Chasseur d’appartement sur Paris sollicité pour accompagner une primo-accédante dans la recherche d’un petit 2 pièces.

Trouvé !

Découvrez une recherche menée rapidement par Ségolène Sautarel, notre chasseur d’appartement spécialisé sur Paris tout secteur. Charlotte est une jeune femme déterminée dans l’achat de son premier bien immobilier, mais, après quelques déconvenues, elle décide de se faire accompagner par un expert…

Pourquoi ses 2 offres n’ont pas abouti ?

Locataire depuis 10 ans d’un appartement qu’elle ne supporte plus, Charlotte part à la recherche d’un bien à acquérir. Après 6 mois de recherche, elle a rédigé 2 offres qui n’ont finalement pas abouti. L’une a été refusée, car ce n’était pas la première formulée, l’autre, bien qu’elle ait été acceptée a dû être annulée pour des problèmes de financement.

Pourquoi un chasseur d’appartement sonnait comme une évidence ?

Après avoir bénéficié d’un apport d’argent familial pour faire aboutir son projet d’achat immobilier, Charlotte décide de se faire accompagner par un chasseur d’appartement.

Comment a-t-elle sélectionné HOME SELECT chasseur immobilier ?

Sur Internet, la jeune femme tombe sur le site HOME SELECT et décide de remplir le formulaire de contact. À sa réception, Jean Mascla confie le dossier à Ségolène Sautarel pour mener à bien la recherche de Charlotte. Notre chasseur d’appartement prend alors quelques minutes pour étudier le marché dans les secteurs convoités…

Qu’est-ce que Charlotte recherchait précisément ?

N’ayant pas d’intérêt à venir voir l’environnement que la jeune femme n’apprécie plus, Ségolène organise un rendez-vous téléphonique pour déterminer les critères clés à observer : avec un budget de 277 000 euros frais de notaire inclus, Charlotte recherche un grand studio ou un petit 2 pièces, de préférence dans l’haussmannien et idéalement atypique. Ouverte aux gros travaux, elle souhaite surtout trouver un bien dans un quartier qu’elle aime – que ce soit dans le 11e (prioritairement), le 20e ou le 19e arrondissement de Paris.

Comment Ségolène évaluait-elle son projet d’achat immobilier ?

Parfaitement renseignée sur les réalités du marché, Ségolène sait que le budget de cette recherche est cohérent. Dès lors, elle paramètre l’application HOME SELECT pour recevoir ses alertes personnalisées et active son réseau en lançant différents mails aux acteurs clés du secteur.

Pourquoi n’est-elle pas parvenue à se positionner sur ce coup de cœur ?

48h après la signature du mandat de recherche, Ségolène met la main sur un appartement dans le 20e arrondissement, qui remplit tous les critères souhaités par Charlotte. Encore fallait-il y réaliser beaucoup de travaux… Même si l’enveloppe travaux s’intégrait dans le budget de la jeune femme, cette dernière n’a pas souhaité donner suite – malgré son coup de cœur – convaincue qu’elle pouvait trouver mieux. D’expérience, notre chasseur sait qu’il est toujours délicat, dans une recherche, de se positionner sur un bien aussi rapidement, car les clients ont toujours l’impression qu’ils passent à côté d’une meilleure affaire…

Par quel canal Ségolène a-t-elle finalement trouvé l’appartement de Charlotte

Activement repartie dans ses recherches, Ségolène trouve une annonce alléchante sur Internet. Géré par une agence, ce bien est très prometteur : elle décide donc de le pré-visiter dans la matinée. Notre chasseuse est la première à le voir ! Immédiatement séduite, elle appelle Charlotte pour fixer une seconde visite dans la même journée.

Pourquoi ce grand studio a tant plu à la jeune femme ?

Très lumineux, ce grand studio – facilement transformable en petit 2 pièces – fait 27 m² et se trouve au 5e étage d’une résidence des années 70 : même s’il n’est pas de style haussmannien, il est surtout situé dans la même rue que le premier appartement coup de cœur visité, dans un quartier qu’elle aime beaucoup.

Charlotte a-t-elle pu se positionner assez vite ?

À la sortie de sa visite, Charlotte rédige une offre au prix à 240 000 € FAI, qui est acceptée dès le lendemain. Malgré son statut de primo-accédant, la jeune femme est parfaitement consciente qu’il faut se positionner rapidement sur les petites surfaces à Paris.

Quelle enveloppe fallait-il prévoir pour les travaux ?

L’appartement nécessitait d’importants travaux, évalués à 30 000 €. Avec cette enveloppe, Charlotte pouvait refaire l’électricité, les sols et les peintures, mais surtout, elle pouvait déplacer la cuisine pour créer un espace chambre bien délimité et faire un ensemble séjour /cuisine ouverte.

« Si toutes les recherches pouvaient se passer ainsi… »

Tous les ingrédients étaient réunis dans cette recherche : le timing et une cliente à la fois réactive et disponible ! Si toutes les recherches pouvaient se passer ainsi… En effet, aucun problème – que ce soit au niveau de la recherche ou de la procédure d’acquisition : c’est extrêmement motivant et réjouissant!

2 semaines, 2 coups de cœur !

Charlotte est définitivement ravie de cette collaboration : en 2 semaines, Ségolène est parvenue à susciter 2 coups de cœur !