Achat : pourquoi est-il essentiel d’avoir son propre notaire dans un projet immobilier ?

plaque notaire
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous souhaitez acheter une maison, un studio ou encore un appartement ? Savez-vous qu’il est hautement recommandé pour les acheteurs d’avoir leur propre notaire même si c’est celui du ou des vendeurs qui gère la transaction ? Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet.
 

Un notaire pour le ou les vendeur(s)

Dans le cadre d’un achat immobilier, le vendeur doit obligatoirement faire intervenir un notaire puisque c’est ce dernier qui va, entre autres, finaliser et, par conséquent officialiser, la transaction. Cette étape consiste en la signature de l’acte authentique de vente et se fait obligatoirement en présence d’un notaire. Le vendeur comme l’acheteur s’engagent alors définitivement. 
Le notaire est ce que l’on appelle un juriste de droit privé. Il est investi d’une mission d’autorité publique. En apposant son sceau à divers actes et contrats, il les rend légaux et officiels. Il étudie et réunit également tous les documents nécessaires à la vente/l’achat d’un bien. C’est lui aussi qui va publier l’acte de vente au fichier immobilier du service des hypothèques. Son rôle est donc essentiel. Cependant, en tant qu’acheteur, vous pouvez aussi vous faire accompagner de votre propre notaire. Cela est même hautement recommandé. 
 

Un notaire pour le ou les acheteur(s)

Pour l’acheteur, se faire aider par un notaire est fortement conseillé, car cela offre de nombreux avantages. C’est le notaire du vendeur qui dirigera les échanges et gérera les documents. Cependant, l’acheteur ou les acheteurs peuvent aussi se faire accompagner notamment pour la rédaction des actes. Ainsi, chaque expert défend les intérêts de ses propres clients et la vente se fait de la façon la plus juste possible pour les deux parties. Pour l’acheteur, l’accompagnement de son propre notaire peut, en outre, permettre l’ajout de clauses suspensives en lien avec tous les doutes liés à l’opération.
Est-ce que cela coûte cher de faire intervenir un deuxième notaire ? Pas du tout. Derrière le terme « frais de notaire » se cachent en fait des taxes communales et/ou départementales, la rémunération du notaire ou encore des frais annexes. Ces fameux frais de notaire – environ 7 à 10 % du prix du bien – sont entièrement payés par l’acheteur. Lorsque deux notaires interviennent, les honoraires ou émoluments (fixés par décret) ne sont pas multipliés par deux, mais sont en fait divisés en deux.
Deux notaires, ce sont en outre des vérifications réalisées deux fois. Qu’il s’agisse des titres de propriété, des droits de passage, des droits de servitude ou encore du prix de vente du bien, ils vont pouvoir chacun tout vérifier attentivement de leur côté.
 

En résumé

Pour l’acheteur, faire appel à son propre notaire offre de multiples avantages :

  • Pas de frais supplémentaires ;
  • Un accompagnement personnalisé ;
  • Des intérêts mieux défendus et sécurisés ;
  • De possibles suggestions de modifications sur les actes proposés par le notaire embauché par le ou les vendeurs ;
  • Des réponses claires et précises en cas de questions sur la transaction, le bien et autres ;
  • Une lecture/étude poussée de l’acte définitif de vente ;
  • Une vérification avancée et experte de divers points et documents : diagnostics techniques… ;
  • Plus de sérénité pour le ou les acheteurs.

L’accompagnement d’un deuxième notaire pour l’acheteur n’est pas une obligation. Cependant, cela est conseillé, car, comme nous l’avons dit précédemment, il vérifiera que tout est en ordre, du logement aux documents en passant par l’acte définitif de vente. S’il s’agit d’une transaction complexe, son intervention sera d’autant plus utile puisqu’il vous apportera des conseils avisés et davantage de sérénité.
Avant le dernier rendez-vous chez le notaire, que vous choisissiez de faire intervenir votre propre expert ou non, nous vous conseillons de visiter le bien une dernière fois (la veille ou le jour même de la signature de l’acte authentique). Vous pourrez ainsi vous assurer que le logement est en bon état et qu’il n’a pas été cambriolé ou encore dégradé. 
Lors de chaque visite du bien, prenez des photographies détaillées afin de pouvoir les comparer entre chacune des venues et vérifier s’il manque des éléments. Au cours de la dernière visite, si vous constatez un problème, vous aurez ainsi des preuves pour appuyer vos propos. S’il y a eu un cambriolage ou un dégât des eaux, par exemple, c’est l’assurance du vendeur qui doit intervenir.

Lors d’un achat immobilier, l’intervention d’un notaire est obligatoire. On peut aussi opter pour l’intervention de deux experts. Pour l’acheteur, la présence de son propre notaire est hautement conseillée, car elle permet d’éviter divers problèmes, de réaliser des vérifications supplémentaires, de bénéficier d’un regard expert et de conclure l’achat de façon beaucoup plus sereine. En outre, cela n’engendre pas de frais supplémentaires, les honoraires étant partagés entre les deux professionnels. Et si vous souhaitez bénéficier d’encore plus de sérénité et de conseils utiles, faites appel à un chasseur immobilier HOME SELECT.

Abonnez-vous à notre newsletter

les conseils hebdomadaires de nos chasseurs immobiliers

D'autres articles intéressants

Souhaitez-vous tester nos chasseurs immobiliers ?

equipe chasseur d'appartement