Pourquoi l’immobilier de luxe à Paris attire-t-il toujours autant ?

Immobilier de luxe à Paris
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Au fil des mois et des années, le marché de l’immobilier français – et plus spécifiquement parisien – vit différentes évolutions. Certains biens sont plus attractifs, de nouveaux quartiers deviennent très recherchés, les exigences des acquéreurs varient. Mais face à ces fluctuations tout à fait naturelles, un placement sûr parvient à résister : l’immobilier de luxe. Quelles que soient les circonstances, il reste un investissement très prisé, une sorte de valeur refuge qui semble imperturbable. Mais pourquoi cette sphère bien spécifique du marché paraît si solide ? Quelques explications s’imposent…

 

En 2020, malgré la crise, un marché toujours dynamique

La crise économique et sanitaire de 2020 liée à l’épidémie de Covid-19 semble n’avoir épargné personne. Presque toutes les professions ont été impactées, même si quelques chanceux ont malgré tout tiré leur épingle du jeu.

Dans le domaine de l’immobilier, on a été complètement bloqué pendant le premier confinement, durant lequel presque toutes les transactions ont été reportées. Les professionnels ont cependant réussi à s’adapter et à continuer de proposer leurs services aux clients, notamment au travers des appels et des conférences vidéo.

Début 2021, le groupe d’agences Daniel Féau, spécialisé dans l’immobilier haut de gamme parisien, faisait part de son bilan pour 2020. Ces agences ont en moyenne enregistré une vente tous les trois jours, représentant à chaque fois une enveloppe entre 3 et 35 millions d’euros, avec un prix moyen observé de 18 667 € par mètre carré. Ce même prix était à 17 091 € en 2019 : cette légère augmentation prouve que les biens de luxe sont toujours très enviés dans la capitale. Dans la gamme inférieure aussi, pour les appartements entre 1,5 et 3 millions d’euros, l’engouement était au rendez-vous, avec une hausse des tarifs de plus de 6 % par rapport à 2019.

L’investissement était plus compliqué en 2020 pour la clientèle étrangère, qui est habituellement majoritaire dans l’immobilier haut de gamme parisien. Cependant, les plus fortunés ont pu se déplacer grâce à des avions privés. Même si les investisseurs du Moyen-Orient ont été moins nombreux, beaucoup de Français sont venus s’intéresser aux offres, ce qui a permis de garder un véritable dynamisme : ils ont représenté plus de 75 % des ventes, contre moins de 60 % les années précédentes.

 

Ces belles maisons qui se vendent sans aucune négociation en quelques heures

S’il a vécu un ralentissement important pendant le premier confinement de mars à mai, l’immobilier de luxe parisien est reparti à un rythme effréné dès que les Français ont pu retrouver un soupçon de liberté, au moment du déconfinement printanier. Et plus particulièrement, le marché des belles maisons a connu une explosion sans précédent.

Souhaitant plus de superficie et d’intimité, les habitants d’Île-de-France sont de plus en plus nombreux à chercher de belles maisons où investir en petite couronne. Le plus souvent, celles-ci sont vendues sans aucune négociation. Le marché est si tendu que l’on observe aussi des achats cash et sans condition, pour les biens les plus luxueux (généralement des maisons avec plusieurs chambres, fraîchement rénovées, proches de Paris, avec jardin).

Parfois, les acheteurs tentent de négocier le tarif à la baisse, mais ils savent pertinemment que c’est un pari risqué. Souvent, pour une même maison, le propriétaire reçoit plusieurs offres. Naturellement, il favorise celles qui proposent d’acheter au prix… Incontestablement, les maisons sont si convoitées dans la métropole du Grand Paris que leurs propriétaires souhaitant vendre sont en position de force : les acquéreurs ont intérêt à bien s’entourer et à demander les services d’un chasseur de bien pour défendre leur dossier !

 

Au cœur de Paris, les appartements familiaux et les belles avenues sont privilégiés

Dans le secteur de l’immobilier de luxe, si les maisons proches de la capitale sont de véritables trésors que les acquéreurs s’arrachent au prix fort, les appartements familiaux dans Paris ont également du succès.

Au cœur du 15e arrondissement, par exemple, on demande beaucoup de logements spacieux entre 110 et 140 mètres carrés, sachant que les biens d’exception qui dépassent les 150 mètres carrés rencontrent un succès étonnant. Au-delà des caractéristiques propres à l’appartement lui-même, l’emplacement devient aussi un critère clé. En ce sens, certaines rues comme l’avenue de Suffren, les voies autour du Champ de Mars ou encore les biens proches de Lamotte-Picquet font gonfler les enchères !

Les appartements familiaux sont également très recherchés dans les secteurs du Trocadéro, de Passy ou encore de la Muette dans le 16e. Enfin, on cible également ce type d’offre au cœur du 17e. Ici, il est possible de trouver de magnifiques hôtels particuliers, au sein de secteurs aussi prisés que celui du Parc Monceau.

 

Face à une offre toujours si rare, les prix ont tendance à augmenter

Les agents immobiliers sont formels : crise sanitaire ou pas, l’immobilier de luxe reste une véritable valeur refuge à Paris. Alors même que le prix moyen au mètre carré pour les biens de luxe se place autour de 15 000 €, celui-ci peut grimper et atteindre 20 000 € dans les quartiers les plus prestigieux, entre les 6e et 7e arrondissements par exemple.

Les Franciliens sont de plus en plus nombreux à rêver d’espace et à chercher à valoriser leur patrimoine au travers d’un bon investissement. C’est la raison pour laquelle les agents immobiliers observent une demande toujours très forte, face à une offre qui reste rare… Cette dynamique tendue alimente le marché et entraîne une stabilisation, voire une hausse des prix, ceci malgré la crise économique qui frappe notre monde.

 

Développer son patrimoine, une question qui devient prioritaire pour les Français !

Les Français le savent, ils ont tout intérêt à développer leur patrimoine, aussi bien pour optimiser leur qualité de vie à court et moyen termes que pour faciliter leur succession plus tard – et même placer leur argent intelligemment. Face à cela, ils sont nombreux à chercher les biens d’exception sur Paris, qui leur permettent de vivre confortablement, et qui se revendront très vite plus tard, car ils resteront toujours très recherchés.

Puisque le marché de l’immobilier de luxe parisien demeure sous tension, nous recommandons plus que jamais aux futurs propriétaires de ne pas se lancer seuls. Faites confiance à des chasseurs de bien et confiez-leur votre projet, ils vous aideront à négocier (lorsque cela est possible) et surtout à mettre la main sur des offres exceptionnelles en off-market.

Abonnez-vous à notre newsletter

les conseils hebdomadaires de nos chasseurs immobiliers

D'autres articles intéressants

Souhaitez-vous tester nos chasseurs immobiliers ?

equipe chasseur d'appartement