Qui était le baron Haussmann ?

Vous avez probablement déjà entendu l’adjectif « haussmannien », employé pour qualifier un certain type d’immeubles parisiens. Ce mot vient en fait du nom de Georges Eugène Haussmann, considéré comme étant l’homme qui a créé le Paris d’aujourd’hui. Qui était-il ? Qu’a-t-il fait ? Quel bilan de son intervention peut-on dresser ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir.

 

Georges Eugène Haussmann : l’homme qui (re) créa Paris

Qui était Georges Eugène Haussmann ? Comment en est-il arrivé à repenser la capitale française ? Découvrez sans attendre les réponses à ces questions.

 

Qui était Georges Eugène Haussmann ?

Georges Eugène Haussmann

C’est à Paris que Georges Eugène Haussmann voit le jour en 1809. Sa famille est protestante-luthérienne et ses ancêtres ont quant à eux fui les persécutions en Saxe et en Alsace au 16e siècle.

Étudiant brillant, il intègre rapidement le monde de l’administration préfectorale. Il se lie alors d’amitié avec le duc d’Orléans, premier fils de Louis-Philippe. En termes de carrière, cette amitié va lui être utile.

D’abord secrétaire général de la préfecture de la Vienne, il est ensuite sous-préfet d’Yssingeaux puis sous-préfet de Nérac, de Saint-Girons et enfin de Blaye. Il fait alors preuve de curiosité et de grande volonté pour améliorer les routes et les écoles.

Côté vie privée, il se marie avec Octavie de Laharpe, jeune femme d’origine suisse dont le frère occupe le poste de pasteur à Bordeaux. Ensemble, ils ont deux filles : Valentine et Marie-Henriette.

Au cours de la période troublée de la deuxième République, Georges Eugène Haussmann prouve, à la préfecture de la Gironde, qu’il est un administrateur et un conseiller de choix. Il met ensuite ses multiples qualités au service du poste de préfet du Var puis au service de celui de préfet de l’Yonne pour enfin devenir préfet de Gironde.

 

L’intervention de Napoléon III

Napoléon III

Le 2 décembre 1851 a lieu le coup d’État — Louis Napoléon Bonaparte (neveu de Napoléon 1er) s’auto- proclame empereur des Français et se nomme Napoléon III — suivi du rétablissement de l’Empire. Le 23 juin 1853, Napoléon III nomme Haussmann préfet de Seine et lui confie la mission d’assainir, d’embellir et d’unifier Paris. Pourquoi ? Parce que depuis le Moyen-Âge, la capitale française s’est certes développée, mais de façon tout à fait anarchique. Insalubre, impraticable… Elle n’est pas un lieu de vie agréable pour son million d’habitants (deux fois plus qu’au début du 19e siècle).

Par quoi Haussmann commence-t-il ? Par le rattachement de 11 communes et 13 quartiers. Paris compte désormais 20 arrondissements et non plus 11. Les fortifications de la ville sont supprimées, de larges boulevards sont percés, des immeubles haussmanniens sont construits et des réseaux modernes d’égouts sont créés. La modernisation de Paris est en marche.

Pour atteindre ses objectifs, Haussmann s’entoure de gens qualifiés comme Dumas, Hittorff, Baltard, Garnier ou encore Ballu, mais aussi Pereire et Rothschild. Le financement, quant à lui, est assuré par un système d’emprunt « gagé par les recettes de la ville en constante augmentation ». Ce système de « dépenses productives » est créé par Haussmann lui-même et par Persigny.

 

Les travaux du baron Haussmann

Moderniser la capitale française ? Un Pari(s) réussi pour Haussmann qui en quelques années va transformer la Ville lumière pour en faire un véritable modèle et surtout la ville que l’on connaît aujourd’hui.

 

Les idées d’Haussmann

Immeuble haussmannien

En 17 années, Haussmann fait de Paris une ville moderne, mais aussi un exemple dans toute l’Europe. Ainsi, 175 kilomètres de voiries et 600 kilomètres d’égouts sont construits. La ville est organisée autour de deux grands axes de circulation : nord-sud et est-ouest.

Différents boulevards voient le jour : Saint-Michel, Sébastopol, Stras, Diderot, Saint-Marcel, Port-Royal… La rue de l’Opéra est également créée. Des mairies et des écoles sont construites, des squares et des grands jardins sont aménagés (parc des Buttes-Chaumont…).

Mais Haussmann ne s’arrête pas là puisqu’il impose clairement un style architectural. Et aujourd’hui encore, l’immeuble haussmannien reste une valeur sûre.

 

L’immeuble haussmannien, une valeur sûre

Plus de 150 ans après l’intervention d’Haussmann, l’immeuble haussmannien reste une valeur sûre aux yeux des experts de l’immobilier comme aux yeux des futurs acheteurs et locataires. Mais pourquoi ? Grâce à sa grande modernité.

L’immeuble haussmannien est moins profond que les constructions actuelles, compte six étages, des cours et courettes et les appartements que l’on y trouve sont lumineux (grâce aux grandes fenêtres) et bien pensés. De plus, ils affichent un bilan thermique que bon nombre d’immeubles plus récents leur envient.

Il a certes évolué avec le temps en suivant diverses modes, mais l’immeuble haussmannien reste un modèle, une valeur sûre de l’immobilier parisien. Ce n’est donc pas un hasard s’il est aussi prisé par les Français comme par les étrangers.

 

L’après-travaux haussmannien

Aujourd’hui, on considère que l’intervention d’Haussmann a transformé 60 % de la capitale française. Ses idées ont voyagé dans toute la France et même au-delà puisqu’il a influencé de nombreux architectes et autres.

En 1857, il devient sénateur. Dix ans plus tard, il devient membre de l’Académie des beaux-arts. Il a également été fait chevalier de la Légion d’honneur, grand officier et grand-croix. De 1877 à 1881, il est député bonapartiste de la Corse. Après la mort de sa fille et celle de sa femme, il se consacre à ses Mémoires. Il meurt en 1891 et est enterré à Paris au cimetière du Père-Lachaise.

Si aujourd’hui ses travaux impressionnent, à l’époque ils ont été contestés par de nombreuses personnes. Ils ont même été à l’origine d’une recrudescence de paludisme ainsi qu’à l’origine d’une pullulation d’anophèles (moustiques).

Vous souhaitez acheter un bel appartement situé dans un immeuble haussmannien ? N’hésitez pas à faire appel à un chasseur immobilier pour effectuer les recherches, visites et autres à votre place. Vous gagnerez ainsi un temps précieux que vous pourrez par exemple consacrer à la lecture des Mémoires de Georges Eugène Haussmann (1890-1891), un document incroyablement intéressant qui revient sur les 17 années qui ont transformé Paris. Et si vous avez des questions concernant une recherche immobilière et/ou que vous souhaitez faire appel à Home Select pour trouver un bien en région parisienne, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serons ravis de vous aider, de vous informer et de vous accompagner.

 

Découvrez les immeubles haussmannien

https://homeselect.paris/acheter-appartement-haussmannien-paris/

https://homeselect.paris/immeuble-haussmannien/

https://homeselect.paris/chasseur-immobilier-paris-14e/