Chasseur d'appartement sur Paris pour un couple d'expatriés avec 3 enfants à la recherche d'un pied-à-terre parisien

Découvrez une recherche menée rapidement par Catherine Ziegler, notre chasseur d’appartement spécialisé sur Paris. Andy et Florence vivent à Londres avec leurs trois enfants, mais le couple souhaite acheter un pied-à-terre parisien, pour pouvoir revenir plus facilement dans la capitale française qu’ils aiment tant. En confiant cette tâche à Catherine, ils vont bénéficier d’un service impeccable, bien au-delà de la stricte recherche.
 

Pourquoi le couple voulait-il un pied-à-terre parisien ?

Andy et Florence exercent des professions qui les amènent régulièrement à voyager : après le Canada, ils viennent de poser leurs valises à Londres. Amoureux de la vie parisienne, ils souhaitent acheter un petit pied-à-terre pour transmettre à leurs trois enfants leur affection pour la capitale française, tout en établissant un point de rencontre familiale fixe, quelle que soit leur future destination.
 
 

Pourquoi faire appel à un chasseur d’appartement ?

N’étant pas sur place pour réaliser les recherches, Andy et Florence se sont tout naturellement tournés vers un chasseur d’appartement.
 
 

Comment ont-ils obtenu ce contact chez HOME SELECT ?

Après avoir discuté de leur projet autour d’eux, ils ont obtenu les coordonnées de Catherine Ziegler, un chasseur appartenant au réseau HOME SELECT. Professionnelle et compétente, elle avait déjà concrétisé plusieurs achats immobiliers au sein du groupe d’amis.
 
 

Qu’espéraient-ils trouver ?

Connaissant déjà le fonctionnement de HOME SELECT, ses honoraires et sa manière de travailler, Catherine Ziegler a rapidement pu passer au cœur du sujet : les critères de la recherche à lancer !
Andy et Florence recherchaient un appartement à l’anglo-saxonne, avec un grand espace de vie et une cuisine ouverte, pour rassembler les différentes générations. Ils voulaient aussi 2 chambres, une pour eux et une autre suffisamment grande pour accueillir leurs 3 enfants. Idéalement, n’étant pas sur place pour superviser, ils ne souhaitaient pas beaucoup de travaux. Le secteur convoité était assez étendu puisqu’il comprenait le 9, le 10, le 11, le 15, et le 14e arrondissement, avec une préférence pour la rive droite, plus accessible avec l’Eurostar.
 

Comment Catherine a-t-elle débuté sa recherche ?

Suite à cet échange téléphonique, Catherine Ziegler actionne directement son réseau et paramètre ses alertes sur les sites clés de l’immobilier. Compte tenu de la distance, le principe est simple : si elle repère un bien intéressant, elle transmet vite l’annonce au couple, qui lui fait un retour rapidement à son sujet, pour déterminer la conduite à suivre : oublier ou visiter.
 

Comment ont-ils – tous ensemble – affiné la recherche ?

affiner la recherche appartemment
Après quelques pré-visites non concluantes, la première rencontre entre Andy, Florence et Catherine se fait lors de la première visite autour de la rue Daguerre. Si l’appart a tous les atouts pour convaincre, le secteur n’est pas assez accessible pour être retenu. Le couple profite de ce voyage pour arpenter le centre de Paris à pied, repérer les rues qu’ils aiment et les micro-quartiers dans les arrondissements. Un travail qui a beaucoup aidé notre chasseur immobilier.
Une seconde visite est organisée dans le 15 e arrondissement : le bien est au 2e étage d’un immeuble de type Haussmannien, à deux pas de la tour Eiffel. Traditionnellement loué en Air’BnB, il ne va pourtant pas convaincre le couple, qui juge l’avenue trop passante et trop bruyante : Catherine note, ici, que le calme est un critère important pour Andy et Florence.
 

Par quel biais le chasseur d’appartement a-t-il trouvé ?

Quelques semaines plus tard, la Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers envoie un mail à ses membres pour souligner la vente d’un bien (gérée par une autre agence de chasseurs pour une cliente à qui elle a trouvé un appartement et qui vend donc le sien). À la description, Catherine pense immédiatement à Andy et Florence : tous les critères sont réunis, secteur, superficie, 10 minutes à pied de la Gare de Nord… Elle leur envoie donc les photos et les vidéos en 3D pour obtenir leur avis. Rapidement, notre chasseur immobilier obtient leur feu vert pour organiser une pré-visite qui se fera dès le lendemain.
 

Pourquoi Catherine est déçue lors de la première visite du bien ?

Il s’agit d’une très belle et très ancienne copropriété, avec des parties communes entièrement rénovées, ouvrant sur une grande cage d’escalier. Au 3e étage, la consœur de Catherine marque un temps d’hésitation : elle avoue alors à Catherine qu’elle a déjà reçu une offre pour ce bien, pourtant off market, émanant d’une connaissance directe. Il s’agit d’un jeune couple qui n’a pas encore vu l’appartement… Malgré le fait qu’ils soient prioritaires, Catherine, déçue, décide de réaliser la visite et fait son rapport : parquet, luminosité, cuisine ouverte, hauteur sous plafond, IPN en métal magnifique, calme, une salle de bain avec douche et baignoire, tout est parfait pour Andy et Florence puisqu’il ne manque qu’un coup de peinture !
 

Pourquoi leur offre au prix n’a-t-elle pas abouti tout de suite ?

offre au prix
Étant donné la qualité du produit et l’engouement du couple, Catherine leur conseille de rédiger une offre au prix, pour se placer en seconde position : l’expérience de notre chasseur immobilier lui a d’ores et déjà montré que des acquéreurs qui se positionnent rapidement sans avoir vu le bien peuvent se désister tout aussi rapidement.
Deux jours plus tard, Catherine apprend par sa consœur que la première offre ne tient plus : ils ont l’appartement ! Mais cette dernière, échaudée, réclame qu’Andy et Florence viennent très vite le voir. Heureusement, le couple se montre très réactif et tout se passe bien.
L’accord se fait ensuite autour d’une vente longue, pour permettre au propriétaire de ne quitter son domicile que 6 mois plus tard. Tout est parfaitement orchestré par le notaire suggéré par Catherine.
 

Comment ont-ils organisé leurs travaux ?

À la signature de l’acte définitif, réalisé par Catherine par procuration, notre chasseur immobilier récupère les clés et fait venir, à la demande d’Andy et Florence, les entrepreneurs pour dresser des devis de rafraîchissement. Elle ira même jusqu’à s’assurer de la bonne livraison des meubles du couple.  
 

Partage et persévérance

Cette recherche montre que le partage d’informations entre agences de chasseurs est un vrai atout pour chaque professionnel ! Et surtout qu’il ne faut jamais baisser les bras ! Même si l’offre arrive en seconde ou troisième position : on ne sait jamais ce qui peut se passer face à des acquéreurs qui se sont positionnés rapidement…
 

« La touche de Catherine ? Ses petits services ++ ! »

De leur côté Andy et Florence sont absolument ravis de la conduite de cette recherche, appréciant les précieux conseils de Catherine, comme sa disponibilité et ses nombreux petits services très appréciés des expatriés (procuration, réception des meubles, gestion des entrepreneurs…).
 

Partager :

Contactez-nous