Les plats typiques de Paris

plats typiques de Paris
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

La Bretagne a son kouign-amann et son kig-ha-farz. Bordeaux a ses cannelés. Et la ville de Paris ? Elle a elle aussi ses spécialités culinaires. Du croque-monsieur au hachis parmentier en passant par l’Opéra, quel plat typique de Paris préférez-vous ?
 

Les plats parisiens pour les « becs salés »

Vous aimez la viande ou encore le fromage ? Voici des exemples de plats salés parisiens à déguster sans hésiter.
 

Le croque-monsieur

Les petits et les grands l’adorent, le croque-monsieur met tout le monde d’accord. Il est né en 1910 dans un café du boulevard des Capucines et son nom viendrait d’une boutade prononcée par son créateur. Le croque-monsieur est aussi simple que rapide à préparer. Il faut simplement deux tranches de pain de mie, du jambon cuit, de la Béchamel et du fromage râpé. Certains le cuisent au four, d’autres à la poêle. Il existe aussi des appareils spécialement conçus pour ce plat typique de Paris.
 

Le hachis parmentier

Autre plat typique de Paris, le hachis parmentier est composé de purée de pommes de terre et de viande hachée (ou poisson). L’histoire de ce plat ? Antoine Parmentier, pharmacien, a créé cette recette et fait changer d’avis à Louis XVI qui considérait la pomme de terre comme étant un aliment vulgaire et bon pour les animaux.

 


L’entrecôte accompagnée de frites

Au 19e siècle, la Villette est un abattoir où travaillent des bouchers friands d’entrecôtes de bœuf au beurre et aux herbes accompagnées de « pommes Pont-Neuf ». Désormais, on retrouve ce plat (plutôt avec des frites) dans de nombreux bistrots parisiens et même au-delà des frontières franciliennes.

 


Le gratiné des Halles

Le gratiné des Halles est, lui aussi, un plat typique de Paris. C’est une soupe à l’oignon recouverte de fromage râpé que l’on fait gratiner au four. Simple, mais bon !
 

Les plats pour les gourmands à la dent sucrée

Si vous raffolez des desserts, sachez que la capitale française en a vu naître de très bons : entre le mille-feuille et l’Opéra, par exemple, difficile de faire un choix.

 


Le mille-feuille

Le mille-feuille, ce sont trois couches de pâte feuilletée entre lesquelles on dispose deux couches de crème pâtissière. Ce dessert aurait été créé au 17e siècle par François Pierre de La Varenne. D’autres disent qu’il a vu le jour en 1867 dans une pâtisserie parisienne. Qu’importe son histoire, il est bel et bien né dans la Ville Lumière.

 


L’Opéra

Le pâtissier Cyriaque Gavillon aurait nommé ce gâteau L’Opéra en hommage aux danseurs du Palais Garnier qui venaient acheter des petits plaisirs sucrés chez lui. Ce dessert est né dans les années 1950 et se compose de plusieurs couches de biscuits Joconde, de crème au beurre au café ou encore de ganache au chocolat. Du bonheur à croquer !

 


Le Saint-Honoré

Le Saint-Honoré a été inventé dans les années 1840 et a évolué au fil des années. Traditionnellement, on le prépare avec de la pâte feuilletée, des choux à la crème Chiboust et de la crème pâtissière à la vanille. Il existe aussi des variantes. Certains aiment ajouter des fruits frais, par exemple.

 


L’amandine

La tarte amandine – ou gâteau amandine – est aussi un plat typique de Paris composé de poudre d’amande et parfois de cerises confites ou encore de poires. Certains utilisent une pâte sablée, d’autres une pâte brisée. C’est selon les goûts et préférences.
 

Les autres grands classiques gastronomiques parisiens

La cuisine parisienne, ce sont d’autres créations aussi savoureuses que connues. Citons les macarons, par exemple, ou encore la fameuse baguette de pain.

 


La baguette

Au départ, la baguette ressemble à du pain viennois. Puis, des boulangers parisiens changent la recette et arrivent à un résultat croustillant. Depuis, la baguette de pain est devenue un classique et même un véritable symbole français.

 


Les chouquettes

Marie-Antoine Carême, grand pâtissier du 19e siècle, a créé les chouquettes, autre plat typique de Paris. Ce sont des petits choux décorés de perles de sucres parfaits pour le dessert comme pour le goûter. La recette est inspirée du popelin ou poupelin, pâte à chaud devenue pâte à choux créée par Popelini, cuisinier italien de Catherine de Médicis.

 


Les macarons

Ils sont ronds, ils sont bons et faits à partir d’un mélange aux amandes, les macarons ont tout bon. Il existe de multiples saveurs : chocolat, citron, framboise, violette, myrtille… Avec un thé, une infusion ou un chocolat chaud, ils sont parfaits pour s’offrir une pause sucrée bien méritée.

 


Les fromages

La Normandie n’est pas la seule région française où l’on trouve de bons fromages. En région parisienne, on peut aussi déguster du Coulommiers et du Brie. Tartinés sur un bout de baguette, ces fromages sont réputés pour leur saveur et leur texture crémeuse.

 


Le croissant

Pour terminer ce tour des classiques de la gastronomie parisienne, n’oublions pas le célèbre croissant au beurre à déguster le matin au petit-déjeuner avec un bon jus d’orange, quelques fruits frais et une boisson chaude. Évidemment, rien ne vous interdit d’en manger au goûter ou à tout autre moment de la journée. Il faut savoir se faire plaisir !

Abonnez-vous à notre newsletter

les conseils hebdomadaires de nos chasseurs immobiliers

D'autres articles intéressants

Souhaitez-vous tester nos chasseurs immobiliers ?

equipe chasseur d'appartement