Véronique Savoyen - chasseur d'appartement - HOME SELECT

Chasseur d’appartement Paris 15e pour trouver un 2 pièces

Découvrez une recherche menée rapidement par Véronique Savoyen, notre chasseur d’appartement spécialisé sur Boulogne et l’ouest Parisien. En concurrence avec 3 autres réseaux, elle a su faire la différence et trouver le 2 pièces d’Émilie en moins d’un mois ! Mieux, Véronique a su susciter un véritable coup de cœur chez sa cliente !


Pourquoi ne pas s’offrir quelques mètres carrés supplémentaires ?

Propriétaire de son studio parisien, Émilie commence à en avoir assez de son petit appartement ! Au fil des semaines, l’idée de s’installer dans un bien, plus « central » et plus grand, devient plus pressante. Soutenue par sa famille, cette jeune trentenaire décide de quitter Nation (20e arrondissement) pour un quartier plus sympathique, et surtout réduire son trajet quotidien pour se rendre à son travail situé quartier Opéra…

 

Comment a-t-elle trouvé un chasseur d’appartement ?

Très accaparée par sa vie professionnelle, Émilie préfère faire appel à un expert pour mener la recherche à sa place. Sur Internet, elle se rend sur le site Homeleo, qui propose de trouver le chasseur d’appartement idéal ! Son fonctionnement est simple : il met en concurrence 3 propositions de réseaux et prend une petite commission au passage.

paris 15e

 

Pourquoi Émilie a-t-elle choisi de faire confiance à HOME SELECT ?

Côté prestataire, le site Homeleo informe les 3 réseaux de cette mise en relation : Véronique Savoyen est la première à rappeler Émilie. Un bon contact au téléphone fait le reste ! En effet, elle prend le temps de lui expliquer le fonctionnement de Home Select et lui envoie rapidement un document résumant cette présentation, une liste des critères de recherche et un exemple de mandat qui comprend la grille tarifaire du réseau (très compétitive !)

 

Qu’est-ce que recherchait précisément Émilie ?

À la suite du premier contact téléphonique , les deux femmes organisent un rendez-vous physique, à proximité du travail d’Émilie. Notre chasseur d’appartement comprend alors que, même si la situation n’est pas urgente, sa cliente ne veut plus des trajets quotidiens qui la mènent du quartier des affaires à son vieil immeuble du 20e. Avec son aide, Émilie définit la zone de recherche, qui englobe les 15e, 16e, 17e arrondissements, ainsi que Boulogne-Billancourt et Levallois. Au niveau du bien lui-même, elle aspire à un 2 pièces d’au moins 35 m², avec une belle luminosité, pour un budget maximum de 400 000 €.

 

Quel fonctionnement Véronique a-t-elle privilégié ?

Sous mandat exclusif, Véronique sait qu’elle dispose d’un mois pour convaincre ! Elle entame sa recherche avec l’application HS et envoie rapidement ses premières fiches de biens à Émilie. Cette dernière étant invitée à faire de prompts retours, pour étayer les refus et valider les pré-visites.

 

Pourquoi a-t-elle dû ré-orienter la recherche ?

Au fil des déplacements, notre chasseur d’appartement comprend que le budget, qui lui semblait largement suffisant, ne l’est, finalement, pas tant que cela ; Emilie est vraiment déterminée à trouver  un bien de qualité, et cela a un prix !

Au départ, Véronique a beaucoup visité dans le 17e arrondissement, mais les meilleures rues étaient trop chères pour le budget de sa cliente. Elle a ensuite proposé des biens sur Boulogne, mais Emilie n’y trouvait pas ses marques.

Elle s’est alors concentrée sur le 15e autour de la Motte Piquet, à proximité du métro (direct pour son travail) et des commerces… Autrement dit, à chaque session de visites, elle resserrait le secteur de recherche. Parallèlement, au contact d’Émilie, elle resserrait également les critères sur le bien lui-même : résolument acheteuse, cette dernière savait ce qu’elle voulait ! Elle désirait un coup de cœur, une magnifique vue et une belle luminosité !


Par quel moyen notre chasseur d’appartement a-t-elle trouvé ?

En surfant sur le site d’une agence, elle découvre la description d’un bien qui attire son attention. Elle demande immédiatement à faire une pré-visite, pendant laquelle elle réalise plusieurs petits films pour Émilie. À leur visionnage, sa cliente souhaite visiter au plus vite l’appartement !

 

À quoi ressemblait le coup de cœur d’Émilie ?

Dans le 15e arrondissement de Paris, à deux pas du métro et des commerces, ce petit appartement est situé dans un immeuble très parisien. S’il est un peu vétuste, il reste très correct, avec le charme d’une co-propriété des années 1900. Le bien lui-même compte une pièce à vivre donnant sur une charmante vue sur les toits de Paris : il n’en fallait pas moins pour susciter le coup de cœur tant attendu !

 

Comment s’est passée la négociation du bien ?

À la sortie de la visite, Émilie est très enthousiaste et fait immédiatement une offre à 320 000 €, soit 20 000 € en dessous du prix affiché. À la seconde visite, réalisée avec deux entreprises, elle prend conscience de l’enveloppe nécessaire aux travaux. Après une troisième visite accompagnée de son papa, elle décide de modifier sa première offre à la baisse de 20 000 €, soit 300 000 €. Bien sûr, Véronique la soutient et la conseille à toutes ces étapes ! Leur audace est payante, puisque les propriétaires ont accepté cette nouvelle proposition.  Il faut savoir que sur un bien avec d’importants travaux, les acheteurs sont vite freinés. Dès lors, les produits sont moins volatiles et peuvent profiter à des profils comme Émilie (qui se projettent bien et n’ont pas peur de ces travaux !)

 

Comment Émilie a-t-elle géré l’importance des travaux à mener ?

Avec un appartement entièrement à refaire, Émilie s’est appuyée sur les contacts de Véronique, pour mettre en concurrence plusieurs entrepreneurs — chacun étant sollicité pour présenter/défendre son projet. Concrètement, l’emplacement de la salle de bain et de la cuisine posait problème : il fallait pouvoir y remédier, tout en optimisant l’espace. Avec une enveloppe de 30 à 40 000 €, Émilie pouvait avancer sereinement…

 

« Elle savait ce qu’elle voulait ! »

Résolument acheteuse, Émilie savait ce qu’elle voulait (et donc ce qu’elle ne voulait pas !). Une attitude qui permet toujours d’avancer et de faire avancer la recherche. Sans oublier le plaisir de la confiance accordée lors de la négociation du prix, période pendant laquelle elles échangeaient plus de 3 fois par jour !

 

« Disponible et à l’écoute »

Pour Émilie, Véronique est une professionnelle à l’écoute de ses clients, de leurs goûts, de leurs envies. Toujours disponible pour conseiller de manière pertinente !

Elles ont récemment été ensemble la fin des travaux, et devant leurs coupes de champagne, elles se sont souvenues de chaque étape : du premier rendez-vous à la signature de l’acte authentique, elles ont partagé de grands moments ! Et cela crée des liens !