Chasseur immobilier sur Paris pour trouver un local avec un certain cachet, destiné à une entreprise dans le secteur de la mode !

chasseur d’appartement primo-accédante
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Découvrez une recherche menée rapidement par Sophie Ithurbide, un de nos chasseurs d’appartement HOME SELECT. « Chassée » de ses locaux, l’entreprise OBO recherchait activement à acheter ses futurs bureaux : au-delà d’un emplacement adéquat, le local devait aussi présenter un certain cachet ! Un pari savamment relevé par Sophie !

Pourquoi OBO a-t-elle décidé d’acheter ses futurs locaux ?

Jusqu’ici en location, la société OBO n’était pas autorisée à renouveler son bail commercial — l’espace étant réquisitionné à d’autres fins par le propriétaire des lieux. L’entreprise a donc décidé de saisir cette opportunité et de se porter acquéreuse de ses prochains locaux.

Combien de chasseurs immobiliers étaient en concurrence ?

La société OBO a rencontré deux agences de chasseurs immobiliers. Pour représenter HOME SELECT, Jean Mascla a confié ce dossier à Sophie Ithurbide, spécialisée dans les recherches commerciales. Elle s’est donc déplacée dans les locaux actuels d’OBO, pour discuter ensemble de leur projet : l’autre agence venait tout juste de les rencontrer.

Pourquoi a-t-elle retenu HOME SELECT chasseur immobilier ?

La qualité de ses interventions et l’excellent contact qu’elle a établi avec les représentants de la société, lui ont permis d’emporter la décision finale : OBO confiait la recherche de ses locaux à HOME SELECT !

Quel était l’élément clé de la recherche de local ?

Intervenant dans le monde de la mode, l’entreprise OBO souhaitait rester dans les quartiers dynamiques de ce secteur — à savoir le 1er, 2e, 3e, 4e (central), 7e, 8e, 9e et 16e arrondissement de Paris. Disposant d’un budget de 2 millions d’euros, ils désiraient — avant toute chose — un local avec du cachet ! Pour cela, ils étaient prêts à réaliser tous les travaux nécessaires.
Pour leur activité, le bien devait faire au moins 150 m² et proposer un ascenseur à partir du 3e étage. Dans la mesure où il présentait une belle luminosité, il pouvait s’inscrire dans un style haussmannien ou loft. S’ils n’avaient pas de public à accueillir, il fallait que le local soit correctement desservi pour ses employés.

Comment Sophie procède-t-elle pour lancer la recherche ?

Pour organiser la recherche, Sophie Ithurbide paramètre différentes alertes via l’application HOME SELECT.

Quelle organisation a-t-elle mise en place avec l’entreprise ?

Rapidement, elle obtient plusieurs propositions, qu’elle transmet immédiatement aux assistants de l’acheteur, avec qui elle ferait les futures visites. Mais les fiches des différents locaux ne déclenchent pas d’engouement particulier.

Comment a-t-elle trouvé l’annonce qui va bouleverser sa recherche ?

À peine 15 jours après la signature du mandat exclusif, Sophie Ithurbide reçoit un mail de la Fédération nationale des Chasseurs Immobiliers : elle dispose d’un bien à vendre, susceptible de satisfaire ses exigences !

Comment une ancienne fonderie, revisitée en loft, ne pouvait-elle pas séduire la société OBO ?

Situé dans le 3e arrondissement de Paris, sur la rue de Montmorency, le bien est juste à côté de leur bureau actuel ! Il s’agit d’une ancienne fonderie, construite sur 2 étages, et présentée à la manière d’un loft : nul doute qu’elle dispose d’un très beau cachet, qui devrait séduire ses acquéreurs ! Sans compter que la surface totale fait 170 m², pour un total de 1 990 000 € : toutes les cases semblent satisfaites !

L’entreprise OBO a-t-elle hésité à se positionner ?

Immédiatement, Sophie soumet la fiche de ce bien aux assistants de l’acheteur, qui décident, enthousiastes, de venir le visiter. Notre chasseur immobilier appelle donc sa consœur pour convenir d’un rendez-vous : elle est disponible tout de suite ! Comme les assistants peuvent aussi se libérer, la visite s’organise dans la foulée : convaincus du potentiel du local, ils font venir leur patron pour la validation finale. En quelques heures, une offre au prix est réalisée et validée !
Si le bien avait été transformé en loft pour un usage d’habitation, sa destination n’avait pas été changée au niveau de l’urbanisme : il n’y avait donc aucune démarche à faire à ce niveau-là. Et du côté de la copropriété, elle acceptait les deux usages.

Des travaux ont-ils été nécessaires avant l’occupation du local ?

Naturellement, d’importants travaux étaient à prévoir : il fallait transformer une habitation en local commercial. Pour cela, l’entreprise OBO a fait appel à tous les corps de métier nécessaires (architecte, géomètre…), pour orchestrer correctement ce changement et créer un espace à leur image !

« Une autoroute !!! »

Spécialisée dans les recherches commerciales (bureaux, locaux), Sophie reconnaît que, sur ce dossier, tout s’est enchaîné à merveille !

« Nous l’avons déjà recommandée à l’un de nos contacts »

L’entreprise OBO n’a pas regretté une seule minute d’avoir choisi HOME SELECT ! Totalement ravie de sa collaboration avec Sophie, elle a même déjà donné ses coordonnées à un cabinet d’avocats pour qu’elle effectue leur recherche.

Abonnez-vous à notre newsletter

les conseils hebdomadaires de nos chasseurs immobiliers

D'autres articles intéressants

Souhaitez-vous tester nos chasseurs immobiliers ?

equipe chasseur d'appartement