toulouse.

 

Trouver un bien à Paris : une envie, plusieurs solutions

Vous recherchez un bien à Paris ? Deux solutions s’offrent alors à vous. Chercher vous-même ou bien faire appel à un professionnel comme un chasseur immobilier, par exemple.

Notez qu’en vous occupant seul de votre recherche, vous aurez accès à un nombre moins important de biens puisque vous ne bénéficierez pas du réseau développé du chasseur de biens immobiliers.

En outre, si vous habitez à Marseille, par exemple, ou encore à Londres, lorsque vous devrez venir sur place visiter des biens, vous devrez payer pour le transport et l’hébergement, entre autres. En embauchant un expert, vous vous évitez bien des dépenses.

Vous ne vous y connaissez pas vraiment en immobilier ? Attention donc aux pièges et autres arnaques ainsi qu’aux lois en vigueur. Le professionnel, lui, s’y connaît parfaitement.

Vous avez peur de payer pour rien en faisant appel à un chasseur immobilier ? N’ayez aucune crainte, il n’est rémunéré qu’au résultat. Vous ne lui devez rien s’il ne trouve pas le bien de vos rêves.

Vous hésitez encore ? Contactez-nous et laissez-nous vous convaincre. Nous sommes certains que nos arguments ne vous laisseront pas indifférent(e).

À très vite !

 

[1]     http://www.lemonde.fr/immobilier/article/2016/02/25/a-paris-les-prix-de-l-immobilier-sont-stables-sur-un-an_4871333_1306281.html

[2]      http://patrimoine.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/021720746640-immobilier-les-villes-francaises-qui-offrent-le-meilleur-pouvoir-dachat-1202658.php