Chasseur d’appartement pour un pied-à-terre dans le 6ème arrondissement

Chasseur d’appartement Paris 6e

Trouvé !

Découvrez une recherche menée rapidement par Marie Esmieu, notre chasseur d’appartement spécialisé sur Paris 6e. Alice souhaite acheter un pied-à-terre parisien à proximité de ses bureaux, dans un délai de trois mois. Malgré le caractère difficile (à plus d’un titre !) de ce dossier, Marie va s’illustrer avec brio…
 

Pourquoi Alice recherche-t-elle un appartement ? 

Alice est à la tête d’une entreprise d’objets en marbre, dont le siège social se situe dans l’est de la France, mais qui dispose de quelques bureaux et d’un showroom dans la capitale. La jeune femme est donc contrainte régulièrement de faire des allers-retours entre ses deux secteurs d’activités. Après avoir logé à l’hôtel, elle a réussi à louer un bien auprès d’un ami, mais ce dernier a dû le récupérer pour ses propres besoins. Aujourd’hui, Alice désire acheter un pied-à-terre, pour l’accueillir lors de ses prochains voyages d’affaires.
 

Pourquoi a-t-elle recours à un chasseur d’appartement ?

Alice habite à Metz : même si elle vient régulièrement à Paris, elle ne dispose pas de la réactivité nécessaire pour trouver un bien à acheter.
 

Comment a-t-elle connu le réseau HOME SELECT ?

Après avoir consulté le site HOME SELECT, Alice décide de remplir le formulaire de mise en relation. Dès sa réception, Jean Mascla le transmet à Marie Esmieu, son chasseur immobilier spécialisé dans le secteur convoité.
 

Quelles sont les difficultés de ce dossier ?

Disponible pour effectuer la recherche, Marie appelle Alice afin de récolter davantage de détails sur son projet immobilier. 
Les premiers échanges se font au mois de mai : or, sa cliente aimerait emménager en juillet. Tout en sachant qu’il faut compter 3 mois de processus de vente (de la signature de la promesse à celle de l’acte définitif), notre chasseur immobilier la met en garde sur la difficulté de tenir ces délais
Au niveau des critères, son futur appartement doit être sur cour, au calme, faire au moins 45 m², avec une chambre et un salon d’au moins 20 m². Dans l’ancien, il peut être en rez-de-chaussée, mais doit avoir des parties communes en très bon état. 
Au niveau de la zone de recherche, elle ne souhaite pas investir dans un bien à plus de 500-800 mètres de ses bureaux, ce qui signifie dans le 6e arrondissement, entre Odéon et la Seine. Autrement dit, « une aiguille dans une boîte de foin ! ». Heureusement, Alice bénéficie d’un budget confortable, qui n’ajoute pas de difficultés supplémentaires à la recherche.
 

Comment s’est lancée la recherche ?

Après la signature du mandat, Marie paramètre l’application HOME SELECT et fait le tour de ses contacts en agence, pour décrire les besoins d’Alice. Plongée dans cette recherche, elle se rappelle d’un mail, évoquant les opportunités à la vente d’une agence avec qui elle a déjà travaillé et qui lui envoie depuis tous ses biens en primeur…
 

Quelle est la description du bien dont Marie se souvient ?

Dans un superbe immeuble pierre de taille de standing, dans le secteur demandé par Alice, l’appartement est au 2e étage et propose trois pièces pour un total de 45 m². La pièce à vivre, sur cour, avec cuisine américaine entièrement refaite, fait 11 m², mais la pièce attenante, en enfilade, fait 9 m² et peut servir de bureau. 
 

Comment se passe la négociation ?

Marie appelle immédiatement sa cliente pour lui présenter le bien et lui demander si elle veut aller le visiter. Quelques jours plus tard, les deux femmes le découvrent ensemble. À sa sortie, Alice souhaite faire une contre-visite avec sa belle-fille, le lendemain. 
Entre temps, notre chasseur d’appartement discute avec l’agent immobilier en charge du dossier, pour savoir s’il y a une petite marge de négociation sur le prix. Grâce à ses connexions privilégiées, Marie sait jusqu’où Alice peut aller sans prendre trop de risques : s’il est possible de baisser la proposition initiale de 25 000 € ; au-delà, le résultat est sans garantie et peut prendre davantage de temps !
Décidée à l’acheter, et cela rapidement, Alice rédige donc une offre inférieure de 25 000 €, sans condition suspensive, qui est acceptée le soir même. 
Nous sommes le 9 mai ! Quelques jours plus tard, son mari vient le voir : il trouve l’appartement petit, compte tenu de leur habitation à Metz, mais Alice reste ferme sur sa décision ! Le 23 mai, le compromis est signé et, à la fin du mois de juin, c’est au tour de l’acte définitif !
 

A-t-elle dû faire des travaux ?

A part changer les serrures, rallonger le plan de travail de la cuisine et le meubler, elle va pouvoir emménager au mois de juillet, comme prévu ! 
 

« Efficacité maximum ! »

Marie est très contente d’avoir tenu des délais pourtant intenables ! Naturellement, en évitant la souscription d’un prêt, il est possible de réduire le processus de vente de 3 à 2 mois – ce qui lui a permis de bénéficier de ces quelques jours pour trouver le bien d’Alice. Une recherche qui n’aurait pas pu aboutir aussi vite sans les relations privilégiées de notre chasseur immobilier, puisqu’elle a pu avoir accès à cet appartement en primeur !
 

« J’ai déjà un autre projet à confier à Marie »

Face à une telle efficacité, Alice a d’ores et déjà demandé à Marie de s’occuper d’un autre projet immobilier : elle souhaite déplacer ses bureaux, tout en conservant la distance de 500 -800 m avec son nouvel appartement. Autrement dit, encore une recherche sur une toute petite localisation, pour des locaux commerciaux – ce qui ajoute une difficulté supplémentaire. Un véritable challenge, mais Marie n’a pas dit son dernier mot !

Consultez nos Articles récents