Achat appartement – tout ce que vous devez savoir sur le nouveau DPE

Après la mise à jour et l’entrée en vigueur du nouveau DPE en juillet 2021, le Ministère de la Transition écologique suspend son édition pour les logements bâtis avant 1975. Cette décision du gouvernement a été prise suite à des anomalies au niveau des étiquettes attribuées à la plupart des logements anciens. Cette suspension n’est pas toutefois définitive. Selon le communiqué du ministère, le lundi 4 octobre, l’édition du nouveau DPE aux logements concernés doit reprendre le 1 novembre 2021. Le but est en fait de corriger les anomalies afin d’optimiser l’efficacité du nouveau DPE. 

Mais en quoi ce nouveau DPE pourrait vous être utile si vous désirez acheter un appartement à Paris ? En effet, le DPE fait partie intégrante des documents nécessaires à la construction, à la vente et à la mise en location d’un bien immobilier. Il est donc évident que vous soyez au courant de tous les détails le concernant avant de conclure l’achat d’un appartement.


Zoom sur le nouveau DPE 2021


Le Diagnostic de Performance Énergétique ou DPE est un document portant sur la performance énergétique d’un logement. Il vise principalement à promouvoir l’habitation écologique en réduisant la consommation énergétique et son émission de gaz à effet de serre. Tous les logements n’ayant pas passé à ce « passoire énergétique » ne sont pas autorisés à être mis en vente ou en location. Il a notamment fait l’objet d’une mise à jour qui est entrée en vigueur le 1 juillet 2021. 


Un diagnostic qui ne peut être réalisé que par un professionnel confirmé


Un diagnostiqueur professionnel certifié est le seul à pouvoir faire le DPE. Vous le trouverez dans un annuaire des diagnostiqueurs certifiés et sur le site du ministère du logement et de l’habitat durable. Le non-respect de cette condition soumet le propriétaire à une amende de 1500 €. Lors du diagnostic, le professionnel va se concentrer sur plusieurs paramètres pour noter la performance énergétique du bâtiment. Cela concerne notamment les caractéristiques du bien, son niveau d’isolation ainsi que le système de chauffage. Grâce à cette évaluation, le futur locataire ou acquéreur d’un logement connaît en amont les travaux et les dépenses d’énergie qui l’attend en procédant à son acquisition


Quelle est la durée de validité du nouveau DPE ?


Le DPE est obligatoire en France, du moment que l’acquéreur prévoit de l’occuper pendant plus de 4 mois par an. Le propriétaire doit alors l’annexer au DDT ou dossier de diagnostics techniques. Qu’il s’agisse d’une vente ou d’une location, il doit mentionner l’étiquette énergétique du bien sur les annonces. La durée de validité du DPE 2021 est de 10 ans. 

Il y a quand même quelques changements pour les DPE réalisés au cours de ces 8 dernières années. S’il a été réalisé entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2017, il est valide jusqu’au 31 décembre 2022. Celui qui a été réalisé entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2021 est valable jusqu’au 31 décembre 2024. Il s’agit en effet d’un dispositif transitoire. Le propriétaire d’un bien ayant fait l’objet d’un ancien DPE vierge doit aussi se conformer au nouveau DPE le plus rapidement possible.


Le nouveau DPE à un prix plus élevé


Le nouveau DPE exige une étude plus approfondie des caractéristiques des logements. Si le coût était de 60 à 120 € auparavant, la mise à jour conduit à une augmentation. Actuellement, le propriétaire vendeur ou bailleur doit prévoir entre 100 et 250 € pour réaliser le DPE. Ce montant dépend de la taille et des caractéristiques du bien à diagnostiquer. Il faut souligner que le nouveau DPE n’implique pas forcément la réalisation de travaux de rénovation. Par contre, le propriétaire est encouragé à le faire si son bien n’atteint pas la classe énergétique A ou B. Il est également plus judicieux d’évaluer leur coût. 


Mise en avant des caractéristiques physiques du bien


Le calcul du DPE 2021 ne s’appuie plus sur la facture, mais sur les caractéristiques physiques du bien. Auparavant, le diagnostiqueur se basait sur la consommation énergétique du logement via les trois dernières factures fournies par le propriétaire. Ce n’est plus le cas maintenant, car la réforme exige la méthode 3 CL ou Calcul de la Consommation Conventionnelle des Logements. Plus fiable, cette méthode prend en compte 5 usages dont le chauffage, l’eau chaude sanitaire, le refroidissement, l’éclairage et les appareils auxiliaires. D’autres aspects du bien comme le chauffage et l’isolation entrent également en considération. Cette méthode devrait aider à mieux identifier les anomalies comme les pertes thermiques et la qualité de l’isolation. Ces caractéristiques physiques du bien auront aussi une influence majeure sur le confort d’été, un détail que certains acheteurs ont tendance à négliger. 


Ce que le DPE doit contenir


La nouvelle version du DPE contient une page de garde où vous trouverez l’étiquette énergie, l’étiquette climat et le montant des dépenses théoriques annuelles. Ce sont les informations les plus importantes que chaque propriétaire doit mentionner dans l’annonce immobilière. D’autres détails viennent s’y ajouter à savoir le montant estimé des factures énergétiques, l’état de déperditions thermiques et une présentation détaillée de l’état de l’isolation et du système de ventilation. Vous y trouverez aussi une indication de la présence d’une cheminée à foyer ouvert. Le document vous informe également sur le niveau du confort d’été, les travaux à faire afin d’optimiser la performance énergétique du bien ainsi que le coût que cela pourrait engendrer.


Aucune erreur n’est autorisée


Le DPE ne doit contenir aucune erreur. Si c’est le cas, l’acquéreur a le droit d’attaquer le propriétaire en justice. Ce dernier peut, de son côté, dénoncer le diagnostiqueur. Si jamais le propriétaire et le diagnostiqueur font exprès de ne pas transmettre le DPE à l’acquéreur, ou bien que l’annonce de vente ou de location contient de fausses informations, ce dernier peut saisir la justice. Il a alors le droit de demander des dommages et intérêts. Cela peut même conduire à une annulation du contrat. 


En quoi le nouveau DPE peut-il influencer le coût du bien ?


Chaque logement est évalué sur deux facteurs dont la consommation d’énergie primaire et l’émission de CO2. Il obtient la note A si la consommation d’énergie primaire annuelle est inférieure à 70 KWh/m² et que l’émission de CO2/m² par an est inférieure à 6 kg. C’est la meilleure note que le logement puisse avoir. Il faut préciser que le classement varie de A à G. Le logement est dit « passoires thermiques » s’il est noté F (consommation énergétique ≤ 331 à 420 KWh/m²/an et émission de 17 à 100 kg de CO2/m²/an) ou G (consommation énergétique ≥ 421 KWh/m²/an et émission de CO2 ≥ 101 kg CO2/m²/an). 

Lorsque vous achetez un appartement à Paris, ne concentrez pas uniquement votre attention sur son prix. En effet, un bien classé F et G est largement moins cher par rapport à celui ayant obtenu une meilleure note. Par contre, vous allez devoir investir sur d’importants travaux de rénovation thermique. Le mieux, c’est de viser un logement à faible consommation d’énergie, c’est-à-dire un logement classé A, B ou C. Vous serez ainsi épargné du coût des travaux nécessaires à sa mise aux normes thermiques. Il faut rappeler qu’une habitation de la classe G ne peut plus être mise en location à partir de l’année 2025. Pour les logements de la classe F, leur mise en location n’est plus autorisée en 2028. 


Un chasseur appartement Paris pour dénicher le logement qu’il vous faut


L’achat d’un appartement est une opération qui demande beaucoup de réflexion. Avec les changements apportés au DPE et les mesures prises par le gouvernement récemment, il est parfois difficile de prendre la bonne décision. C’est notamment pour cette raison que la plupart des acquéreurs et des propriétaires vendeurs ou bailleurs se tournent vers les prestations d’un chasseur immobilier. En se basant sur leur besoin, il propose un accompagnement dans chaque étape de la vente : recherche du bien, négociation et signature de la vente. 

Étant un expert dans le domaine de l’immobilier, le chasseur appartement Paris est en mesure d’identifier les biens les mieux notés par le nouveau DPE 2021. Vous gagnerez du temps dans la recherche et dans la sélection d’un logement à Paris. L’intervention du chasseur d’appart est surtout utile à ceux qui n’ont pas beaucoup de temps à consacrer sur la recherche d’un bien à acheter ou à louer. Leur service s’adresse aussi à ceux qui n’habitent pas Paris, mais qui souhaitent y acquérir un bien immobilier. 

Un autre avantage de l’accompagnement d’un chasseur immobilier est aussi sa capacité à faire des recherches sur un marché caché. En effet, certains propriétaires choisissent de ne pas passer leur annonce sur les sites et les journaux spécialisés. Pourtant, leur bien peut constituer un bon investissement. Grâce à son réseau et à son professionnalisme, le chasseur appartement peut y accéder. Il est attentif aux besoins de ses clients et reste objectif sur leur recherche. Enfin, faire appel à un chasseur immobilier vous épargne aussi des erreurs pouvant se produire dans la rédaction des contrats. Il peut vous éclairer sur les points que vous ne comprenez pas à propos du nouveau DPE.

D'autres articles