Chasseurs d'appartement Paris 20ème

Nous vous délivrons les meilleures opportunités du marché
0
années d'expérience
0
chasseurs immobiliers
0 %
marché scanné
0 %
Clients satisfaits

Nos clients parlent de nous

250 clients nous notent 9,6 / 10

⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️

nos chasseurs d'appartement PARIS 20EME

Compléments sur le 20EME ARRONDISSEMENT

un jour de plus à Paris

Tout savoir sur le 20ème arrondissement de Paris
Découvrez

Vivre à Paris

20ème arrondissement de Paris : pourquoi on l’aime ?
Découvrez

Mairie 20ème

La mairie du 20ème arrondissement de Paris
Découvrez

Meilleurs Agents

Prix immobilier dans le 20ème arrondissement de Paris
Découvrez

Cosmopolite, le 20e devient un arrondissement branché et apprécié à Paris

Historiquement ouvrier, le 20e arrondissement a longtemps accueilli une population modeste en ses murs. Aujourd’hui, ce passé industriel permet au territoire d’afficher une véritable hétérogénéité : des profils de tous les types cohabitent, et l’on observe également toutes sortes de biens immobiliers, des appartements les plus abordables aux belles maisons individuelles dans des rues secrètes. Afin de vous donner toutes les chances de trouver le logement correspondant à vos attentes dans ce quartier, demandez l’aide d’un chasseur immobilier pour vos recherches !

Un arrondissement récent, une histoire passionnante

Par le passé, environ 25 % du territoire du 20e arrondissement était occupé par le château de Ménilmontant, surnommé « Le retrait de Pompadour » pour faire écho aux réguliers séjours de la Marquise de Pompadour.

De plus, avant qu’on ne construise le cimetière du Père-Lachaise qu’on ne présente plus aujourd’hui, se trouvait au même endroit le parc de Ménilmontant, une vaste propriété des Pères Jésuites. Peu urbanisé, le secteur abritait aussi la Ferme de Chanu, des vignobles et les dépendances du parc du château de Saint-Fargeau.

Dans quel quartier acheter au sein du 20e arrondissement ?

Tous les quartiers du 20e arrondissement parisien peuvent vous séduire pour des raisons différentes. Lequel allez-vous choisir ? Tous ont du potentiel : libre à vous de faire votre sélection en fonction de vos critères propres !

Le quartier de Belleville, une offre immobilière plurielle

Tout au long du XXe siècle, le quartier de Belleville a connu des opérations de rénovation successives. Ainsi, on a édifié plusieurs immeubles de grande hauteur, mais on a parallèlement gardé certaines maisons faubouriennes sur le secteur du bas Belleville notamment.

Fort de son passé industriel, le quartier a conservé d’anciennes maisons d’ouvriers, et il abrite encore aujourd’hui des résidences accessibles aux populations plus modestes. Mais il connaît aussi un phénomène d’embourgeoisement qui lui permet d’afficher une véritable richesse culturelle, sociale et même architecturale. Les magasins classiques cohabitent avec les épiceries bio, les appartements abordables font face à des logements de standing et les classes aisées se plaisent à investir ce quartier devenu branché avec le temps.

Le quartier Saint-Fargeau, un côté paisible très recherché

C’est dans le quartier Saint-Fargeau que se trouve l’emblématique « Campagne à Paris », un lotissement avec de sympathiques maisons individuelles et des rues agréables comme la rue Irénée-Blanc et la rue Jules-Siegfrid, entre autres.

Si les villas de ce quartier pavillonnaire ne suffisent pas à vous séduire, vous pouvez passer quelque temps dans le square Séverine, accessible par la ligne 3 du métro, à hauteur de l’arrêt « Porte de Bagnolet ». Créé en 1933, cet espace vert de plus de 20 000 mètres carrés abrite de nombreuses espèces d’arbres parmi lesquelles on identifie des saules blancs, un arbre de Judée, un hêtre pourpre, un tulipier de Virginie ou encore un noyer d’Amérique. Ce lieu de détente propose également un skate-park, des tables de ping-pong et une aire de jeux pour les plus petits.

La vie dans le quartier du réservoir de Ménilmontant est recherchée pour plusieurs raisons : on y apprécie les rues résidentielles au calme, qui permettent d’avoir une intimité préservée. On jouit aussi d’un confort réel, avec une vaste offre de commerces et d’infrastructures, sans oublier les transports collectifs qui desservent le secteur.

Le quartier du Père-Lachaise, son cimetière mythique et son atmosphère village

Bien évidemment, le quartier du Père-Lachaise est avant tout connu pour son cimetière éponyme : sur 44 hectares, il se présente comme un espace soigneusement aménagé, avec beaucoup de verdure et de jolis arbres (cerisiers, marronniers, etc.). De nombreux curieux le visitent pour se recueillir sur les tombes de légendes comme Honoré de Balzac, Eugène Delacroix, Jim Morrison ou encore Édith Piaf.

Les habitants du secteur apprécient également la rue Saint-Blaise, avec son atmosphère unique : entre la vue sur l’église Saint-Germain-de-Charonne, les petites maisons bourgeoises et les petites boutiques, on a l’impression d’être dans un joli petit village sans jamais quitter Paris. Cette atmosphère conviviale se trouve aussi rue Oberkampf, avec quelques passages cachés à découvrir (Cité du Figuier, par exemple).

Le quartier de Charonne, authentique avant tout !

Urbanisé sur le tard, le quartier de Charonne a gardé tout son charme et son identité de petit village, même s’il est aujourd’hui totalement connecté à Paris, notamment avec le passage de la ligne 9 du Métro.

Pour les curieux amateurs d’architecture, il faut incontestablement se rendre au 148 rue de Bagnolet, pour voir l’un des rares vestiges historiques dans le style Régence à Paris. Il s’agit d’une partie conservée du château de Bagnolet, qui a pourtant été détruit à la fin du XVIIIe siècle. Entre son joli jardin et ses peintures murales, c’est un site à découvrir, au sein duquel plusieurs expositions sont organisées tout au long de l’année.

Initialement chemin bordé par les vignobles, la rue des Vignoles fait partie des voies à découvrir dans le quartier. Elle donne sur plusieurs impasses construites après 1860, avec de charmantes maisons d’ouvriers. Pour les amateurs d’immobilier de caractère, il ne faut pas non plus manquer de passer par la rue Riblette, l’une des plus anciennes.

Que se passe-t-il sur le marché immobilier à Paris 20e arrondissement ?

Comment définir simplement le marché immobilier à Paris 20e ? Afin de mieux comprendre ce qui rend ce périmètre attractif et ce qui crée sa spécificité, voici quelques informations vous permettant de bien connaître le secteur !

Un arrondissement très peuplé, avec une offre résidentielle riche

Alors même qu’il peut être difficile de trouver des appartements et des annonces immobilières dans les arrondissements les plus touristiques, le 20e offre une belle quantité d’opportunités, si on le compare à ses concurrents.

Aux côtés du 15e et du 18e, le 20e fait partie des arrondissements parisiens les plus peuplés et, dans les années 2000 encore, sa population continuait de croître : il a gagné plus de 2 000 habitants entre 1999 et 2006, par exemple.

Si la population est dense, c’est notamment parce que l’offre résidentielle est importante sur cet arrondissement. Entre les grands immeubles, les constructions plus anciennes et même les maisons individuelles dans certaines impasses, on observe des biens à la fois nombreux, diversifiés dans leurs prestations et plus abordables que les logements des autres arrondissements, d’une manière générale.

Un arrondissement populaire, avec une réputation pétillante

Le 20e arrondissement de Paris regroupe de nombreux quartiers populaires avec chacun leur identité propre. Près du boulevard de Ménilmontant, on voyage dans la culture du Proche-Orient avec des restaurants servant des plats originaux, des pâtisseries vendant notamment les incontournables cornes de gazelles ou des salons de thé.

Une ambiance totalement différente règne autour de la rue de Belleville, dépaysante à souhait, investie par de nombreux Asiatiques. Au-delà de cette dimension cosmopolite, le marché de l’immobilier à Paris 20e arrondissement repose aussi sur des quartiers plus champêtres, qui respirent étonnamment la sérénité. C’est le cas des rues Paul Strauss ou encore Irénée Blanc, dans lesquelles on voit toujours de charmantes maisons ouvrières, avec souvent leur propre jardin fleuri.

Chaque secteur du 20e arrondissement revendique une identité unique, et les habitants apprécient l’atmosphère village propre à leur quartier. Où qu’ils résident, ils trouvent très aisément les commerces nécessaires au quotidien pour faire leurs courses, mais aussi les services utiles (banques, pharmacies, boulangeries, etc.) ou encore les écoles.

Qu’est-ce qui doit vous motiver pour un achat d’appartement à Paris 20e ?

Le 20e arrondissement et son ambiance unique vous séduisent, mais vous ressentez toujours quelques réticences à l’idée d’y envisager votre projet immobilier ? Voici trois arguments qui devraient facilement vous convaincre de sauter le pas…

Les tarifs sont abordables, mais ont tendance à augmenter

Faisant partie des arrondissements longtemps délaissés par les investisseurs, le 20e a grandi un peu plus tard que les secteurs les plus touristiques. En toute logique, on y trouve encore des tarifs plus abordables, ce qui permet de concrétiser des projets plus fous, comme celui d’une maison par exemple ! Bien évidemment, vous pouvez vous tranquilliser : les prix ont tendance à augmenter dans le 20e comme partout à Paris d’une manière générale… En ce sens, si vous prenez soin de votre appartement ou maison et que vous y faites éventuellement des travaux, vous avez toutes les chances de réaliser une plus-value à la revente.

L’achat d’une maison devient une possibilité sérieuse

Il n’est jamais impossible de trouver une maison à vendre à Paris. Toutefois, dans les arrondissements les plus tendus et les plus densément peuplés, les biens sont avant tout des appartements en immeuble. Le 20e fait incontestablement partie des choix les plus judicieux à faire pour tout acquéreur souhaitant emménager dans une maison. Vous avez plus de chances de trouver un bien correspondant totalement à votre cahier des charges, sans compter que vous pouvez également vous placer sur un budget inférieur à celui qui sera nécessaire dans les autres arrondissements.

Vous trouverez toujours des locataires pour votre investissement

Vous cherchez un appartement en vente à Paris 20e, mais vous envisagez ce projet comme un investissement immobilier locatif ? Sachez que ce secteur offre une très bonne rentabilité aux propriétaires. En effet, vous pourrez pratiquer un loyer suffisamment haut pour couvrir presque totalement votre mensualité de crédit et, une fois l’achat remboursé, vous aurez chaque mois des loyers vous assurant un meilleur confort financier. Vous n’aurez pas ou peu de vacance locative car, ici, les locations sont très recherchées et il ne faut généralement pas beaucoup de temps avant de trouver un nouvel occupant après le départ du précédent.

ET SI L’ON VISITAIT LE 20E ARRONDISSEMENT DE PARIS ?

Nous vous avons déjà présenté plusieurs arrondissements parisiens. Place aujourd’hui au 20e où l’on trouve notamment le Cimetière du Père-Lachaise ou encore le parc de Belleville. Comment se porte le marché immobilier dans ce secteur ? Que peut-on y visiter ? Quels moyens de transport sont proposés ? C’est ce que nous vous invitons à découvrir.

Le point sur le marché immobilier dans le 20e

À combien s’élève le mètre carré dans le 20e arrondissement de Paris ? Les prix y ont-ils augmenté ou diminué ces derniers mois ? Quels types de biens sont actuellement en vente ? Découvrez les réponses à ces questions.

Prix du mètre carré dans le 20e

Vous souhaitez acheter un bien dans le 20e arrondissement parisien ? Sachez que pour un appartement, le prix du mètre carré (estimations au 1er juillet 2017) est de 7 429 euros en moyenne (contre 5 186 euros pour le plus bas et 9 806 euros pour le plus élevé, indice de confiance 4 sur 5).
Vous préféreriez une maison ? Comptez en moyenne 8 531 euros du mètre carré contre 5 083 euros pour le plus bas et 15 756 euros pour le plus élevé (indice de confiance 1 sur 5).
Quant aux loyers au mètre carré, ils sont en moyenne à 23,7 euros contre 17,8 euros pour le plus bas et 28,4 euros pour le plus élevé (indice de confiance 5 sur 5).
À noter : les prix dans le 20e ont augmenté d’un peu plus de 10 % en l’espace d’une année.  

Biens en vente dans le 20e arrondissement de Paris

Si vous avez décidé d’acheter un appartement ou encore une maison dans le 20e arrondissement parisien, il peut être intéressant de parcourir les annonces. Pourquoi ? Tout simplement afin de voir de vrais exemples avec les prix — donnés à titre indicatif — pratiqués en fonction des prestations des biens.
Vous souhaitez trouver un appartement d’environ 60 mètres carrés parfait pour une personne seule ou encore pour un couple ? Comptez environ 465 000 euros pour trois pièces avec cave et balcon et deux chambres dans un immeuble récent (avec ascenseur, gardien…) et situé dans un environnement relativement calme.
Pour un bien de 30 mètres carrés, comptez moins de 300 000 euros. Mais attention, selon les qualités et défauts du bien en question, il se peut aussi que les 300 000 euros soient dépassés.
Pour un budget de 850 000 euros, vous pourriez investir dans une belle maison de 100 mètres carrés comprenant quatre chambres. Pour des surfaces supérieures à 125 mètres carrés, le million d’euros est dépassé.

L’histoire du 20e arrondissement

C’est en 1860 que naît le 20e suite à l’union du bourg de Belleville, du village de Charonne et du hameau de Ménilmontant, trois anciennes zones agricoles.
Au 18e siècle, une très grande couche de gypse est découverte dans les sous-sols ce qui a pour conséquence, parallèlement aux travaux ayant lieu dans la capitale, l’ouverture de multiples carrières.
Alors que dans les années 1820, le village de Charonne compte seulement 800 habitants, ce nombre passe à 17 000 lors de son annexion à la Ville lumière.
Tout le 20e connaît un véritable âge d’or industriel entre 1890 et 1960. De nombreux étrangers, dont beaucoup d’Italiens, viennent alors s’y installer. Des entreprises alimentaires y prospèrent également (dragées Martial, chocolat Cémoi…).
À partir de la deuxième moitié du 20e siècle, l’activité industrielle connaît une forte baisse à Paris. Le 20e arrondissement voit diverses industries disparaître et seule une partie est remplacée par les activités de services qui sont, elles, en plein essor. Le 20e compte alors de multiples TPE, PME et artisans du bâtiment.
À l’approche du 21e siècle, de nouvelles entreprises sont implantées dans le 20e. Aujourd’hui, « le 20e arrondissement a le plus fort taux de PME de la capitale, créant un tissu d’entreprises de proximité dont les créateurs sont issus d’une population riche de par sa diversité et déployant de nouveaux territoires de création. En 2007, la population des entrepreneurs est plus jeune dans le 20e par rapport à la moyenne parisienne : 53,8 % des dirigeants d’entreprises ayant moins de 48 ans contre 41,2 % à Paris ».

Que faire dans le 20e ?

Nous vous en parlions en introduction, dans le 20e arrondissement de Paris, on trouve le célèbre Cimetière du Père-Lachaise. Y sont enterrés de nombreux « anonymes », mais également diverses célébrités comme Colette, Claude François ou encore le leader des Doors Jim Morrison. Un endroit à découvrir.
Si une ballade dans un cimetière, aussi beau soit-il, ne vous attire pas plus que cela, vous pouvez toujours choisir d’aller au Parc de Belleville. Construit en 1988, il offre une vue exceptionnelle sur la ville et est aménagé en terrasses en hommage au passé viticole de ce secteur. Pas moins de 400 arbres y sont plantés. C’est donc l’endroit idéal pour s’offrir une pause au vert et admirer Paris.
Du côté des rues, n’hésitez pas à aller faire un tour dans celle de Saint-Blaise qui était autrefois le cœur du village de Charonne. Une partie de cette rue a échappé à divers travaux et est aujourd’hui protégée. Elle garde ainsi son caractère d’antan et permet d’avoir une idée de ce à quoi la capitale ressemblait au 19e.
Enfin, à l’angle des rues des Pyrénées et de Ménilmontant se trouve le pavillon Carré de Baudoin qui propose tout au long de l’année expositions et autres conférences en accès libre. Ce superbe bâtiment géré par la mairie du 20e est « est aujourd’hui considéré comme le plus important espace culturel de l’arrondissement ».
Et pour vous déplacer d’un point à un autre, vous avez le choix entre divers types de transports : métro, bus, taxi, Vélib’, voiture, deux-roues, vélo…

Les autres arrondissements de Paris

Paris 1er          Paris 2e          Paris 3e         Paris 4e          Paris 5e          Paris 6e         Paris 7e          Paris 8e          Paris 9e          Paris 10e

Paris 11e          Paris 12e        Paris 13e       Paris 14e       Paris 15e         Paris 16e        Paris 17e         Paris 18e        Paris 19e         Paris 20e