Chasseur d’appartement Paris 15e pour un couple d’expatriés Suisses

Trouvé !

Découvrez une recherche menée prestement par Romain Landreau, un de nos chasseurs d’appartement HOME SELECT, pour Gladys et Romain, expatriés résidant en Suisse, recherchant un appartement dans la capitale française, pour le mettre en location.

 

Quelle était la nature du projet immobilier ?

Tous les deux français, Gladys et Damien vivent et travaillent en Suisse depuis plusieurs années. Soucieux de développer leur patrimoine, ils ont décidé de partir à la recherche d’un investissement locatif attractif, un appartement parisien qu’ils pourront louer facilement.

 

Pourquoi ont-ils fait appel à un chasseur d’appartement ?

Expatriés, ils ne peuvent pas effectuer les recherches eux-mêmes : or, très tendu, le marché parisien requiert une certaine réactivité pour les visites.

 

Comment ont-ils choisi HOME SELECT ?

Après avoir consulté notre site Internet, Gladys et Damien contactent le réseau HOME SELECT pour leur confier cette recherche. Spécialisé dans ce type de profil, le dossier est attribué à notre chasseur immobilier Romain Landreau.

 

Qu’y avait-il d’inscrit sur le mandat de recherche ?

Au premier échange via WhatsApp, Romain explique, au couple, le fonctionnement de HOME SELECT et détaille l’intérêt et l’utilité d’un mandat de recherche exclusif. Consécutivement à leur accord sur ce point, ils listent ensemble les critères de recherche : Gladys et Damien recherchent un 2 pièces d’ au moins 30 m², dans un secteur géographique couvrant le 15e et le 16e arrondissement Nord, ainsi que le 17e Sud. Pour un budget maximum de 500 000 €, hors frais de notaire.

 

Quelle organisation Romain a-t-il mise en place ?

Comme à l’accoutumée, Romain a débuté son travail en programmant des alertes sur l’application HOME SELECT. Dès qu’il sélectionnait un bien avec du potentiel, il soumettait sa fiche au couple, pour recueillir leur avis et déterminer, ensemble, s’il devait effectuer une visite ou non.

 

Combien de visites a-t-il faites pour Gladys et Damien ?

Pour ce dossier, Gladys et Damien ont demandé à Romain de réaliser une pré-visite de 5 biens : chaque rendez-vous a été l’occasion, pour notre chasseur d’appartement, d’affiner sa recherche et de mieux cerner les attentes. D’ailleurs, le couple d’expatriés a bien formulé une offre au prix sur l’un d’entre eux, mais elle est arrivée trop tard !

 

Comment est-il tombé sur la bonne annonce ?

Un matin, Romain Landreau reçoit une alerte de l’application HS, concernant un bien intéressant : rapidement, notre chasseur immobilier découvre qu’il s’agit d’un appartement remis en vente. En effet, les personnes qui s’étaient déjà positionnées n’ont pas obtenu leur financement…

 

Quels arguments-chocs présentait le bien ?

Situé dans le 15e arrondissement de Paris, dans un des secteurs convoités par le couple d’expatriés (rue de Lourmel), l’appartement est au 3e étage avec ascenseur. Il dispose de 3 pièces (dont 2 chambres), pour une surface totale de 47 m², à un prix affiché de 470 000 euros (frais d’agence inclus).

 

Comment ont-ils négocié l’affaire ?

Très intéressés par ce bien, Gladys et Damien sont venus spécialement dans la capitale française, pour le découvrir de leurs propres yeux. S’il nécessitait quelques travaux, ils ont immédiatement été séduits par cet appartement. Le couple a donc rédigé une offre à 455 000 € FAI, compte-tenu du rafraîchissement à effectuer et du contexte de vente (la première déconvenue des propriétaires ayant conduit à la remise de leur bien sur le marché). À noter que Romain leur avait également souligné que l’appartement au prix affiché, était survalorisé…

 

Quel type de travaux devaient-ils envisager avant de louer ?

Dès la réception des clés, le couple d’expatriés a fait faire quelques travaux de rafraîchissement général : une fenêtre à remplacer, une cuisine à moderniser et rééquiper et un petit coup de peinture sur l’ensemble des murs.

 

« Une recherche cohérente, rondement menée »

En vrai spécialiste de ce type de profil, Romain Landreau a tout de suite apprécié la réactivité de Gladys et Damien, malgré la distance géographique : une condition sine qua non pour mener une recherche immobilière sur le marché parisien. Construite sur la base de critères cohérents, elle ne pouvait, dans ce contexte, que très bien se passer !

 

« Une bonne communication »

Pleinement satisfaits des services de Romain, Gladys et Damien ont souligné la très bonne communication qui s’est immédiatement instaurée entre le chasseur immobilier et eux, et cela, malgré la distance.