Chasseur immobilier sur Paris pour un primo-accédant à la recherche d’un bien plus proche de son travail

Découvrez une recherche menée rapidement par Monica Paris, notre chasseur d’appartement spécialisé sur Paris 17e. Anthony part en quête de son premier chez-soi, un endroit proche de son travail et dans lequel il pourra installer son piano à queue. Pour concrétiser son projet, il s’en remet aux bons soins de HOME SELECT : sur ce dossier, Monica parviendra à faire mieux que très bien…

 

Pourquoi Anthony veut-il acheter un bien ?

Anthony est un jeune cadre dynamique, très impliqué dans sa vie professionnelle. Actuellement en location dans un petit 2 pièces, il souhaite acquérir son premier appartement et se rapprocher de son lieu de travail.

 

Pourquoi a-t-il recherché l’aide d’un chasseur d’appartement ?

Dans un contexte où le marché immobilier parisien demeure très tendu (beaucoup d’acquéreurs et peu de vendeurs) et implique de réagir vite, ses responsabilités professionnelles ne permettent pas au futur acquéreur de consacrer le temps nécessaire à la recherche de l’appartement de ses rêves. Dès lors, déléguer cette recherche était à ses yeux, la solution indispensable pour devenir propriétaire !

 

Comment a-t-il connu HOME SELECT ?

Après une rapide recherche sur Internet, Anthony est tombé sur le site HOME SELECT qu’il a étudié consciencieusement. Comme il lui a inspiré professionnalisme et confiance, il a décidé de remplir le formulaire de contact. À sa réception, Jean Mascla a demandé à Monica Paris de traiter ce dossier.

 

Quel était le cahier des charges de départ ?

Au téléphone, notre chasseur immobilier a rapidement décrit le fonctionnement de HOME SELECT. Après signature du mandat de recherche, Monica a pu se lancer dans une investigation aux critères très précis : en effet, Anthony désirait trouver un bien dans un immeuble bien entretenu, plutôt haussmannien, même si une copropriété plus récente pouvait être envisagée, si elle avait une bonne insonorisation. Lumineux, avec une vue dégagée, l’appartement devait proposer un séjour très spacieux, afin d’y loger son piano à queue et compter deux chambres indépendantes.

 

Quel était le secteur de recherche autorisé ?

Monica pouvait rechercher ce bien dans le 17e arrondissement (hors secteur Épinette), le 16e, le 8e, le 2e ainsi que dans le 9e (autour de la rue de Naples et de la station Villiers). Elle pouvait également s’aventurer à Neuilly-sur-Seine, dans la mesure où elle restait près de la ligne 1.

 

Comment s’est organisée Monica pour lancer sa recherche ?

Compte tenu de ses exigences, Anthony disposait d’un budget suffisant pour trouver un bel appartement.

Au démarrage de la recherche, Monica a donc mené différentes actions simultanées :

  • Une alerte auprès de toutes les agences du secteur défini,
  • Une surveillance des annonces sur de nombreux sites web clés
  • Une vérification systématique du site des agences immobilières – tous les biens n’étant pas forcément référencés sur d’autres supports.
  • Un appel téléphonique de tous ses contacts privilégiés (agences, particuliers) pour décrocher des biens « off-market ».

 

Quel critère s’est révélé déterminant tout au long de cette recherche ?

Pour ce type de biens, rare sur le marché, il est impératif que le client soit présent, car très souvent il est vendu dès la première journée de visite et parfois même, dès la première visite. Heureusement, Anthony était parfaitement conscient de cette exigence et a su se rendre disponible dès qu’un bien présenté pouvait lui convenir.

Concrètement, notre chasseur d’appartement établissait une sélection de biens concentrant les points essentiels de sa recherche. Puis, elle la soumettait à Anthony qui lui indiquait ceux qu’il souhaitait voir.

Au total, Monica et Anthony ont visité 4 appartements, mais, à chaque fois, le salon n’était pas suffisamment grand pour accueillir son piano ou nécessitait quelques travaux d’aménagement…

 

Comment Monica a-t-elle repéré le futur bien d’Anthony ?

Au bout d’un mois et demi de recherche, Monica repère un bien sur le site d’une agence immobilière. Après l’avoir contactée, notre chasseur comprend que c’est un appartement qui revient sur le marché, suite à un défaut de financement du précédent acquéreur.

Comme l’agence se montre très sélective pour faire visiter ce bien, Monica recourt à une de ses relations privilégiées pour obtenir un rendez-vous.

 

Quel atout – rêvé de tous les Parisiens – avait-il ?

Situé dans le 17e arrondissement, dans le quartier des Batignolles, l’immeuble présentait l’avantage d’être à 10 minutes à pied de son nouveau lieu de travail : ce qui est vraiment le rêve à Paris ! Si Anthony pensait s’en rapprocher, il ne pouvait imaginer pouvoir s’y rendre à pied.

Traversant, l’appartement, au troisième étage, propose une vue très dégagée et offre trois ouvertures, sur le séjour et la cuisine, qui lui permettent d’avoir une belle luminosité. D’une superficie de 75 m², il comprend une cuisine américaine, un grand séjour qui lui permet de loger son piano à queue et deux chambres.

À noter que la mise en place d’un ascenseur a été évoquée : c’est prévu dans les années à venir.

 

Anthony a-t-il su se positionner rapidement ?

À la visite, Anthony s’est immédiatement projeté dans l’appartement : il réunissait tous ses critères, tout étant très beau, parfaitement optimisé et refait entièrement à neuf avec de très bons matériaux.

Grâce au financement vérifié et validé préalablement par un courtier HOME SELECT, l’offre présentée pouvait être acceptée sans aucune crainte par le vendeur. Une démarche que Monica mène systématiquement, garantissant le sérieux du dossier et le véritable engagement de nos acquéreurs auprès des vendeurs, plaçant leur relation sur un terrain serein.

Si la première partie de la mission de notre chasseur est remplie, elle va rester aux côtés d’Anthony pour lui apporter son soutien et son expertise, et ce, de la signature de la promesse de vente jusqu’à la réalisation définitive de la vente.

D’ailleurs sur ce dossier, elle demandera aux notaires des différentes parties de spécifier une clause relative aux dégâts des eaux découverts dans l’appartement : un point étudié minutieusement et qui ne soulèvera aucun problème. En effet, notre chasseur obtiendra des vendeurs la prise en charge de certains travaux, dans la mesure où les dégâts affectaient l’appartement depuis quelques mois déjà. Et cela même si cela aurait dû être légalement à la charge d’Anthony…

 

« Réaliser le rêve de nos clients, c’est aussi cela notre métier de chasseur immobilier »

Monica est ravie d’avoir pu trouver le premier appartement d’Anthony, à deux pas de son travail, et lui permettant de renouer avec son piano, qu’il ne pouvait pas pratiquer dans son petit deux pièces.

 

« Un service à recommander sans hésitation »

Disponible, compétente, patiente, de bons conseils, avec un bon réseau et présente à chaque étape du projet, Monica a su trouver le bien rêvé, dans un immeuble qu’Anthony avait, en plus, repéré ! Un rapport gagnant-gagnant. Parfait !

 

Plus d’article:

Chasseur d’appartement sur Paris sollicité par un couple pressé ne connaissant pas le marché parisien