Chasseur d’appartement Paris 17e pour une primo-accédante ayant besoin d’un accompagnement.

Trouvé !

Découvrez une recherche menée rapidement par Frédéric Girard, notre chasseur d’appartement spécialisé sur l’Ouest parisien. Adeline est une primo-accédante, résolument prête à effectuer son premier achat immobilier, mais réclamant l’aide et les précieux conseils d’un expert…

 

Pourquoi acheter un bien sur Paris ?

Adeline est une jeune locataire dynamique qui travaille actuellement en Province et jouit d’une certaine facilité de logement grâce à son entreprise. Aujourd’hui, elle envisage de réaliser son premier achat immobilier sur Paris : l’idée étant de trouver un bien à mettre en location, mais susceptible de lui servir, en cas de mutation définitive dans la capitale française.

 

Comment se lancer dans l’investissement locatif en tant que primo-accédant ?

N’étant pas sur place pour rechercher son investissement locatif, Adeline a décidé de faire appel à un chasseur immobilier. Sans compter qu’en tant que primo-accédante, elle avait besoin d’être épaulée sur les qualités du bien à acheter, les éventuelles transformations à lui faire subir et sur toutes les démarches administratives inhérentes à cet achat.

 

Pourquoi le client s’est-il tourné vers HOME SELECT ?

Suite à la vive recommandation d’un membre de sa famille, Adeline s’est tournée vers le réseau Home Select ! Elle a pris contact par téléphone et convenu d’un rendez-vous avec Frédéric Girard afin d’établir les contours de son cahier des charges.

 

Comment concilier un projet d’investissement avec une recherche plus personnelle ?

Si Adeline travaillait en Province, son travail la menait régulièrement à venir sur Paris. Lors d’une de ces occasions, Frédéric et elle ont pu définir les critères de recherche : un 2 pièces d’au moins 30 m² dans le 17e arrondissement. En discutant avec sa cliente, notre chasseur immobilier s’est rendu compte qu’elle considérait cet investissement locatif comme un investissement patrimonial. De fait, le cœur de l’opération n’était pas tant de faire une affaire que de dénicher un appartement avec un cachet. Il fallait donc qu’il intègre la dimension affective dans cette recherche. Attention, Adeline avait quand même besoin d’assurance sur la qualité du bien !

 

De quelles exigences le cahier des charges était-il constitué ?

Au sortir de cette entrevue, Frédéric dispose d’un cahier des charges clair, sans impératifs draconiens sur la zone de recherche. Compte tenu du budget d’Adeline, le territoire vaste du 17e arrondissement offrait de belles possibilités de trouver, mais il devait se concentrer sur les appartements avec travaux ou situés au rez-de-chaussée/1er étage.

 

Quel a été le ressenti du client sur les premières visites ?

Immédiatement, Frédéric Girard sollicite ses contacts spécialisés dans les produits à fort potentiel : en effet, pour satisfaire les exigences d’Adeline en termes de budget et de mètre carré, il faut se concentrer sur des appartements avec des travaux ou à faible étage. Une donnée qu’il lui avait immédiatement expliquée lors de leur premier rendez-vous, et parfaitement intégrée par la cliente.

À la conquête de ces produits « leftovers » (second choix), Frédéric effectue de nombreuses pré-visites et en réalise également beaucoup avec Adeline, à chaque fois qu’elle se trouve dans la capitale. Aucune visite ne suscite d’effets et d’offres…

 

Quel appartement a semblé se détacher du lot ?

Frédéric continue activement son travail de terrain jusqu’à ce qu’il tombe sur un appartement qui retient son attention… Le bien en question a subi un beau dégât des eaux dans la salle de bain, très visible, très effrayant pour les acheteurs. Notre chasseur immobilier décide de creuser la question : il découvre que ce dégât est pris en charge par l’assurance de la co-propriété et son origine est clairement identifiée. Au final, même si l’effet peut être impressionnant, il n’y a rien de grave ! Frédéric explique la situation à Adeline et l’encourage à venir le visiter avec lui.

 

Pourquoi le bien a-t-il été convaincant ?

Chasseur d'appartement Paris 17e

 

Situé dans le 17e arrondissement de Paris, au cœur du quartier des Épinettes, le bien offrait des prestations exceptionnelles : un 1er étage doté d’un magnifique jardin ombragé, avec les 35 m² requis par la cliente. Sur le papier, tout correspondait au cahier des charges ; sur le terrain, l’important dégât des eaux à la première visite a empêché Adeline de voir toutes les qualités de l’appartement…

 

Comment surpasser un défaut réel pour saisir le potentiel du bien ?

Passées les premières appréhensions, Frédéric Girard a joué son rôle de conseiller et lui a exposé clairement la situation : le dégât des eaux pouvait paraître important, mais il était entièrement géré par la co-propriété, responsable de cet état. Pour rassurer Adeline, il lui a produit les documents attestant ses dires, indiquant que les travaux seraient portés par l’assurance de l’immeuble. Rassénérée, elle a pu porter son regard sur les nombreux atouts de cet appartement. Interpelée, elle a décidé de faire venir ses parents qui ont validé son choix : l’offre au prix a immédiatement été acceptée !

 

Quels aménagements ont été effectués ?

Indépendamment de la salle de bain (remise entièrement à neuf par la co-propriété), Adeline a confié des travaux d’amélioration à son père. Comme la distribution de l’appartement était optimisée, il s’agissait surtout d’intervenir sur les aménagements du bien (sols, murs, plafonds).

 

Un achat tout simplement impossible sans chasseur immobilier !

Sur ce dossier, Frédéric s’est senti utile à plus d’un titre : la recherche du bien (compte tenu du budget, le ciblage précis du quartier a permis de trouver la perle rare !) et l’accompagnement conseil (épluchage des documents pour rassurer sa cliente sur le dégât des eaux). Sans cela, Adeline n’aurait jamais pu acheter seule ce bien.

 

Un client satisfait d’acheter en toute confiance

Parfaitement guidée pour ce premier achat, Adeline est absolument ravie de cette collaboration : le bien a d’ailleurs pu être loué immédiatement après les travaux.