Chasseurs d'appartement Paris 3ème
Nous vous délivrons les meilleures opportunités du marché
0
années d'expérience
0
chasseurs immobiliers
0 %
marché scanné
0 %
Clients satisfaits
Nous trouvons pour Vous
Nos Atouts

Votre chasseur d'appartement Paris 3 vous donne la primeur sur les meilleurs biens du 3ème arrondissement de Paris !

Passionnés, engagés, dynamiques… connectés

Nos chasseurs d'appartement Paris 3ème

Equipe HOME SELECT CHASSEUR IMMOBILIER PARIS

Comment
ça marche ?

Simple, rapide, efficace… évident.

Votre chasseur d’appartement Paris 3ème vous accompagne tout au long du projet afin de vous faire bénéficier de notre expertise.

01

Cahier des charges précis

Réalisé avec un chasseur d’appartement expert sur Paris 3ème.

02

Recherche dynamique et de terrain

Nous activons notre réseau, nos outils, nos partenaires afin de trouver rapidement.

03

Visites ciblées et qualitatives

Soyez le premier à visiter les biens qui correspondent à vos critères.

Nos Clients Heureux Témoignent

Réalisons vos Rêves

Remplissez ce formulaire et Un chasseur d'appartement Paris 3ème vous contacte très rapidement.

Nos recherches actuelles dans Paris 3ème

compléments sur le 3ème arrondissement

Mairie 3ème

La Mairie du 3ème arrondissement de Paris
Découvrez

À Nous Paris

Une journée dans le 3ème arrondissement de Paris
Découvrez

Paris Zigzag

14 raisons pour lesquelles le 3ème arrondissement est le meilleur !
Découvrez

Meilleurs Agents

Prix immobilier dans le 3ème arrondissement de Paris
Découvrez
Conservatoire National des Arts et Métiers France, Paris,

Rues très recherchées, constructions remarquables : au cœur du 3e arrondissement de Paris

Reconnu dans le monde entier pour son quartier du Marais, le 3e arrondissement jouit d’une réputation très calme, raffinée, grâce à une dominante assez résidentielle. Il n’en demeure pas moins un secteur très recherché des amateurs d’immobilier de caractère : alors même que les plus anciens immeubles datent du XVIIe siècle, cette zone concentre beaucoup de beaux hôtels particuliers qui ont été occupés par des personnalités légendaires, souvent rénovés soigneusement… Des biens qui se vendent à grande vitesse, ce qui encourage les acquéreurs à demander l’aide d’un chasseur immobilier pour acheter dans le 3e arrondissement.

L’identité du 3e arrondissement : de la bourgade à l’essor démographique

À l’époque où la ville ne s’appelait pas Paris mais Lutèce, le 3e arrondissement d’aujourd’hui n’avait pas cette réputation résidentielle, et pour cause : il était envahi par les marécages, et donc inhabité. Ce n’est qu’à partir du Moyen-Âge qu’on y érige des premières constructions, en commençant par donner vie à l’abbaye Saint-Martin des Champs, sur le site où l’on trouve actuellement le quartier Arts-et-Métiers.

Plus tard, l’enclos du Temple monte progressivement, avec le concours des Templiers qui ont gagné de l’argent pendant les croisades. Les terrains sont défrichés et ceints par des murs particulièrement hauts, faisant du Temple une ville fermée, accessible par un unique pont-levis sur ce qui s’appelle aujourd’hui la rue du Temple.

L’urbanisation du 3e arrondissement arrive plus tard, autour du XVe siècle, quand on construit à la fois des résidences privées et des établissements de services (hôpital des Enfants Rouges, marché des Enfants Rouges, etc.).

Au temps des XIXe et XXe siècles, beaucoup d’artisans et d’industriels s’établissent sur cette zone, pour y confectionner des vêtements, des accessoires (bonnets, chapeaux, casquettes), des bijoux ou encore des matériaux de précision. Peu concerné par les bouleversements du temps du baron Haussmann, le 3e arrondissement garde une réputation historique. Il a participé à l’animation d’un débat entre modernistes souhaitant édifier de nouvelles constructions et fervents de l’école Giovannoni, insistant sur l’importance de plutôt rénover l’existant. De cette discussion houleuse est née la loi Malraux, qui permet de sauvegarder les réalisations anciennes de nos villes, afin de maintenir les éléments qui font partie du patrimoine en bon état.

Dans quel quartier vivre et acheter un bien immobilier dans le 3e arrondissement ?

Le 3e arrondissement de Paris se découpe en quatre quartiers dans lesquels on trouve le Marais, de beaux édifices, des hôtels particuliers notables et des rues très prisées. Lequel choisir ? Tout dépend des préférences de chacun !

Le Marais, un quartier historique (et non administratif) à connaître !

Le découpage administratif des quartiers parisiens ne constitue pas le seul élément permettant de sectoriser le 3e arrondissement. En effet, comment parler de lui sans évoquer son Marais, mythique et incontournable ? Ce quartier historique est à cheval sur les 3e et 4e arrondissements. Il abrite la maison de Nicolas Flamel, au 51 rue de Montmorency. Construite entre 1397 et 1407, c’est la plus ancienne maison de Paris, classée comme monument historique depuis 1911.

Tout au long du XVIIe siècle, on a bâti de nombreux hôtels particuliers dans le Marais. Sur la place des Vosges, derrière les belles façades, les appartements sont rénovés en conservant le cachet de l’ancien. Il n’est pas impossible d’y trouver des intérieurs avec poutres apparentes, par exemple.

D’une manière générale, beaucoup de biens prestigieux attendent les acquéreurs dans le Marais. Ils ont le plus souvent été réhabilités par des architectes et présentent généralement des qualités incontestables (aménagement en duplex, présence d’une buanderie, mezzanines, caves ou places de parking disponibles, etc.).

Le quartier des Arts-et-Métiers, entre verdure et monuments remarquables

Au détour d’une promenade dans le quartier des Arts-et-Métiers du 3e arrondissement, on peut tout faire ou presque : découvrir un lieu culturel moderne axé sur le numérique en pénétrant au sein de La Gaîté Lyrique, rue Papin, profiter de la nature au square du Temple et jouir des animations proposées au Carreau du Temple, prendre un verre au café, faire les boutiques et même aller au musée (celui des Arts et des Métiers).

Toujours en mouvement, le quartier des Arts-et-Métiers voit naître de nouveaux commerces au fil du temps. Par exemple, il accueille depuis peu un « Escape Game », ce qui prouve sa capacité à conjuguer la conservation d’un patrimoine historique avec l’adaptation aux besoins des Parisiens d’aujourd’hui.

Le quartier des Enfants Rouges, autour d’un marché unique à Paris

Il aurait pu devenir un parking, mais les habitants du quartier des Enfants Rouge se sont battus, il y a maintenant plusieurs années, pour réhabiliter leur incontournable marché couvert. Il apparaît aujourd’hui comme une adresse mythique du 3e arrondissement, où l’on aime aussi bien faire ses courses que venir déguster des produits de première fraîcheur.

Ce secteur n’héberge pas seulement le plus ancien marché alimentaire de Paris : on y voit par exemple de sublimes hôtels particuliers construits autour du XVIIe siècle. Certains cachent des appartements sur plusieurs étages, offrant de superbes volumes avec le cachet de l’ancien et le confort du moderne.

Le quartier des Archives, de belles découvertes immobilières

Ceux qui rêvent d’habiter dans un immeuble en pierre de taille, un appartement duplex ou un loft fraîchement rénové à l’intérieur d’un bâtiment de caractère peuvent miser sur le quartier des Archives. Dans certains sous-sols, on trouve parfois de sublimes pièces en pierre voûtée, idéales pour aménager un espace de vie supplémentaire comme un bureau ou une chambre d’ami. Les prestations au sein des logements entrent généralement dans la catégorie du haut de gamme, puisque les rénovations se font toujours en conservant le cachet de l’ancien (cheminées, poutres apparentes, etc.).

Bien évidemment, le cadre de vie reste très agréable au sein du quartier des Archives : comme son nom l’indique, il accueille les Archives Nationales à l’intérieur de l’hôtel de Soubise et de l’hôtel de Rohan. Les habitations sont logiquement très proches du marché des Enfants Rouges, mais aussi de nombreux autres commerces et services utiles au quotidien.

Le quartier Saint-Avoye, la douceur de vivre incarnée

Entre son joli jardin Anne-Frank idéal pour profiter d’un peu de sérénité et son étonnant musée de la Poupée, le quartier Saint-Avoye fait partie des secteurs où il fait bon vivre dans Paris. Parfois écrit sans son « y », Saint-Avoie séduit les amateurs de monuments historiques par la présence de passages pittoresques, à l’image de celui qui se situe entre la rue du Temple et la rue Rambuteau.

C’est dans ce périmètre que l’on trouve également le quartier historique de l’Horloge. Cet ensemble d’immeubles créé par Jean-Claude Bernard dans les années 1970 n’a pas été érigé au détriment du patrimoine, puisqu’on a conservé les façades de la rue Saint-Martin, ainsi que quatre immeubles du XXe siècle sur la rue Beaubourg.

Qu’en est-il de l’immobilier dans le 3e arrondissement ?

Afin que les individus souhaitant acheter un bien immobilier à Paris 3e arrondissement puissent savoir à quoi s’attendre, voici quelques éléments de contexte utiles pour mieux comprendre comment se positionner en tant qu’acquéreur potentiel.

Un côté résidentiel très recherché

L’immobilier à Paris dans le 3e arrondissement intéresse beaucoup d’acquéreurs pour une raison simple : on sait que c’est une zone résidentielle dans laquelle plusieurs opportunités peuvent être accessibles. D’une manière générale, il est moins difficile d’acheter sur ce périmètre que dans des arrondissements plus « centraux », qui contiennent plus de commerces et lieux touristiques que de bâtiments à usage résidentiel.

Malgré tout, cela ne signifie pas qu’il est aisé de trouver une habitation dans le 3e arrondissement. Les opportunités arrivent, mais elles sont très rapidement saisies, car la demande reste forte. C’est pour cela qu’avant de commencer à chercher, la meilleure solution demeure de solliciter les conseils d’un chasseur, voire de lui confier cette mission…

Ce qui fait la spécificité des biens immobiliers dans le 3e arrondissement

Le 3e arrondissement de Paris fait partie des zones les plus recherchées, que ce soit par les investisseurs sur le point d’acheter pour louer ou par les futurs propriétaires désirant établir sur place leur résidence principale.

En effet, les majestueux immeubles érigés attirent la convoitise des amoureux de la pierre. Par exemple, dans des édifices comme l’Hôtel de Montmorency ou l’Hôtel d’Albret, on imagine facilement de beaux intérieurs rénovés… Sachant que le travail de réhabilitation nécessite généralement l’intervention d’un architecte, le résultat n’en est que plus esthétique : on conserve tous les éléments qui font le charme du bâtiment, tout en incorporant subtilement le confort contemporain (doubles vitrages pour une meilleure isolation, réfection des sols, domotique, etc.).

Parmi les voies les plus souvent citées par les individus en quête d’un achat dans le 3e arrondissement de Paris, on trouve notamment la rue de Bretagne, la rue Charlot et la rue de Montmorency. Ceux qui ont la chance de visiter un intérieur sur ces zones doivent se positionner très vite, tant la demande génère un contexte tendu.

Plus généralement, il ne faut pas oublier que la qualité de vie du 3e arrondissement fait partie des arguments incontournables pour séduire les acheteurs. On aime résider dans un quartier où tous les commerces et services sont à portée de mains, avec la possibilité de facilement trouver des espaces verts pour se détendre, ainsi que des sorties culturelles en tout genre (à la Gaîté Lyrique, au musée Picasso, au musée des Arts et des métiers ou encore au centre Pompidou tout proche).

Ce qui devrait vous encourager à acheter un bien immobilier dans le 3e arrondissement

Pourquoi effectuer son achat d’appartement à Paris 3e ? Trois raisons simples devraient vous convaincre rapidement de vous attacher à cette zone…

Une concentration d’hôtels particuliers très recherchés

Résidentiel depuis longtemps, le 3e arrondissement est réputé pour ses beaux hôtels particuliers dont certains sont très anciens, remontant notamment au XVIIe siècle. Ils dissimulent derrière leurs élégantes façades des appartements offrant de nombreuses surprises, comme des pièces annexes en sous-sol, des suites parentales tout confort ou encore de sublimes salons rénovés en conservant les poutres apparentes et la cheminée, par exemple. Ces biens de caractère permettent de prétendre à une excellente qualité de vie, et seront très facilement loués en cas d’investissement locatif.

Un quartier culturel apprécié

La dimension culturelle mérite d’être considérée quand on cherche à effectuer un achat d’appartement à Paris 3e. Sur l’emplacement du musée Picasso, des archives nationales, de la Gaîté Lyrique et à proximité immédiate du centre Georges Pompidou, les quartiers du 3e arrondissement sont des espaces dans lesquels on ne s’ennuie jamais. Cette richesse permet à chacun de s’épanouir selon ses propres goûts et ses préférences en termes de loisirs et sorties.

Acheter dans le Marais, cela fait rêver tout le monde

Le Marais fait partie des zones résidentielles les plus recherchées dans Paris, pour son côté mythique. Sur place, de très belles demeures anciennes ont perduré avec le temps, et ont même été réhabilitées pour y instaurer des aménagements modernes, dans le respect du cachet initial. Il y a réellement d’excellentes opportunités à saisir, aussi bien pour ceux qui cherchent une habitation principale qu’un loft pour les affaires ou un investissement immobilier locatif.

Les autres Arrondissements de Paris

Chasseur appartement Paris - Carte des arrondissements de Paris

Paris 1er          Paris 2e          Paris 3e         Paris 4e          Paris 5e          Paris 6e         Paris 7e          Paris 8e          Paris 9e          Paris 10e

Paris 11e          Paris 12e        Paris 13e       Paris 14e       Paris 15e         Paris 16e        Paris 17e         Paris 18e        Paris 19e         Paris 20e