Chasseur d’appartement Paris pour trouver un bien familial dans une zone où il y en a peu

Immobilier de luxe à Paris

Trouvé !
Découvrez une recherche menée rapidement par Lisa Mimran, notre chasseur d’appartement spécialisé sur Paris. Mathieu et Zoé souhaitent acquérir un bien familial dans un secteur géographique qui en compte très peu. Mais, malgré la sollicitation de plusieurs professionnels, Lisa va faire vraiment la différence !
 

Quel est le projet immobilier Mathieu et Zoé ? 

Mathieu et Zoé habitent un appartement de 100 m², avec 2 chambres, dans le 2e arrondissement de Paris, à proximité de la place des Victoires. La famille s’agrandissant, ils ont besoin de trouver un bien plus grand (un bien familial)
 

Comment Lisa s’est-elle invitée sur ce dossier ?

Par le fruit du hasard le plus complet, Mathieu rencontre Lisa dans un café parisien : amis de longue date, ils échangent des nouvelles sur leur vie respective. En découvrant que Lisa est chasseur immobilier, le jeune homme en vient à lui parler de sa recherche.
Artiste accompli et très sollicité, Mathieu n’est pas beaucoup disponible pour mener à bien ce projet : du coup, il a déjà confié les rênes de cette recherche à plusieurs professionnels. Mais, même si Lisa ne bénéficie pas de l’exclusivité sur ce dossier, elle accepte avec plaisir de mener des investigations pour son ami ! Ils décident donc de convenir d’un rendez-vous pour parler des différents détails…
 

Quels sont les critères figurant sur le mandat de recherche initial ?

Au niveau du bien, Mathieu et Zoé cherchent un appartement d’une surface minimum de 180 m², avec 4 vraies chambres. Desservi obligatoirement par un ascenseur, il doit être lumineux, avec de beaux volumes (hauteur sous plafond, belle réception, cuisine ouverte ou possibilité de l’ouvrir).
La zone de recherche est limitée au 1er et au 2e arrondissement de Paris, même si le couple veut bien l’étendre au 3e et au 4e arrondissement, dans la mesure où ils les connaissent bien aussi.
Si leur budget est totalement cohérent pour la recherche à mener, ils bénéficient d’une option envisageable : en cas de coup de cœur, ils peuvent compléter l’enveloppe grâce à la vente de leur appartement actuel. Mais, ils préféreraient éviter, pour le conserver pour leur fils adolescent.
 

Comment Lisa a-t-elle analysé cette recherche ?

La recherche n’était pas évidente à plus d’un titre. Déjà, Lisa était en concurrence avec beaucoup de professionnels, puisqu’il y avait déjà deux autres chasseurs et un agent immobilier.
Ensuite, dans la localisation convoitée, il existe peu d’appartements familiaux avec les 4 vraies chambres demandées. Enfin, malgré le budget cohérent, le prix au m² sur certains quartiers pouvait constituer un obstacle… 
 

Comment s’est passée la recherche ?

Etant donnée la difficulté du dossier, Lisa a immédiatement demandé à élargir la zone de recherche à d’autres quartiers – et plus précisément au 6e arrondissement, côté Saint-Germain et au 8e côté Madeleine et Élysée. 
Grâce à cette souplesse géographique, Lisa organise une première visite dans un appartement de 220 m², situé sur la rue de Miromesnil, à l’angle du Boulevard Malherbes. Si le bien lui-même convenait totalement au couple, ils ont décidé de ne pas faire d’offre à cause de son environnement immédiat, jugé trop calme, avec trop de bureaux.
Face à la complexité de la recherche et au temps qui passe, Lisa demande à Mathieu et Zoé s’ils acceptent d’élargir la localisation à des quartiers sympas du 11e, du 9e côté Saint Georges Trudaine et au 18e.
Avec leur accord, elle organise une autre visite, sur le passage Popincourt, dans un superbe appartement loft sur 2 niveaux avec de belles prestations – et notamment une terrasse intérieure qu’ils ont beaucoup appréciée. Là encore, même si le bien suscite même un petit coup de cœur, il ne suffit pas à effacer l’environnement, pourtant en devenir…
Dès lors, une seule conclusion s’impose : Mathieu et Zoé ne sont pas prêts à acheter dans une autre zone que celle définie dans le cahier des charges initial ! Et cela, même s’ils sont contraints de prendre une location…
 

Comment la recherche a-t-elle basculé ?

Après quelques mois de recherches infructueuses, Lisa repère une annonce sur le site Belles Demeures, émanant d’une agence de quartier du 2e arrondissement. Elle appelle immédiatement et découvre que le bien est déjà vendu. Elle profite de ce coup de fil pour présenter le dossier de Mathieu et de Zoé.
3 semaines plus tard, notre chasseur d’appartement voit la même annonce, propulsée par la même agence. Au téléphone, on lui explique que c’est une erreur technique du site et que le bien reste toujours vendu. Elle en profite pour rappeler à leur bon souvenir la recherche de ses clients…
15 jours plus tard, l’agence la rappelle : un bien off-market, dont ils n’ont pas encore reçu officiellement le mandat, pourrait totalement convenir à Mathieu et Zoé ! 
Avec un budget nettement en dessous de celui du couple, Lisa décide d’en parler à Mathieu qui peut le visiter le jour même.
 

Quelle est la description du bien trouvé ?

Situé dans un immeuble de type haussmannien, avec une très belle hauteur sous plafond, parquet, moulures et cheminée, l’appartement est entièrement à rénover. Au 4e étage, desservi par un ascenseur, il offre une vue dégagée sur la place des Victoires, avec un balcon filant. D’une surface de 166 m², il propose les 4 vraies chambres demandées, un double séjour, une cuisine séparée, une salle de bain, une salle d’eau, des WC séparés et une grande entrée. Et cerise sur le gâteau, il est vendu avec une cave !
 

Mathieu et Zoé se sont-ils positionnés tout de suite ? 

Emballé par la visite, Mathieu parvient à faire venir son père dans la même journée. Avec son aval, il rédige immédiatement une offre au prix ! Le lendemain, Zoé vient valider ce choix ! 
Comme l’appartement était entièrement à rénover, le couple fait venir un entrepreneur de la famille pour faire une première évaluation, puis fait venir un architecte pour organiser et mener les différents travaux.
 

« La concurrence ? Quelle concurrence ???? »

Après plus d’un an de recherche, Lisa a été ravie de la conclusion de ce dossier : elle leur a permis de garder l’appartement (pour leur fils) et de rester dans leur quartier !
 

« Bravo, sachant qu’il y avait tout Paris sur la recherche ! »

Mathieu et Zoé savaient que leur recherche n’était pas facile : or, Lisa a su faire la différence par rapport à ses concurrents – en étant certainement plus opportuniste ! Un grand bravo !

Consultez nos Articles récents