Quelle assurance choisir pour un investissement locatif ?

Vous souhaitez investir dans l’immobilier afin de mettre en location ? Avez-vous pensé au choix de votre assurance ? Celle-ci est importante et vous permet de vous protéger de multiples problèmes. Une assurance, pour quoi faire ? Quels types de contrats existent ? Comment souscrire ? Nous répondons à ces diverses questions.

 

Une assurance : pour quoi faire ?

Acheter un bien immobilier pour le mettre en location n’est pas sans risques. Il est donc essentiel (mais cependant pas obligatoire*) de sécuriser son investissement dans la pierre en souscrivant à un contrat d’assurance.

Mais de quels genres de problèmes parlons-nous ? Des loyers impayés, des dégradations de votre bien et autres. Il n’est malheureusement pas rare que des propriétaires bailleurs se retrouvent dans des situations compliquées avec leur(s) locataire(s). Dans ces moments-là, être assuré. e permet de ne pas perdre trop d’argent ou encore de pouvoir remettre son bien en état.

Parmi les contrats d’assurance qui existent, la GLI est la plus courante. Elle protège les propriétaires bailleurs de multiples façons. Il est même possible de souscrire à une voire plusieurs options afin d’optimiser sa protection.

 

Gros plan sur la GLI

La protection la plus courante pour les propriétaires est la GLI, c’est-à-dire la garantie des loyers impayés. Car, pour 3 % des biens mis en location, les bailleurs font face à ce souci.

Non seulement, la GLI protège des loyers non payés, mais elle protège aussi contre les détériorations du bien ou encore contre le départ anticipé du locataire. Mais attention, ne peut souscrire à une GLI qui le souhaite. Les conditions sont en effet souvent assez strictes (statut de salarié. e, CDI, revenus au moins trois fois supérieurs au loyer…) et cette assurance est incompatible avec une caution (hors apprentis/étudiants). De plus, la couverture de l’assurance est limitée – environ 24 à 30 mois – et le plafond d’indemnisation est compris entre 75 000 euros et 100 000 euros en moyenne.

Les frais de contentieux (expulsion du locataire, recouvrement des impayés…) sont en général couverts par la GLI. Parfois, une limite de remboursement est appliquée.

Une protection juridique est aussi généralement comprise dans le contrat de la garantie des loyers impayés. Elle est plafonnée entre 2 300 euros et 10 000 euros. Qu’offre-t-elle ? En cas d’actions/diligences exercées par le propriétaire contre le locataire ou inversement, l’assureur les assume à ses frais à l’amiable ou devant une juridiction.

Si une garantie dégradation immobilière n’est pas incluse dans votre contrat, mais simplement proposée en option, nous vous conseillons grandement de souscrire à celle-ci. Car, les loyers impayés vont souvent de pair avec des dégradations du logement.

 

PNO et GLR : de quoi s’agit-il ?

Une assurance PNO (propriétaire non-occupant) protège contre l’ensemble des sinistres pouvant causer des dégâts au niveau des installations et équipements en particulier lorsque l’assurance du ou des locataires fait défaut ou n’existe tout simplement pas. Elle couvre ainsi les incendies, explosions, dégâts des eaux, bris de glace et autres. De plus, elle fonctionne en cas de dommages causés par le logement lui-même au (x) locataire(s), lorsqu’il y a des vices de construction ou encore une non-conformité et des dégâts au niveau des installations (gaz ou électricité).

La GLR – garantie des risques locatifs – offre, quant à elle, les mêmes garanties que la PNO, mais couvre en plus les frais de contentieux et les loyers impayés charges comprises.

En somme, la PNO est la protection de base, la GLR est la protection moyenne et la GLI est l’assurance offrant la meilleure couverture.

 

Comment souscrire à une assurance ?

Vous souhaitez mettre un bien en location et voulez souscrire à une assurance ? Nous vous recommandons, avant toute chose, de bien vous renseigner sur les divers contrats proposés par les multiples compagnies d’assurance qui existent.

Lisez tous les termes et conditions liés aux divers contrats, vérifiez les options incluses et non incluses, comparez les tarifs et autres. Des sites proposent des comparatifs en ligne qui vous permettront d’y voir plus clair et de vous faire une idée de ce qui est proposé par les diverses assurances. Vous pourrez ainsi faire votre choix en fonction de vos besoins et de votre budget.

Ensuite, il ne vous restera plus qu’à contacter la compagnie d’assurance de votre choix et de signer le contrat le plus en adéquation avec vos souhaits.

Quelle que soit l’assurance que vous choisissez, en cas de souci, assurez-vous de présenter tous les justificatifs nécessaires et de respecter les délais pour déclarer tel ou tel problème.

 

À la recherche d’un bien à acheter ?

Vous souhaitez investir dans la pierre afin de mettre en location ? Vous recherchez plus précisément un bien en région parisienne ? Et si vous faisiez confiance à HOME SELECT ? Faire appel à un chasseur immobilier pour gérer votre recherche à votre place offre de multiples avantages : gain de temps, économies, accès à un plus grand choix de biens…

De plus, nous vous proposons diverses formules pour vous accompagner au mieux dont notre offre duo vente & achat ou encore notre offre à la carte.

Vous avez des questions ? Vous souhaitez profiter de nos services et bénéficier de notre expérience ainsi que de notre expertise ? Contactez-nous sans plus attendre.

 

*Si un locataire doit, selon la loi, souscrire à une assurance habitation, le propriétaire occupant ou non-occupant n’est lui pas obligé de le faire. Cependant, cela est hautement recommandé.