Achat immobilier : et si vous investissiez à Boulogne-Billancourt ?

Vous avez l’intention de vivre en région parisienne ? Avez-vous pensé à investir à Boulogne-Billancourt (92) ? Avec près de 120 000 habitants (que l’on appelle les Boulonnais.es), il s’agit de la deuxième ville d’Île-de-France après Paris. Et elle cumule les points forts, notamment pour les familles. Présentation de cette commune, pôle économique majeur de la région, qui attire de plus en plus de jeunes parents.

 

Quelques informations au sujet de Boulogne-Billancourt

Vous ne connaissez pas ou seulement très peu la ville de Boulogne-Billancourt ? Voici quelques informations à son sujet allant de son histoire à divers renseignements pratiques.

 

Histoire de Boulogne-Billancourt[1]

 

C’est en 1926 que Boulogne-sur-Seine devient Boulogne-Billancourt, une union souhaitée depuis la fin des années 1850 par le célèbre baron Haussmann. Les terres destinées à l’agriculture et à l’élevage laissent petit à petit place aux commerces et aux industries. Des PME voient le jour tout comme différentes manufactures. Les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique et du cinéma, quant à eux, se développent également.

En 1934, l’Hôtel de ville est érigé par Tony Garnier, architecte et urbaniste français. Son emplacement, mais aussi son style ne sont pas choisis au hasard. Le monument représente la modernité de la ville et son aspect avant-gardiste. D’autres constructions datant des années 1930 font aujourd’hui encore partie du patrimoine architectural de la ville.

Après la Seconde Guerre mondiale, les industries lourdes disparaissent peu à peu. Une aubaine pour le secteur tertiaire (commerces, transports…) qui peut alors se développer pleinement.

De nos jours, Boulogne-Billancourt est une commune dynamique qui attire de nombreuses jeunes personnes, notamment des couples avec enfants en bas âge.

 

Informations générales sur la ville de Boulogne-Billancourt[2]

La superficie de Boulogne-Billancourt est égale à 616 hectares. On y trouve près de 40 écoles primaires (maternelles et élémentaires), des collèges et bien entendu des lycées. Plus de 17 000 élèves sont scolarisé.e.s à Boulogne-Billancourt où se situe également l’Institut de psychologie de l’université René-Descartes.

Et du côté des espaces verts ? Leur superficie est de 33 hectares. On compte 31 squares et jardins et trois parcs, appréciables pour s’octroyer des pauses au vert. Parallèlement, il y a 70 kilomètres de voirie.

De nombreux commerces et entreprises ont choisi de s’installer à Boulogne-Billancourt, 36e ville de France et sous-préfecture des Hauts-de-Seine.

Enfin, sachez que la commune francilienne est jumelée avec de nombreuses villes à travers le monde : Neukölln (Allemagne), Anderlecht (Belgique), Hammersmith & Fulham (Royaume-Uni), Zaanstad (Pays-Bas), Marino (Italie), Pančevo (Serbie), Sousse (Tunisie), Irving (États-Unis), Raanana (Israël) et Guang’an (Chine).

 

Boulogne-Billancourt : une ville idéale pour les familles

Le journal Le Parisien a établi un classement des villes de Hauts-de-Seine où il fait bon être parents et Boulogne-Billancourt se classe à la première place de celui-ci avec une note de 82,89/100. Ce résultat n’est pas le fruit du hasard puisque la ville œuvre depuis des années pour faciliter le quotidien des familles.

 

Budget, crèches… Tout pour les familles

Boulogne-Billancourt consacre plus d’un quart de son budget de fonctionnement à l’Éducation et à la Jeunesse. Depuis 2008, plus de 1 000 places en crèches ont été créées. Une « charte de la bientraitance » a quant à elle été mise en place en 2014 avec pour objectif de répondre au mieux aux besoins des tout-petits.

La moitié des demandes auprès des crèches est satisfaite, ce qui est plus que bien en comparaison avec d’autres villes où il n’y a aucune place même pour des demandes faites plusieurs mois avant la naissance de l’enfant.

Du côté des écoles, elles sont au nombre de 33 (19 maternelles et 14 élémentaires) et comptent 10 infirmières ambulantes ainsi que trois assistantes sociales scolaires, un dispositif encore rare en France. En outre, trois écoles pilotes ont été construites : L’école Doisneau est spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères par 10 intervenant.e.s natif.ves ; L’école des sciences et de la biodiversité est-elle dédiée au développement durable ainsi qu’au tri sélectif et à l’environnement ; L’école du numérique, enfin, vise à former les plus jeunes à divers outils.

Quant aux enfants handicapés, ils ne sont pas oubliés, bien au contraire.

 

Boulogne-Billancourt et les enfants handicapés

À Boulogne-Billancourt, les 90 enfants en situation de handicap (physique, sensoriel ou mental) sont accueillis dans les crèches, écoles et autres centres de loisirs. Au même titre que les enfants non handicapés, ils bénéficient d’un enseignement classique et ne sont pas exclus. Entre 2012 et 2017, le nombre d’enfants handicapés accueillis au sein de la « petite enfance » est passé de 5 à 44. En outre, un.e auxiliaire de vie les accompagne.

De plus, deux établissements spécialisés ont vu le jour, l’un pour accueillir les enfants handicapés (36 places) et l’autre pour accueillir les adolescents en situation de handicap (20 places).

 

Alimentation, voyages et activités

Pour inculquer de bonnes habitudes aux enfants, mais également pour faire fonctionner l’économie locale, les cantines des écoles de Boulogne-Billancourt s’engagent à proposer des menus 100 % responsables. Au programme : produits du terroir et produits frais, circuits courts, mais également fruits et légumes de saison.

La ville a également prévu un budget annuel d’un million d’euros consacré aux vacances scolaires des enfants et adolescents. Des séjours linguistiques, sportifs ou encore culturels ainsi que des classes découvertes sont par exemple proposés.

Parallèlement, tout au long de l’année, diverses activités sont mises en place pour les plus jeunes. Ils peuvent ainsi assister à des expositions, à des spectacles ou encore prendre part à des ateliers artistiques.

Le saviez-vous ?

Chaque année, Boulogne-Billancourt crée un conseil communal composé de 38 enfants venant des 19 établissements scolaires de la ville. L’objectif ? Les sensibiliser à la vie citoyenne.

Boulogne-Billancourt est l’unique ville des Hauts-de-Seine où de plus en plus de personnes âgées de 24 à 39 ans viennent s’installer.

La ville est labellisée « Ville amie des enfants » par l’Unicef depuis 2012.

 

L’immobilier à Boulogne-Billancourt

 

Vous souhaitez investir à Boulogne-Billancourt ? Mais à combien s’élève actuellement le mètre carré dans la ville ? Comment se situe cette dernière par rapport à la loi SRU ? Nos réponses.

 

Prix du mètre carré à Boulogne-Billancourt et biens à vendre[3]

 

Acheter un bien à Boulogne-Billancourt oui, mais à quel prix ? Selon les estimations de MeilleursAgents au 1er juin 2018, le mètre carré y est, pour un appartement, égal à 7 885 euros (5 657 euros pour le plus bas et 11 120 euros pour le plus élevé, indice de confiance 5 sur 5). Pour une maison, il faut compter 8 965 euros en moyenne (5 301 euros pour le plus bas et 15 917 euros pour le plus élevé, indice de confiance 1 sur 5).

Du côté des biens actuellement en vente, ils sont nombreux. On trouve par exemple un bel appartement familial de 110 mètres carrés comprenant cinq pièces, dont quatre chambres, et vendu à 1 050 000 euros. Pour un studio d’environ 25 mètres carrés parfait pour un.e étudiant.e, comptez en moyenne 245 000 euros. Pour une surface de 76 mètres carrés (trois pièces, dont deux chambres), comptez 665 000 euros. Et pour une maison ? Ancienne ou moderne, une maison coûte en général plus d’un million d’euros dans ce secteur.

 

La loi SRU[4]

« Adoptée le 13 décembre 2000, la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (SRU) vise à récréer un équilibre social dans chaque territoire et à répondre à la pénurie de logements sociaux. Son article 55 oblige certaines communes à disposer d’un nombre minimum de logements sociaux, proportionnel à leur parc résidentiel. »

Ainsi, les communes de plus de 3 500 habitants (et de plus de 1 500 habitants pour la région Île-de-France) qui appartiennent à des agglomérations/intercommunalités de plus de 50 000 habitants comprenant au minimum une commune de plus de 15 000 habitants, doivent, d’ici 2025, dédier 25 % de leur parc immobilier aux logements sociaux. Ce pourcentage est réduit à 20 % pour les villes « appartenant à des territoires dont la situation locale ne justifie pas un renforcement des obligations de production ».

À Boulogne-Billancourt, un choix a été fait : adapter le parc social aux besoins des habitants et non à la « stratégie comptable » de la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain. En effet, puisqu’elle prend en compte le nombre de logements et non les surfaces, la loi est jugée défavorable à la ville.

 

Région parisienne : le top 20 des villes où il fait bon être parents

1.     Boulogne-Billancourt (82,89 points)

2.     Neuilly-sur-Seine (82,64 points)

3.     Saint-Cloud (80,95 points)

4.     Issy-les-Moulineaux (79,02 points)

5.     Courbevoie (77,92 points)

6.     Levallois-Perret (77,84 points)

7.     Bourg-la-Reine (77,24 points)

8.     Rueil-Malmaison (77,13 points)

9.     Sceaux (76,93 points)

10.  Sèvres (76,65 points)

11.  Fontenay-aux-Roses (76,59 points)

12.  Chaville (76,15 points)

13.  Suresnes (76,12 points)

14.  Clamart (76,07 points)

15.  Meudon (75,79 points)

16.  Ville-d’Avray (75,59 points)

17.  Antony (74,38 points)

18.  Puteaux (74,07 points)

19.  Montrouge (73,88 points)

20.  Châtillon (73,21 points)

La présentation de Boulogne-Billancourt vous a donné envie d’y vivre ? Vous souhaitez y acheter un bien ? Pour gagner du temps et de l’argent et pour éviter divers pièges ainsi que les nombreuses démarches administratives, confiez votre recherche à un chasseur immobilier. HOME SELECT vous accompagne et vous propose son expertise pour dénicher le bien de vos rêves. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

[1]     http://www.boulognebillancourt.com/cms/index.php?option=com_content&task=view&id=302?&leftid=513&mpid=2&submid=0&Itemid=513?&mpid=2&submid=0&Itemid=37

[2]     http://www.boulognebillancourt.com/cms/index.php?option=com_content&task=view&id=303?&leftid=514&mpid=2&submid=0&Itemid=514 + http://www.boulognebillancourt.com/cms/index.php?option=com_content&task=view&id=306?&leftid=512&mpid=2&submid=0&Itemid=512

[3]     https://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/boulogne-billancourt-92100/ + https://www.seloger.com/immobilier/achat/immo-boulogne-billancourt-92/bien-appartement/ + https://www.seloger.com/immobilier/achat/immo-boulogne-billancourt-92/bien-maison/

[4]     http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/transparence-logement-social