assurance loyers impayés GLI

Assurance loyers impayés GLI, garantie indispensable pour sécuriser vos revenus locatifs

L’assurance loyers impayés GLI est une assurance qui est trop souvent ignorée par les propriétaires bailleurs, souvent à causes d’idées reçues en grande partie infondées : cela coûte cher, il y a de grosses franchises, il est difficile de se faire indemniser…

L’assurance GLI coûte en moyenne entre 2 et 3 % du loyer charges comprises, soit entre 170 et 250 euros par an pour un loyer de 700 euros par mois. Qui plus est cette cotisation est déductible de
vos revenus fonciers ! Cette cotisation est donc bien peu onéreuse quand on étudie les prestations proposées :

– Les meilleurs contrats d’assurance GLI couvrent les impayés et les frais de procédure (huissier, avocat, déménageur…) jusqu’à 90 000 euros. Mais la plupart des assurances GLI vont aussi couvrir
les détériorations immobilières causées par le locataires, là aussi les meilleures assurances GLI vont vous indemniser jusqu’à 10 000 euros de travaux. Enfin, certaines assurances GLI vont
également inclure une protection juridique pour vous défendre dans les autres litiges qui pourraient vous opposer à vos locataires dans le cadre de leur bail.

– Les contrats d’assurance loyers impayés GLI n’appliquent en général aucune franchise, seul le dépôt de garantie versé par le locataire est déduit du dernier paiement. Il est donc important pour
les propriétaires bailleurs de demander la dépôt de garantie correspondant au maximum légal.

Afin de pouvoir être indemnisé par la compagnie d’assurance en cas d’impayé, il y a en général une procédure à suivre. Celle-ci doit être indiquée dans les conditions générales. Généralement, le
propriétaire doit faire une première relance après 15 ou 20 jours de retard puis une mise en demeure en lettre recommandée avec accusé de réception si le locataire n’a pas régularisé sa situation
dans les 10 jours suivants. Si dans les 8 jours qui suivent le courrier recommandé le locataire ne s’est toujours pas mis en règle, il faut alors signaler la situation à l’assureur qui prend le
relais et va alors délivrer un commandement de payer par huissier. Dès lors le locataire a 2 mois pour payer ses dettes, s’il ne l’a pas fait dans le délai du commandement de payer, l’assureur
vous indemnisera vos 3 premiers mois. Il en sera ainsi tous les trimestres.

Pour que le locataire soit éligible il y a 2 possibilités :

– Pour un locataire nouvel entrant dans les lieux, il faut constituer le dossier conformément aux conditions générales du contrat d’assurance GLI. Cette étape ne doit pas être négligée car le dossier sera toujours vérifier par l’assureur en cas de sinistre et si celui-ci n’est pas strictement conforme, vous perdrez tout droit à indemnisation.

– Pour un locataire en place depuis au moins 6 mois la procédure est beaucoup plus simple : certains contrats prévoient l’acceptation automatique des locataires à partir du moment où ces derniers
justifient du bon paiement de leur loyer sur les 6 derniers mois. Pas de dossier à monter, seules les pièces que vous avez demandées au départ vous seront demandées.

Attention dans tous les cas, l’utilisation d’un modèle de bail conforme à la législation en vigueur est obligatoire. Il est important aussi de veiller à apporter le plus grand soin à l’état des lieux.

Découvrez les solutions d’assurance loyers impayés GLI sur jelouebien.com