Chasseur d’appartement Ouest Paris pour un couple venant s’installer suite à une mutation professionnelle.

Trouvé !

Découvrez une recherche menée rapidement par Frédéric Girard, notre Chasseur d’appartement Ouest Paris. Edwige et Denis vivent en Bretagne depuis quelques années, mais pour des raisons professionnelles, ils doivent s’installer dans la Capitale : en quête d’un type de bien très prisé, un 2-3 pièces, ils font appel à un expert pour les accompagner.

 

Quel événement a suscité ce projet immobilier ?

Cela fait plusieurs années qu’Edwige et Denis sont installés à la pointe de la Bretagne. Aujourd’hui, la récente promotion professionnelle de Denis les oblige à considérer l’intérêt d’un achat immobilier sur Paris : en effet, il va bientôt ouvrir une succursale de son actuelle entreprise, au sein de la Tour Montparnasse. N’ayant pas d’exigences géographiques de son côté, pour travailler, Edwige a donc tout naturellement décidé de le suivre dans cette nouvelle aventure parisienne. Du coup, le jeune couple recherche un 2-3 pièces, idéalement situé à moins de 15 minutes de la fameuse tour parisienne.

 

Pourquoi ne pas entreprendre la recherche par eux-mêmes ?

Conscients de la réactivité nécessaire sur le marché immobilier des petites surfaces, Edwige et Denis – domiciliés encore en Province — ont décidé de mandater un chasseur d’appartement, pour effectuer cette recherche.

 

Comment ont-ils jeté leur dévolu sur HOME SELECT ?

Une rapide recherche sur Internet les aiguille vers le site Home Select, particulièrement bien référencé. Au bout du fil, le premier contact avec Jean Mascla se passe très bien : après l’exposition de leur souhait, ce dernier les met en relation avec Frédéric Girard.

 

Quel est le périmètre de recherche fixé par le couple ?

À l’heure du premier rendez-vous avec Frédéric, Denis, pour ses besoins professionnels, vit déjà 3 jours par semaine à l’hôtel à Paris. Ils profitent donc d’un de ses séjours pour se rencontrer et fixer les critères principaux de la recherche : le couple souhaite un appartement d’au moins 50 m², assez lumineux, avec obligatoirement un ascenseur et jouissant d’une place de parking. Les parties communes et les façades de l’immeuble doivent être soignées (pour satisfaire des exigences d’image) et la zone de recherche s’établit dans un rayon de 15 minutes autour de la tour Montparnasse. Compte tenu de ces éléments et du budget, Edwige et Denis acceptent de réaliser quelques travaux.

 

Pourquoi Frédéric savait-il qu’il trouverait le bien d’Edwige et Denis ?

Le fait qu’Edwige et Denis ne soient pas sur place est un type de profil relativement classique pour les chasseurs immobiliers : leur valeur ajoutée apparaît encore plus évidente ! Pour eux, nous restons à l’affût, gérons l’intensité des recherches, que nous modulons en fonction des disponibilités de visites de nos clients.

Pour autant, il n’en faut pas moins une réactivité très vive des dits clients : or, comme Denis venait déjà régulièrement sur Paris, Frédéric était convaincu qu’il trouverait le bien qu’il fallait au jeune couple. Sans compter que sur ce dossier, le cahier des charges était clair et précis, fruit d’une réflexion bien nourrie en amont.

 

Comment Frédéric a-t-il procédé concrètement ?

Pour cette recherche, Frédéric Girard s’est rapproché de ses collègues Home Select, experts du secteur convoité, pour obtenir leurs contacts et venir se présenter physiquement aux différentes agences. À chaque déplacement, notre chasseur immobilier énonçait l’excellent dossier du couple, établissait une sélection de biens, puis effectuait quelques pré-visites. Si certaines d’entre elles ont suscité la visite du couple, aucune n’a suffisamment retenu leur attention pour générer une offre…

 

De quelle manière Frédéric a-t-il décroché un bien off-market ?

Pour Frédéric, venir se présenter physiquement auprès des agences, marque les esprits et pose souvent les bases d’une relation mutuellement profitable. Une stratégie visiblement payante puisque, sur ce dossier, une des agences contactées (avec qui il avait déjà visité un bien), l’a rappelé pour lui proposer un bien « off-market ». Autrement dit, un appartement ne bénéficiant pas encore de publicité. Répondant complètement aux exigences d’Edwige et Denis, Frédéric effectue une pré-visite, avec les diagnostiqueurs, venus « évalués » le bien pour sa future vente. À sa sortie, il téléphone à ses clients et organise une visite…

 

Quel était le potentiel de ce bien ?

Chasseur d'appartement Ouest Paris: Terrasse sur un beau balcon à Paris

Situé dans 6e arrondissement de Paris, dans le périmètre géographique requis par le jeune couple, le bien disposait d’une surface 53 m², avec un joli balcon. Le tout établi dans un immeuble contemporain, doté de belles prestations (ascenseur, parking et co-propriété impeccable). Par contre, l’appartement nécessitait des travaux, avant de pouvoir y emménager…

 

Quelle a été la réaction du couple à sa vue ?

Tout d’abord, Frédéric présente le bien à Denis, qui rapidement s’écrit « banco » ! Ayant des connaissances en immobilier, il reconnait immédiatement le potentiel du bien, malgré les travaux à effectuer. Quelques jours plus tard, les deux hommes reviennent avec Edwige, qui valide également ce choix, avec le même enthousiasme : ils formulent donc une offre légèrement en dessous du prix, tout en restant raisonnable, compte tenu des travaux à réaliser.

 

Denis a-t-il fait appel à Frédéric pour gérer les travaux ?

Ayant des connexions dans le monde immobilier, Denis a su se projeter dans le bien et évaluer par lui-même l’enveloppe travaux à prévoir (finitions et menuiseries, essentiellement). Il a donc mené les changements de main de maître. Disposant d’un peu de temps avant l’emménagement (dans la mesure où Frédéric avait trouvé très rapidement leur bien !), le couple pouvait faire les choses dans l’ordre et s’installer, une fois l’appartement terminé.

 

Des clients « carrés », sérieux et engagés !

Cette recherche, en dehors de son secteur de prédilection, a conduit Frédéric à faire des efforts didactiques vis-à-vis des agences, pour leur faire comprendre son rôle, insistant sur la dimension sérieuse des démarches (financement vérifié, client acheteur…). Autant d’éléments pour rassurer et instaurer un climat de confiance dans ces relations professionnelles. Côté clients, Denis et Edwige étaient des personnes charmantes, ayant bien réfléchi à leur projet et bien engagées dans leur processus d’achat.

 

« Mieux que très bien » !

Denis et Edwige sont absolument ravis de cette collaboration, dont ils gardent le contact précieusement. S’ils n’ont jamais été dans l’urgence, Frédéric a trouvé leur appartement en moins de 2 mois, limitant le facteur stress et ajoutant considérablement au confort de leur situation.