Paris en 10 livres

Paris n’inspire pas que les réalisateurs et autres auteurs, compositeurs et interprètes. La capitale française est aussi une belle source d’inspiration pour les écrivains. De Victor Hugo à Guillaume Musso en passant par Boris Vian, tous ont choisi la Ville lumière comme décor pour leurs œuvres.

 

Les Misérables, Victor Hugo

C’est en 1845 que Victor Hugo commence à écrire Les Misérables. Pendant 15 années, il laisse ses écrits de côté pour ne les reprendre qu’en 1860. Deux ans plus tard, la première partie est publiée suivie par les quatre autres. Le personnage principal des Misérables est Jean Valjean, ancien prisonnier. Il y a aussi Cosette, Fantine, Marius et Gavroche. Œuvre la plus connue de Victor Hugo, Les Misérables a été adaptée sur petit et grand écrans.

 

L’Écume des jours, Boris Vian (1947)

L’Écume des jours est un roman d’amour comme on en lit peu. Deux histoires s’entremêlent : celle de Colin et Chloé et celle de Chick et d’Alise. Mais un « nénuphar » dévore le poumon de Chloé tandis que Chick est lui victime de sa passion pour Jean-Paul Sartre. Onirique, poétique, créatif, unique, dramatique… Les adjectifs pouvant qualifier ce premier roman de Boris Vian sont nombreux. Pour Raymond Queneau, ce livre était « le plus poignant des romans d’amour contemporains ».

 

Da Vin Code, Dan Brown (2003)

Le Da Vinci Code de Dan Brown a beaucoup fait parler de lui et a même été adapté en film avec, au casting, Tom Hanks, Jean Reno et Audrey Tautou. L’histoire ? Jacques Saunière (conservateur au Louvre) est retrouvé mort dans la position de l’Homme de Vitruve (dessin le plus célèbre de Léonard De Vinci). La police fait appel à Robert Langdon qui enseigne la symbologie à Harvard. Ce dernier, suspecté par l’inspecteur en charge de l’enquête, est aidé par la nièce de la victime pour prouver son innocence et trouver le véritable coupable.

 

Le Parfum, Patrick Süskind (1985)

Jean-Baptiste Grenouille est un meurtrier particulier, car il est doté d’un odorat exceptionnel. Et ce roman de Süskind l’est tout autant puisqu’il parvient à recréer le 18e siècle tant au niveau des décors que des langages et odeurs. Premier roman de l’auteur, il a connu un grand succès et a lui aussi été adapté en film avec, au casting, Dustin Hoffman et le regretté Alan Rickman (Love Actually, Harry Potter…).

 

La vie devant soi, Romain Gary (1975)

Roman culte signé Émile Ajar (en vérité Romain Gary), La vie devant soi reçoit le prix Goncourt en 1975. Il raconte l’histoire d’un petit garçon arabe (Momo) et d’une vieille femme juive (Madame Rosa). Touchant et très bien écrit, il fait partie des plus célèbres romans français.

 

La femme du Ve, Douglas Kennedy (2007)

Harry Ricks est enseignant dans une université américaine. Fuyant divers problèmes, il se réfugie à Paris pour écrire son roman. Il va alors faire la connaissance de diverses personnes, du voisin dégoûtant à la serveuse malheureuse en passant par cette femme mystérieuse rencontrée sur un balcon lors d’une soirée : Margit. Elle lui donne rendez-vous chez elle, dans le Ve arrondissement de Paris, deux fois par semaine et uniquement de 17 h à 20 h. Harry accepte et se retrouve alors dans une situation bien particulière…

 

Un appartement à Paris, Guillaume Musso (2017)

Madeline, jeune policière londonienne, a loué un atelier d’artiste à Paris. Mais suite à un quiproquo, elle doit cohabiter avec Gaspard, un écrivain américain misanthrope. L’atelier appartenait autrefois à Sean Lorenz, célèbre artiste peintre dont le petit garçon fut tué. Terrassé par cette perte, Lorenz meurt et laisse derrière lui trois toiles introuvables. Intrigués, curieux et fascinés, Madeline et Gaspard se lancent ensemble à la recherche de ces tableaux.

 

La conjuration primitive, Maxime Chattam (2012)

Au fil de ses romans, Maxime Chattam s’est imposé comme l’un des maîtres du thriller. Avec La conjuration primitive, il prouve une fois de plus son talent pour créer des histoires passionnantes. Dans ce roman, des meurtres barbares sont perpétrés en France puis dans l’Europe entière et jusqu’au Canada. Qui les commet ? Pourquoi ? C’est ce que les enquêteurs parisiens et leurs confrères cherchent à savoir.

 

Zazie dans le métro, Raymond Queneau (1959)

Qui n’a jamais entendu parler de ce roman de Raymond Queneau ? Il tourne autour du personnage de Zazie, petite fille au caractère bien trempé qui n’a qu’une envie : découvrir Paris. Devenu culte, ce livre a, comme d’autres cités précédemment, été adapté en film.

 

Les Trois Mousquetaires, Alexandre Dumas (1844)

Athos, Porthos et Aramis sont les héros du plus connu des romans d’Alexandre Dumas. Les Trois Mousquetaires raconte l’histoire de d’Artagnan, venu à Paris afin de faire carrière dans le corps des mousquetaires et qui devient ami avec ceux du roi Louis XIII. Combats et rebondissements sont au cœur de ce roman de cape et d’épée toujours aussi populaire plus de 170 ans après sa publication.