Le street-art s’invite à Paris

Paris est une ville aux multiples visages. La culture y est présente sous toutes ses formes : danse, musique, peinture… Même le street-art a trouvé sa place dans la capitale française. Nous vous proposons d’ailleurs de découvrir 10 lieux où admirer les œuvres urbaines d’artistes connus comme anonymes.

 

La rue de Verneuil (7e)

Si vous connaissez un peu la vie de Serge Gainsbourg, vous savez qu’il a vécu à Paris et plus particulièrement dans un hôtel particulier rue de Verneuil. Depuis la mort de l’artiste, de nombreuses personnes sont venues lui rendre hommage en peignant ou encore en taguant les murs extérieurs de sa propriété. Repeints à plusieurs reprises, ils ont à chaque fois été recouverts de portraits et autres paroles de l’auteur-compositeur-interprète-musicien. Véritable lieu de pèlerinage pour ses fans, il permet de continuer à faire vivre Gainsbourg.

 

Le quartier de la Villette (19e)

Dans le célèbre quartier de la Villette, diverses rues ont été « prises d’assaut » par les artistes. Rue de l’Ourcq se trouve par exemple un long mur aux multiples couleurs. Anonymes et street-artists connus – DaCruz, Psy… -, ont personnalisé la rue avec des dessins divers et variés. Rue d’Aubervilliers, on peut admirer la plus longue fresque de la capitale réalisée en 2015 (493 mètres). Rosa Parks, femme noire célèbre pour avoir refusé de céder sa place à une personne blanche dans un bus, y est honorée.

 

La rue Dénoyez (20e)

La rue Dénoyez et l’art, c’est une grande histoire ! Autrefois, des bals et autres guinguettes y étaient organisés. Aujourd’hui, on y trouve des ateliers ainsi que des galeries d’art. Les graffeurs ont choisi de personnaliser cette rue avec leur art en constante évolution. Cependant, un projet immobilier pourrait bouleverser les habitudes de celles et ceux qui aiment la rue Dénoyez comme elle est actuellement. Une pétition a été lancée pour protéger ce lieu devenu emblématique, mais la mairie du 20e ne semble pas vouloir revenir sur sa décision. Un lieu parisien mythique pour le street-art pourrait donc bientôt disparaître…

 

Le belvédère de Belleville (20e)

Toujours dans le 20e arrondissement se trouve le belvédère (genre de terrasse élevée offrant une vue imprenable sur le paysage) du parc de Belleville. Ici, les street-artists s’en donnent à cœur joie pour le plus grand bonheur des visiteurs venus du monde entier.

 

La place Igor Stravinsky (4e)

Connaissez-vous l’œuvre intitulée « Chuutt » ? Signée Jef Aérosol, elle fait 350 mètres carrés et se trouve près du Centre Pompidou. Autoportrait de l’artiste – et non-représentation de Dali comme beaucoup le pensaient – elle est l’un des street-arts les plus célèbres de la capitale.

 

La rue Ordener (18e)

 

Dans le 18e arrondissement de Paris se trouve un mur de 300 mètres de long totalement dédié au street-art. Chacun y apporte sa touche et son style pour un résultat qui mêle dessins engagés et autres tags plus légers. Même le footballeur Neymar a eu le droit à son portrait dessiné sur ce mur et aux couleurs du PSG bien entendu !

 

Le Point éphémère (10e)

Au canal Saint-Martin se trouve Le Point éphémère, un lieu très apprécié pour ses concerts et autres expositions. Les street-artists aussi aiment s’y rendre et l’on peut y admirer diverses œuvres allant du portrait de Jean Rochefort à celui de l’incroyable Simone Veil.

 

La Butte-aux-Cailles (13e)

Connaissez-vous le quartier historique de la Butte-aux-Cailles ? Situé dans le 13e arrondissement de Paris, il est apprécié des street-artists qui laissent parler leur imagination sur les murs des diverses rues.

 

Le 13e arrondissement de Paris

Toujours dans le 13e arrondissement de Paris, on trouve de multiples façades de HLM décorées de fresques signées Obey Giant ou encore Vhils. C’est à la demande de la mairie que ces artistes renommés ont créé ces œuvres incroyables qui apportent du style et de la couleur au paysage urbain. Et le résultat plaît autant aux habitants des HLM qu’aux personnes de passage dans le 13e.

 

La rue des Degrés (2e)

Nous vous en avons parlé dans notre article dédié aux rues parisiennes les plus originales : la rue des Degrés ne compte ni habitants ni habitations d’ailleurs, simplement un escalier et deux murs de part et d’autre qui permettent aux street-artists de s’exprimer. On y trouve même une superbe œuvre signée Raphaël Federici.

Paris est une ville cosmopolite où se mêlent diverses origines, croyances et cultures. Le street-art que l’on retrouve dans toute la ville traduit d’ailleurs parfaitement cet état d’esprit. Si la Ville Lumière vous attire vous aussi et que vous souhaitez y acheter un bien, contactez HOME SELECT sans hésiter. Notre équipe est à votre service pour vous trouver le bien idéal.