HOME SELECT - CHASSEUR IMMOBILIER BOULOGNE

Nous trouvons pour vous votre appartement à Boulogne

Accédez à 100% des biens, visitez en premier via les services sur mesure de nos chasseurs immobiliers sur Boulogne

Nos 15 chasseurs d’appartements s’occupent de la prospection de 100% des biens répondant à vos critères, des pré-visites, de toutes les vérifications, de la négociation et vous accompagnent de A à Z jusqu’à la signature de l’acte authentique.

HOME SELECT - chasseur immobilier

Notre équipe

Le chasseur Immobilier dédié à Boulogne

J’ai toujours habité à Boulogne-Billancourt et je connais bien ma ville : son tissu immobilier est tellement varié entre les nouveaux quartiers des terrains Renault et le quartier des princes, Boulogne Nord et Boulogne sud… J’en connais les crèches, les écoles, les activités… Tout ce qui aidera à une bonne intégration de chaque membre de votre famille. Vous aider à trouver votre logement, c’est vous accompagner dans une nouvelle vie ! Mon expérience et mon énergie seront totalement dédiées à votre projet !

Véronique SAVOYEN

Véronique Savoyen
0 +

Clients servis

0 %

Taux de satisfaction

0

Années d'expérience

0 +

Partenaires

Témoignages

Nos clients en parlent le mieux

⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️ 250 avis clients : 95% nous recommandent

Home Select est un excellent choix. Gaëlle nous a accompagné dans notre recherche d’appartement. Très pro-active et efficace elle nous a trouvé un logement en seulement quelques semaines, ayant très vite compris les critères de notre recherche. En plus de son efficacité et professionnalisme remarquables lors de la recherche, elle nous a accompagné tout au long de la procédure d’achat. Vivant à l’étranger et en pleine crise du coronavirus l’achat a été long et compliqué mais nous avons pu compter sur le soutien indéfectible de Gaëlle ainsi que sa connaissance aiguë du droit et procédures d’achat. Nous avons d’ores et déjà recommandé Home Select à plusieurs contacts. Leur service et la qualité de leurs intervenants est tout simplement irréprochable.

Morgane
Morgane

Sans aucune hésitation, je recommande Home Select pour une recherche d'appartement. Le service est de grande qualité, l'écoute est attentive, les questions sont précises, les conseils justes et le suivi très professionnel. Un vrai plus pour trouver sa perle rare ! Dans un délai de 5 mois à peine, nous avons trouvé l'appartement correspondant à tous nos critères et nous avons aussi réussi à vendre notre précédent logement sans avoir à nous soucier de la publicité et des visites. Catherine a toujours été disponible et très pro

Bruno
Bruno

Je recommande vivement l'agence Home Select pour vous accompagner dans votre recherche immobilière. Un merci tout particulier à Gaëlle ! Ayant bien cerné mes attentes et mes goûts, Gaëlle m'a proposé un bien qui n'était pas dans ma zone de recherche .... mais qui m'a tout de suite plu ! Je la remercie d'avoir été à l'affût d'autres biens qui pourraient m'intéresser, malgré mes critères précis sur le papier. Ayant d'abord cherché de longs mois par moi-même avant de faire appel aux services d'un chasseur d'appartement, je confirme que cela apporte une vraie différence. Gaëlle a été de très bons conseils tout au long du processus d'achat, très présente et réactive. Merci de m'avoir accompagnée dans cette étape importante pour moi. Excellente continuation à tous !

Oriane
Oriane

Pourquoi nous choisir ?

Pour l'efficacité de nos services

Nos chasseurs immobiliers trouvent pour vous les meilleurs appartements parisiens et sécurisent tout le processus d’achat via un accompagnement de A à Z.

Premier à visiter

Réactivité et disponibilité, pré-visites, pas de mauvaise surprise, ne perdez pas de temps.

Economies de 10%

50 000 € en moyenne de gagner via nos négociations grâce à notre maîtrise des prix parisiens.

Réseau de terrain

Forte notoriété auprès de 3 000 partenaires grâce au professionnalisme de nos 11 années d'expérience

2 offres uniques

Adaptées à votre projet : mandat simple ou exclusif, accès à notre application mobile, un chasseur expert dédié, rémunération au succès

100% des biens

Aucun bien ne nous échappe : 1 000 sites en temps réel, 100 off market quotidiens, concierges, notaires, syndics, ventes à la découpe, ...

témoignages

Nos clients sont Heureux à Boulogne

1200 recherches menées, 96 % de clients satisfaits de nos services premium .
Et si vous étiez notre prochain client Heureux ?

Lire la vidéo

étape par étape

Notre valeur ajoutée

Se lancer dans un achat immobilier est une étape importante dans une vie, surtout s’il s’agit d’un premier investissement. Cela peut vite devenir chronophage et compliqué. De plus, il ne faut pas brûler les étapes et être précautionneux, c’est-à-dire agir avec attention et prudence. L’expertise d’un chasseur immobilier, pour un achat immobilier (maison, appartement, bureau…), peut donc s’avérer très utile.

Un achat immobilier est un projet très important, il faut donc prendre le temps d’y réfléchir sérieusement afin de bien le définir. Il est nécessaire de commencer par évaluer ses besoins et déterminer ses critères de choix, de la surface habitable à la présence ou l’absence d’une terrasse en passant par la proximité des écoles ou encore la situation du bien (ville, campagne…). Il faut également réfléchir à son budget (apport personnel, emprunt…) Cette première étape est primordiale puisqu’elle pose les bases du projet immobilier. Mais en quoi l’accompagnement d’un chasseur de biens immobiliers peut-il être utile à ce moment-là ? Simplement parce que le chasseur immobilier va valider, avec précision, l’ensemble des critères de recherche de l’acquéreur et le conseiller afin d’entamer « une recherche totalement partagée ». Il va ainsi l’aider à y voir plus clair en lui disant quels souhaits lui semblent réalisables ou au contraire irréalisables.

Rechercher un bien immobilier n’est pas une mince affaire. Il faut éplucher de nombreuses annonces (sur le web comme dans divers journaux et autres prospectus), c’est-à-dire mettre de côté celles qui ne correspondent pas à vos critères et ne conserver que celles qui sont en adéquation avec vos souhaits. Il est aussi possible de regarder les annonces affichées par les agences immobilières dans leurs vitrines ou encore de faire appel à des proches qui pourraient vous mettre sur la piste d’un ou plusieurs biens correspondant à vos besoins et envies. Confier cette étape à un chasseur d’appartement présente de multiples avantages. Celui-ci pourra faire appel à son réseau, travailler en étroite collaboration avec diverses agences immobilières ou encore être directement contacté par les vendeurs avant même que leurs biens soient mis sur le marché. En résumé, faire appel à un chasseur immobilier pour son achat immobilier, c’est s’assurer un accès à un plus grand nombre de biens, mais aussi éviter de passer par cette étape de recherche qui demande du temps que beaucoup n’ont pas.

La recherche de biens a permis d’en sélectionner plusieurs à visiter. En effet, il est indispensable de se rendre sur place afin de voir les maisons ou appartements, par exemple, autrement que sur photo où certains détails peuvent nous échapper. De plus, multiplier les visites c’est aussi aiguiser l’œil et savoir quelles questions sont pertinentes. Mais la visite de biens demande du temps et de la disponibilité. C’est pourquoi faire appel à un chasseur immobilier est une excellente idée. Celui-ci se chargera des pré-visites et saura rapidement, grâce à son expérience et à son œil d’expert, si tel ou tel bien possède plus d’atouts que de défauts ou l’inverse. Il rédigera des rapports détaillés sur les biens visités qui ont retenu son attention, les présentera à l’acquéreur et lui proposera de les visiter afin de se faire sa propre idée. Pour cette étape très importante, non seulement l’acquéreur bénéficie de l’expertise du chasseur immobilier, mais il ne perd pas de temps avec des visites « inutiles ».

Lorsqu’un acheteur a eu un coup de cœur pour un bien en particulier, il doit faire une offre d’achat au vendeur. Il peut chercher à négocier le prix de vente du bien, en particulier si celui-ci est à proximité d’un lieu bruyant, s’il n’y a pas de place(s) de parking attitrée(s) alors qu’il est situé dans un quartier où il est difficile de se garer ou encore s’il y a beaucoup de travaux à prévoir. En confiant la négociation au professionnel qu’est le chasseur immobilier, l’acquéreur a la certitude que celui-ci fera de son mieux puisqu’il est de son côté et non de celui du vendeur. De plus, il pourra le conseiller et le guider pour la rédaction de l’offre d’achat. Il est à noter que « l’offre d’achat ferme et sans réserve engage celui qui l’établit ». Si l’offre est acceptée par le vendeur, l’acheteur doit signer un avant-contrat. Mais avant cela, il faut trouver un notaire. Le vendeur peut tout à fait proposer à l’acheteur de contacter son notaire afin de fixer un rendez-vous ou bien le vendeur et l’acheteur peuvent chacun faire appel à leur notaire. Si l’acheteur ne connaît pas de notaire, le chasseur immobilier peut lui suggérer des professionnels, prendre rendez-vous en son nom et gérer tous les documents à avoir pour signer l’avant-contrat puis le compromis de vente. Le chasseur de biens immobiliers connaît de nombreux professionnels issus de différents secteurs. Son client peut ainsi profiter de son réseau en toute confiance. Une fois que l’acheteur a choisi son notaire, l’heure est à la signature de l’avant-contrat.

Il existe deux types d’avant-contrats : la promesse unilatérale et le compromis. Ils doivent tous deux décrire le bien immobilier en détail, énumérer les conclusions des diagnostics obligatoires, informer sur le financement de l’achat, mais aussi évoquer les conditions suspensives comme le crédit et l’obtention du permis de construire. Sont également mentionnés : la commission de l’agent immobilier, la provision pour les droits d’enregistrement, les frais d’acte et les émoluments du notaire. L’acheteur dispose d’un délai de rétractation de sept jours (à partir du jour suivant la signature de l’avant-contrat). Une fois ce délai de rétractation passé, le notaire adresse la Déclaration d’Intention d’Aliéner (DIA) à la mairie. Il faut entre deux et trois mois au notaire pour rassembler les pièces nécessaires à la vente et environ onze semaines à la mairie pour donner sa réponse. Là encore, l’expertise d’un chasseur immobilier pour un achat immobilier peut être la bienvenue. Il guidera son client pour la signature de l’avant-contrat, s’assurera que tout est fait dans les règles et aidera l’acheteur pour les démarches parallèles à effectuer (remise du préavis à son propriétaire par exemple) afin que rien ne soit oublié. Il peut ensuite l’accompagner pour trouver le meilleur financement. À partir du moment où l’on trouve un bien, que l’on a signé l’avant-contrat et prouvé que l’on a entamé les recherches de financement, on dispose d’un délai de 45 jours pour trouver ce financement. Le chasseur immobilier peut mettre son client en relation avec différents organismes qui l’aideront à obtenir ce financement. Il peut s’agir de prêts immobiliers comme le PTZ+, le PAS, le prêt CEL ou encore le prêt relais. Ces organismes pourront aussi le guider en fonction de sa situation familiale (marié, pacsé…) et apporter des réponses à ses éventuelles questions. Une fois de plus, on constate que faire appel à un chasseur d’appartement permet de bénéficier de son réseau étendu et de ses conseils avisés.

Un délai de trois mois environ est nécessaire avant la signature de l’acte de vente définitif. Ce délai doit permettre à l’acheteur de contacter sa banque afin d’obtenir un prêt. Si ce prêt n’est pas accordé à l’acquéreur, il peut poursuivre son achat immobilier (il faut alors qu’il ait une autre solution de financement) ou renoncer à cet achat. Si l’acquéreur ne souhaite pas solliciter de prêt, « il doit apposer une mention manuscrite précise en ce sens. Si le compromis ou la promesse de vente a été reçu(e) par acte authentique, il n’y a pas de mention obligatoire ». Lorsqu’une demande de prêt est faite, la banque de l’acheteur émet une offre de prêt que « l’emprunteur ne peut pas accepter avant l’expiration d’un délai de 10 jours après sa réception ». Parallèlement, le notaire vérifie diverses informations au sujet du vendeur (statut de propriétaire, précédents titres de propriété, situation du bien par rapport aux règles d’urbanisme…). Quel est alors le rôle du chasseur immobilier pour la demande de prêt et l’acceptation de l’offre de prêt ? Il peut conseiller et guider son client, mais aussi partager les coordonnées de professionnels qui pourraient l’aider pour l’obtention d’un prêt. Il peut également accompagner son client dans sa décision d’accepter ou refuser l’offre de prêt émise par son établissement bancaire. Une fois l’offre acceptée, l’acte de vente peut être signé.

Le notaire contacte les deux parties afin de leur signaler que le dossier est complet et leur proposer un rendez-vous pour la signature de l’acte de vente. Il leur demande aussi de faire un virement correspondant au solde du prix de vente plus une provision pour frais. La vente se déroule de la façon suivante. L’acheteur et le vendeur sont présents ainsi que le notaire. De même, les professionnels de l’immobilier doivent être au rendez-vousLe notaire donne lecture de l’acte aux personnes présentes. L’acheteur, comme le vendeur, peut poser des questions. Puis le vendeur remet les clefs du bien à l’acquéreur « en contrepartie du paiement complet du prix de vente au notaire ». Le chasseur immobilier est là pour assister son client lors de la signature de l’acte de vente. De plus, c’est à ce moment-là que ses honoraires lui sont dus puisqu’il a rempli sa mission et trouvé un bien à son client. Mais ce n’est pas parce qu’il a terminé sa « chasse » qu’il cesse d’accompagner son client.

Étape la plus attendue par les acheteurs, l’installation n’est pas toujours simple. Il y a parfois des travaux à effectuer ou de petits problèmes à régler. De la rénovation au suivi des travaux en passant par les démarches administratives post-achat sans oublier le déménagement, le chasseur immobilier ne met pas son client de côté une fois sa mission achevée. En effet, la plupart des chasseurs de biens immobiliers proposent divers services (mise en relation avec des entrepreneurs, suivi des travaux, aide à l’installation…).

Le récit d’une recherche

Comment nous trouvons sur Boulogne ?

Découvrez une recherche menée rapidement par Véronique Savoyen, notre chasseur d’appartement spécialisée sur Boulogne-Billancourt ! Romain est propriétaire de son logement actuel, Paris 9ème, mais souhaite le quitter pour revivre dans le quartier de son enfance, et plus particulièrement dans la rue Escudier, lieu de son enfance et de ses meilleurs souvenirs, mais aussi un secteur très prisé que notre chasseur immobilier va éplucher pour son client…

Pourquoi Romain a-t-il recherché un chasseur d’appartement ?

Relativement disponible, Romain n’a pas sollicité un chasseur d’appartement par manque de temps, il avait surtout besoin d’être épaulé dans son achat. La dimension « conseil » du métier était, dans ce cas précis, plus importante que la recherche elle-même.

Pourquoi HOME SELECT chasseur immobilier ?

Romain a connu HOME SELECT par le biais d’un ami, satisfait de la prestation conduite par Gaëlle Loheac. Mais étant donnée la spécificité de la recherche (sur une unique rue), Gaëlle a recommandé Véronique Savoyen pour ce dossier, car elle est la spécialiste de Boulogne-Billancourt du réseau HOME SELECT.

Quels sont les éléments qui rendaient cette recherche particulière ?

Après un premier échange téléphonique pour expliquer le fonctionnement de HOME SELECT, Véronique a évalué, avec Romain, tous les critères de recherche.

Au niveau du secteur géographique, la zone était limitée à une unique rue – la rue Escudier – voire à un numéro et un immeuble. Parfaitement conscient de la difficulté de trouver sa perle rare, il donnait à Véronique tout le temps nécessaire pour parvenir à ses fins : il était propriétaire de son bien et n’était pas du tout dans l’urgence.

Parallèlement, Romain désirait un appartement traversant sans aucune surface extérieure (ni balcon, ni baies vitrées, ni terrasse). Enfin, il voulait faire des travaux – ce qui supposait que notre chasseur immobilier conserve une enveloppe financière à cet effet dans le budget prévu.

Quels étaient les atouts de cette recherche immobilière ?

Véronique connaît parfaitement le marché immobilier de Boulogne-Billancourt. Elle savait qu’un 2 pièces était un segment porteur dans ce secteur. Il aurait été plus difficile d’y trouver des 3, 4 ou 5 pièces.

Pour concrétiser cette acquisition dans ce quartier très prisé du marché Escudier, notre chasseur d’appartement disposait d’un budget cohérent, avec une petite marge de manœuvre au besoin.

Véronique a-t-elle pu lui présenter plusieurs biens ?

Malgré la limitation de la zone de recherche à une seule rue, Véronique a effectué plusieurs visites avec Romain. Il a même réalisé plusieurs offres au prix, avant de se désister au bout de quelques jours pour diverses raisons.

D’ailleurs, c’est lors d’une de ses visites que notre chasseur a réalisé que la présence d’un extérieur était rédhibitoire : elle pensait jusqu’ici qu’il s’agissait surtout d’une exclusion pour des raisons financières.

Sur quel support le chasseur d’appartement a-t-il trouvé ?

Véronique repère une annonce qui peut parfaitement correspondre à Romain. Malheureusement, le bien est géré par une agence qui ne souhaite pas travailler avec des chasseurs – ayant vécu une mauvaise expérience avec eux. Persévérante, Véronique contacte directement l’agent immobilier en charge du dossier et décroche un rendez-vous.

Quelle est la description du bien trouvé ?

Situé dans une petite rue perpendiculaire à l’angle de la rue Escudier, l’appartement est au 2e étage sans ascenseur d’un immeuble ancien. Traversant, il est, comme le souhaitait Romain, entièrement à refaire !

Romain s’est-il tenu à sa décision ?

Lors de la visite, Romain ne laisse rien paraître, ni à Véronique, ni à l’agent immobilier. Mais, dès sa sortie, il souhaite faire une offre au prix. Compte tenu des réticences de l’agence face aux chasseurs, Véronique lui demande s’il est sûr de lui. Romain lui garantit alors que oui : il semblerait même que ce soit un coup de cœur ! Dès lors, la procédure d’acquisition s’est mise en route : promesse de vente, recherche de financement et signature de l’acte définitif…

Pourquoi souhaitait-il un appartement avec travaux ?

En recherchant un bien à rénover, Romain souhaitait surtout optimiser les coûts : en effet, grâce à ce type de bien, il pouvait bénéficier de frais notariés moins importants, ainsi qu’un prix d’acquisition moins élevé. N’ayant pas de projets déco arrêtés, il s’en est remis aux bons soins d’une entreprise qu’il a lui-même choisie.

« Confiance et transparence »

Pour Véronique, cette recherche a respiré la confiance et la transparence aussi bien vis-à-vis du client que vis-à-vis de l’agence immobilière. D’un côté, elle a pu travailler dans un contexte agréable, où Romain comprenait parfaitement qu’elle ne puisse pas trouver immédiatement. À l’écoute de ses conseils, disponible, il a largement contribué à créer cette relation de confiance. De son côté, Véronique a joué la transparence totale, et profite désormais d’un contact de travail supplémentaire dans son réseau !

Ravi de revenir à Boulogne-Billancourt ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️

La ville de Boulogne-Billancourt (et plus particulièrement la rue Escudier) est tellement associée à d’heureux souvenirs, que Romain est absolument ravi de s’y promener à nouveau et de pouvoir vivre dans le quartier de son enfance.

La ville de Boulogne-Billancourt

La Ville de BOULOGNE-BILLANCOURT a toujours été très attractive et surtout très attachante.
Ses nombreux espaces verts, ses commerces, ses entreprises et la politique de la ville axée sur la famille en fait une ville où il fait particulièrement bon vivre !
Excellent compromis à la vie parisienne, le marché immobilier y est forcément extrêmement tendu… Et quand on n’a pas le temps de trouver son appartement familial ou sa maison de rêve, la meilleure solution est bien de faire appel à un chasseur d’appartement.
Je suis chasseur immobilier à Boulogne-Billancourt car j’y habite depuis ma naissance. On ne peut être performant dans ce métier que si l’on est passionné, disponible mais surtout si on connait bien sa Ville et son marché ! 

Tout ce qu’il faut savoir sur cette ville

Je connais Boulogne-Billancourt par cœur, du nord au sud, quartier par quartier, rue par rue… mais, je connais aussi son histoire vieille de 700 ans et qui est jalonnée de noms prestigieux. Elle a tracé son histoire par le développement de ses industries tout en sachant conserver l’attrait exceptionnel de sa localisation privilégiée, tout près de la capitale mais entourée de ses bois et de la Seine.
Louis Renault est bien évidemment celui qui a le plus marqué la ville et son expansion au travers de l’industrie automobile mais il y a eu aussi, à la même époque, l’essor de l’aviation avec les frères Voisin, Farman, Louis Blériot et même Marcel Dassault.
Puis toujours à la même époque, l’industrie cinématographique avec les fameux studios de Boulogne et son lot d’artistes et de comédiens : Marcel Pagnol, Abel Gance ont habité Boulogne mais aussi Edith Piaf, Nathalie Baye, Jean-Pierre Marielle, Richard Berry, Jacques Balutin, Brigitte Bardot…
Aujourd’hui, c’est surtout le monde de la télévision qui a pris place puisque TF1, France Télévision et Canal plus sont là ! On peut donc croiser nombreuses vedettes de la TV comme Laurent Romechko Jean-Michel Cohen, Laurent Brignolas, Cyril Hanouna…
Nombreuses stars sont ou ont été boulonnaises : Guy Bedos, Guy Béart, France Gall, Jean-Louis Aubert, Stéphane Guillon, C Jérôme, Bouba, Michael Youn… 

Boulogne-Billancourt et les célébrités

Les Célébrités sont attachées à Boulogne-Billancourt car nombreuses d’entre elles y sont nés ; La luxueuse maternité privée du Belvédère (ancien hôtel du Duc de Morny) a vu naitre entre 1925 et les années 2000 nombreuses célébrités telles que Pierre Bellemare, Mathieu Chedid, Nicolas Bedos, Guillaume Canet, Marina Foïs, Thierry Lhermitte, Bertrand Blier, Patrick Modiano, Véronique Sanson, Gérard Lanvin, Corinne Lepage, Vincent Bolloré, Guillaume Durand, Cecilia Sarkozy, Zazie, Jean-François Coppé, David Halliday, Benjamin Castaldi, Anna Gavalda, Elisabeth Badinter… Et j’en oublie plein !
Boulogne s’enorgueillie d’un musée des années 30 riche et actif mais savez-vous que se promener dans ses petites rues du quartier des Princes se transforme en vrai parcours culturel ? Les architectes Le Corbusier, Tony Garnier, Mallet Stevens, les frères Perret, Patout, Courrèges, Pingusson… tous sont venu s’exprimer sur ces terrains vagues de l’époque et Le Corbusier y a même construit le premier immeuble de verre de l’histoire de l’architecture : il y a habité les trente dernières années de sa vie.
Marc Chagall, Robert Doisneau, les sculpteurs Auguste Bartholdi (statue de la liberté), Paul Landowski (le Corcovado à Rio), Paul Belmondo… Les écrivains André Malraux, Marc Levy ou Patrick Modiano, les hommes et femmes politiques Daniel Cohn Bendit, François Hollande et Ségolène Royale…
Toutes ces personnalités ont contribué à faire de Boulogne-Billancourt une ville à part entière avec son histoire et son développement industriel, la première ville d’Île-de-France après Paris, mais ils ont surtout fait qu’aujourd’hui pas un seul boulonnais n’a le sentiment de vivre en banlieue !

CHASSEUR APPARTEMENT : POURQUOI CHOISIR BOULOGNE?

Pourquoi choisir un chasseur d'appartement pour votre achat à Boulogne ?

Paris c’est clairement la plus belle ville du Monde !

Alors, pourquoi choisir d’habiter Boulogne Billancourt ?

Parce que Boulogne Billancourt, c’est le bois de Boulogne : aménagé parle baron Haussmann, le Bois de Boulogne, c’est le poumon de Paris. Un coin de verdure essentiel à la vie du citadin : que ferait un new yorkais sans Central Park ? Or le bois de Boulogne est 2,5 fois plus grand que Central Park !
Et puis le vert, c’est l’avenir de la planète, non ? Alors profitons-en pour courir le dimanche matin autour des bassins, pour faire du vélo autour de l’hippodrome, jouons aux courses, et promenons nos enfants au printemps !

Le maitre mot est dit : Enfants !!!

Boulogne, par sa proximité du bois, c’est la ville des enfants, la ville des familles !
Sa population est jeune et active ! Les familles y trouvent les crèches, les écoles privées ou publiques, le conservatoire national de région, les activités sportives …  L’association sportive de la ville (ACBB) regroupe pas moins de 35 activités sportives diverses et variées, comme le canoé kayak sur la Seine  ou l’équitation au parc Rothschild.
Boulogne, c’est la ville des médias ! Les fameux studios de Boulogne, où de nombreux films ou émissions furent tournés, ont initié l’activité de la ville : TF1 Canal plus, … les producteurs sont là ! Publicité, communication, télécoms…
Et pour ceux qui ne travaillent pas à Boulogne, pas de problème !  Boulogne, c’est le 21ème arrondissement de Paris ; deux lignes de métro, le RER, et avec le T1, La Défense est à 10 mn.
Et le weekend pour aller plus loin, Boulogne c’est le point de départ pour la Normandie ou la Bretagne !
Plein de clichés pourront exprimer pourquoi les boulonnais sont attachés à leur ville, très attachés même ! Alors les chiffres, eux, ils ne trompent pas :
Boulogne, c’est la deuxième ville d’Ile-de-France après Paris en termes d’activités et elle accueille 30% des 20 premiers sièges sociaux des Hauts-de-Seine.
Boulogne, c’est 116 000 habitants
Boulogne, c’est plus de 81 000 emplois
Boulogne, c’est un million de m² de surface de bureaux
Boulogne, c’est 276 commerces au km² contre 101 dans les Hauts-de-Seine
Boulogne, c’est l’agglomération française de plus de 100000 habitants la moins imposée de France
Alors, que conclure ?
Qu’il fait bon de travailler à Boulogne, d’investir à Boulogne, de vivre à Boulogne !!!!
 
Véronique SAVOYEN – chasseur d’appartement à Boulogne

Achat immobilier : et si vous investissiez à Boulogne ?

Vous avez l’intention de vivre en région parisienne ? Avez-vous pensé à investir à Boulogne-Billancourt (92) ? Avec près de 120 000 habitants (que l’on appelle les Boulonnais.es), il s’agit de la deuxième ville d’Île-de-France après Paris. Et elle cumule les points forts, notamment pour les familles. Présentation de cette commune, pôle économique majeur de la région, qui attire de plus en plus de jeunes parents.

Quelques informations au sujet de Boulogne-Billancourt

Vous ne connaissez pas ou seulement très peu la ville de Boulogne-Billancourt ? Voici quelques informations à son sujet allant de son histoire à divers renseignements pratiques.

Histoire de Boulogne-Billancourt

C’est en 1926 que Boulogne-sur-Seine devient Boulogne-Billancourt, une union souhaitée depuis la fin des années 1850 par le célèbre baron Haussmann. Les terres destinées à l’agriculture et à l’élevage laissent petit à petit place aux commerces et aux industries. Des PME voient le jour tout comme différentes manufactures. Les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique et du cinéma, quant à eux, se développent également.
En 1934, l’Hôtel de ville est érigé par Tony Garnier, architecte et urbaniste français. Son emplacement, mais aussi son style ne sont pas choisis au hasard. Le monument représente la modernité de la ville et son aspect avant-gardiste. D’autres constructions datant des années 1930 font aujourd’hui encore partie du patrimoine architectural de la ville.
Après la Seconde Guerre mondiale, les industries lourdes disparaissent peu à peu. Une aubaine pour le secteur tertiaire (commerces, transports…) qui peut alors se développer pleinement.
De nos jours, Boulogne-Billancourt est une commune dynamique qui attire de nombreuses jeunes personnes, notamment des couples avec enfants en bas âge.

Informations générales sur la ville de Boulogne-Billancourt

La superficie de Boulogne-Billancourt est égale à 616 hectares. On y trouve près de 40 écoles primaires (maternelles et élémentaires), des collèges et bien entendu des lycées. Plus de 17 000 élèves sont scolarisé.e.s à Boulogne-Billancourt où se situe également l’Institut de psychologie de l’université René-Descartes.
Et du côté des espaces verts ? Leur superficie est de 33 hectares. On compte 31 squares et jardins et trois parcs, appréciables pour s’octroyer des pauses au vert. Parallèlement, il y a 70 kilomètres de voirie.
De nombreux commerces et entreprises ont choisi de s’installer à Boulogne-Billancourt, 36e ville de France et sous-préfecture des Hauts-de-Seine.
Enfin, sachez que la commune francilienne est jumelée avec de nombreuses villes à travers le monde : Neukölln (Allemagne), Anderlecht (Belgique), Hammersmith & Fulham (Royaume-Uni), Zaanstad (Pays-Bas), Marino (Italie), Pančevo (Serbie), Sousse (Tunisie), Irving (États-Unis), Raanana (Israël) et Guang’an (Chine).

Boulogne-Billancourt: une ville idéale pour les familles

Le journal Le Parisien a établi un classement des villes de Hauts-de-Seine où il fait bon être parents et Boulogne-Billancourt se classe à la première place de celui-ci avec une note de 82,89/100. Ce résultat n’est pas le fruit du hasard puisque la ville œuvre depuis des années pour faciliter le quotidien des familles.

Budget, crèches… Tout pour les familles

Boulogne-Billancourt consacre plus d’un quart de son budget de fonctionnement à l’Éducation et à la Jeunesse. Depuis 2008, plus de 1 000 places en crèches ont été créées. Une « charte de la bientraitance » a quant à elle été mise en place en 2014 avec pour objectif de répondre au mieux aux besoins des tout-petits.
La moitié des demandes auprès des crèches est satisfaite, ce qui est plus que bien en comparaison avec d’autres villes où il n’y a aucune place même pour des demandes faites plusieurs mois avant la naissance de l’enfant.
Du côté des écoles, elles sont au nombre de 33 (19 maternelles et 14 élémentaires) et comptent 10 infirmières ambulantes ainsi que trois assistantes sociales scolaires, un dispositif encore rare en France. En outre, trois écoles pilotes ont été construites : L’école Doisneau est spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères par 10 intervenant.e.s natif.ves ; L’école des sciences et de la biodiversité est-elle dédiée au développement durable ainsi qu’au tri sélectif et à l’environnement ; L’école du numérique, enfin, vise à former les plus jeunes à divers outils.
Quant aux enfants handicapés, ils ne sont pas oubliés, bien au contraire.

Boulogne-Billancourt et les enfants handicapés

À Boulogne-Billancourt, les 90 enfants en situation de handicap (physique, sensoriel ou mental) sont accueillis dans les crèches, écoles et autres centres de loisirs. Au même titre que les enfants non handicapés, ils bénéficient d’un enseignement classique et ne sont pas exclus. Entre 2012 et 2017, le nombre d’enfants handicapés accueillis au sein de la « petite enfance » est passé de 5 à 44. En outre, un.e auxiliaire de vie les accompagne.
De plus, deux établissements spécialisés ont vu le jour, l’un pour accueillir les enfants handicapés (36 places) et l’autre pour accueillir les adolescents en situation de handicap (20 places).

Alimentation, voyages et activités

Pour inculquer de bonnes habitudes aux enfants, mais également pour faire fonctionner l’économie locale, les cantines des écoles de Boulogne-Billancourt s’engagent à proposer des menus 100 % responsables. Au programme : produits du terroir et produits frais, circuits courts, mais également fruits et légumes de saison.
La ville a également prévu un budget annuel d’un million d’euros consacré aux vacances scolaires des enfants et adolescents. Des séjours linguistiques, sportifs ou encore culturels ainsi que des classes découvertes sont par exemple proposés.
Parallèlement, tout au long de l’année, diverses activités sont mises en place pour les plus jeunes. Ils peuvent ainsi assister à des expositions, à des spectacles ou encore prendre part à des ateliers artistiques.
Le saviez-vous ?
Chaque année, Boulogne-Billancourt crée un conseil communal composé de 38 enfants venant des 19 établissements scolaires de la ville. L’objectif ? Les sensibiliser à la vie citoyenne.
Boulogne-Billancourt est l’unique ville des Hauts-de-Seine où de plus en plus de personnes âgées de 24 à 39 ans viennent s’installer.
La ville est labellisée « Ville amie des enfants » par l’Unicef depuis 2012.

L’immobilier à Boulogne-Billancourt

Vous souhaitez investir à Boulogne-Billancourt ? Mais à combien s’élève actuellement le mètre carré dans la ville ? Comment se situe cette dernière par rapport à la loi SRU ? Nos réponses.

Prix du mètre carré à Boulogne-Billancourt et biens à vendre[1]

Acheter un bien à Boulogne-Billancourt oui, mais à quel prix ? Selon les estimations de MeilleursAgents au 1er juin 2018, le mètre carré y est, pour un appartement, égal à 7 885 euros (5 657 euros pour le plus bas et 11 120 euros pour le plus élevé, indice de confiance 5 sur 5). Pour une maison, il faut compter 8 965 euros en moyenne (5 301 euros pour le plus bas et 15 917 euros pour le plus élevé, indice de confiance 1 sur 5).
Du côté des biens actuellement en vente, ils sont nombreux. On trouve par exemple un bel appartement familial de 110 mètres carrés comprenant cinq pièces, dont quatre chambres, et vendu à 1 050 000 euros. Pour un studio d’environ 25 mètres carrés parfait pour un.e étudiant.e, comptez en moyenne 245 000 euros. Pour une surface de 76 mètres carrés (trois pièces, dont deux chambres), comptez 665 000 euros. Et pour une maison ? Ancienne ou moderne, une maison coûte en général plus d’un million d’euros dans ce secteur.

La loi SRU[2]

« Adoptée le 13 décembre 2000, la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (SRU) vise à récréer un équilibre social dans chaque territoire et à répondre à la pénurie de logements sociaux. Son article 55 oblige certaines communes à disposer d’un nombre minimum de logements sociaux, proportionnel à leur parc résidentiel. »
Ainsi, les communes de plus de 3 500 habitants (et de plus de 1 500 habitants pour la région Île-de-France) qui appartiennent à des agglomérations/intercommunalités de plus de 50 000 habitants comprenant au minimum une commune de plus de 15 000 habitants, doivent, d’ici 2025, dédier 25 % de leur parc immobilier aux logements sociaux. Ce pourcentage est réduit à 20 % pour les villes « appartenant à des territoires dont la situation locale ne justifie pas un renforcement des obligations de production ».
À Boulogne-Billancourt, un choix a été fait : adapter le parc social aux besoins des habitants et non à la « stratégie comptable » de la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain. En effet, puisqu’elle prend en compte le nombre de logements et non les surfaces, la loi est jugée défavorable à la ville.

Région parisienne : le top 20 des villes où il fait bon être parents
1.     Boulogne-Billancourt (82,89 points)
2.     Neuilly-sur-Seine (82,64 points)
3.     Saint-Cloud (80,95 points)
4.     Issy-les-Moulineaux (79,02 points)
5.     Courbevoie (77,92 points)
6.     Levallois-Perret (77,84 points)
7.     Bourg-la-Reine (77,24 points)
8.     Rueil-Malmaison (77,13 points)
9.     Sceaux (76,93 points)
10.  Sèvres (76,65 points)
11.  Fontenay-aux-Roses (76,59 points)
12.  Chaville (76,15 points)
13.  Suresnes (76,12 points)
14.  Clamart (76,07 points)
15.  Meudon (75,79 points)
16.  Ville-d’Avray (75,59 points)
17.  Antony (74,38 points)
18.  Puteaux (74,07 points)
19.  Montrouge (73,88 points)
20.  Châtillon (73,21 points)
La présentation de Boulogne-Billancourt vous a donné envie d’y vivre ? Vous souhaitez y acheter un bien ? Pour gagner du temps et de l’argent et pour éviter divers pièges ainsi que les nombreuses démarches administratives, confiez votre recherche à un chasseur immobilier. HOME SELECT vous accompagne et vous propose son expertise pour dénicher le bien de vos rêves. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

[1]     https://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/boulogne-billancourt-92100/ + https://www.seloger.com/immobilier/achat/immo-boulogne-billancourt-92/bien-appartement/ + https://www.seloger.com/immobilier/achat/immo-boulogne-billancourt-92/bien-maison/
[2]     http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/transparence-logement-social