chasseur-dappartement-paris-17e

Trouvé !

Camille et David ont demandé au réseau HOME SELECT de leur trouver un bien, destiné à être un investissement locatif, avant d’être un pied-à-terre pour leurs filles dans quelques années. La recherche a été confiée à Ségolène Sautarel : après quelques ajustements sur le cahier des charges de départ, l’acquisition s’est faite rapidement selon les vœux du couple  !


Quel est le projet immobilier de Camille et David ? 


Propriétaires de leur résidence principale, Camille et David vivent à une heure de Paris avec leurs deux filles. Leur projet immobilier est d’acheter un bien qui sera, dans un premier temps, destiné à la location, avant d’accueillir leurs enfants pour leurs études supérieures. 


Pourquoi font-ils appel à un chasseur d’appartement ?


Professionnellement très occupés, Camille et David ne peuvent pas prendre en charge cette recherche. Sans compter qu’ils ne sont même pas sur place, pour avoir la réactivité nécessaire au marché parisien. Du coup, le couple décide de s’en remettre aux bons soins d’un chasseur d’appartement.


Pourquoi retiennent-ils HOME SELECT chasseur immobilier ?


En surfant sur Internet, Camille et David tombent sur le site HOME SELECT qu’ils parcourent avec attention. Le sérieux de l’approche et les témoignages laissés par d’anciens clients, les convainquent de remplir le formulaire de contact. À sa réception, Jean Mascla transmet la demande à Ségolène Sautarel, un de ses chasseurs immobiliers. Disponible pour prendre en charge cette recherche, elle prend contact avec le couple.


Quels sont les critères du mandat de recherche ?


Après avoir échangé sur le fonctionnement de HOME SELECT et ses honoraires, ils signent le mandat de recherche à distance par signature électronique. Sur celui-ci figurent les vœux relatifs à la recherche du couple : un appartement d’au moins 25 m² impérativement dans un immeuble ancien, en rez-de-chaussée ou dans un étage peu élevé (car Camille souffre de vertige).

Mais l’accent doit surtout être mis sur la localisation, qui doit nécessairement s’inscrire dans la sectorisation scolaire Janson de Sailly, dans le 16e arrondissement de Paris. Cette requête est motivée par le futur parcours universitaire de leurs filles, lorsque l’appartement parisien leur servira de logement.

Pour mener à bien ce projet immobilier, Camille et David disposent d’un financement solide, vérifié et validé par un courtier — ce qui représente un vrai atout pour les négociations et le positionnement des offres.


Comment s’est passé le début de cette recherche ?


Comme à chacune de ses recherches, Ségolène paramètre l’application HOME SELECT avec les critères du couple et active son réseau dans le secteur convoité. Mais l’exigence de sectorisation scolaire laisse peu d’opportunités immobilières. 

Toutefois, notre chasseur d’appartement parvient à visiter un bien, très bien situé, répondant aux vœux de Camille et de David, mais nécessitant une réfection totale. Immédiatement intéressés, ils se laissent le temps de la réflexion, avant de finalement renoncer : ils n’ont tout simplement pas le temps de s’occuper des travaux à réaliser… Or, ils sont pressés de concrétiser leur projet !


Pourquoi révisent-ils leur cahier des charges ?


Rapidement, Camille et David comprennent que le secteur n’offre que peu de biens, qui risquent, en plus, de nécessiter des travaux à prévoir. Après discussion avec Ségolène, ils décident donc d’élargir la zone de recherche aux 15e et 17e arrondissements, tout en restant proche du 16e, et d’abaisser la surface à 20 m².

Ces nouveaux paramètres font apparaître des appartements à visiter : Ségolène fait une sélection des biens, mène ses investigations habituelles pour obtenir des informations complémentaires et, le cas échéant, réalise quelques visites documentées pour ses clients. 

Parfois, Camille et David lui envoient des annonces et lui demandent d’aller voir les biens, et cela même si elle ne les avait pas retenus de son côté : en visite, cela confirmait systématiquement les positions de Ségolène, mais le couple avait tout de même besoin de les invalider lui-même…


Comment le chasseur d’appartement a-t-il mis la main sur le bon bien ?


En contactant une agence pour obtenir des informations complémentaires sur une annonce, l’agent immobilier lui parle d’un autre bien qui pourrait totalement correspondre aux vœux de Camille et de David. Immédiatement, Ségolène réserve le premier créneau de visite de l’appartement… Pour l’anecdote, l’agence connaissait très bien HOME SELECT pour avoir déjà travaillé avec certains membres du réseau, mais elle n’avait pas encore eu affaire avec Ségolène Sautarel.


Quelle est la description de l’appartement trouvé ?


Situé dans le 17e arrondissement de Paris, à proximité du métro Villiers, dans un immeuble des années 30, il s’agit d’un studio de 20 m² en premier étage, avec une belle hauteur sous plafond. Parfaitement optimisé, il ne nécessite aucuns travaux et appartient à une bonne copropriété.


Comment a réagi le couple ? 


Sortie de sa visite, Ségolène envoie les photos et les vidéos à ses clients : sous le charme, ils se positionnent immédiatement au prix (plusieurs visites étaient déjà prévues dans la même journée !). Le lendemain, leur offre est acceptée par les propriétaires. Quelques jours avant la promesse, Camille parvient à se libérer, pour venir le visiter et valider définitivement cet achat. La suite du processus de vente se passe de manière classique.


Comment s’est passée la mise en location ?


À la réception des clés de l’appartement, Camille et David ont acheté quelques meubles, pour répondre aux exigences d’une location meublée de courte durée. Comme il n’avait pas de contacts dans ce domaine, Ségolène leur a recommandé deux agences : la première étant celle qui leur a vendu le studio et la seconde, une agence spécialisée dans les baux de 1 à 12 mois. 

Finalement, le couple a choisi la première, avec un bail classique pour optimiser le rendement de leur investissement. Ce n’est que lorsqu’ils envisageront de le prendre comme pied-à-terre pour leurs filles qu’ils aviseront alors des options de location plus courtes…


« Des clients réactifs, ouverts à la discussion »


Ségolène a grandement apprécié la réactivité de ses clients, nécessaire pour ce type de bien. Par ailleurs, ils ont su se montrer ouverts à la discussion, parvenant à faire évoluer leur cahier des charges, pour maintenir leurs objectifs. Une fois redéfinie, la recherche s’est menée de manière très fluide.


« Rapide, efficace, sympathique, le trio gagnant »


Camille et David sont absolument ravis de leur collaboration avec Ségolène et ne manqueront pas de la recommander à leur entourage. Grâce à elle, leur projet immobilier s’est rapidement concrétisé !

D'autres articles