Une fois son bail signé à Paris, comment préparer son déménagement ?

signature d'un contrat de vente
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Alors que les démarches pour trouver un appartement dans Paris ou en zone limitrophe peuvent être fastidieuses, il reste aux nouveaux locataires certaines formalités à réaliser afin de pouvoir emménager sereinement.

 

S’occuper de ses contrats d’électricité, de gaz et d’eau 

Pour des raisons de sécurité, les compteurs de gaz et d’électricité sont fermés par les gestionnaires des réseaux de distribution GRDF et ENEDIS. Cela permet également d’assurer aux fournisseurs d’énergie et à leurs clients qu’aucune consommation ne soit faite après la résiliation du contrat lors du déménagement.

Or les délais pour ouvrir son compteur d’électricité, d’eau et de gaz sont en moyenne de cinq jours ouvrés. Ces délais peuvent être dépassés lors des grandes périodes d’emménagement, comme lors des mois de rentrées scolaires en août, septembre et janvier. Ainsi, pour s’assurer de bien avoir de l’énergie quand on arrive dans son nouvel appartement pour emménager, prendre une douche chaude ou mettre ses premières courses au frigidaire : il est conseillé de souscrire des contrats deux semaines à l’avance.

Pour cela il est recommandé de contacter EDF Paris ou un fournisseur alternatif, puisqu’il est possible de choisir son fournisseur depuis 2007.

 

Préparer avec soin son état des lieux

Les locataires ont tout intérêt à effectuer un état des lieux lors de l’entrée dans le logement, puisque s’il n’est pas réalisé, alors le logement sera considéré comme ayant été loué en bon état et il sera impossible de se retourner contre son bailleur. Ainsi est-il important de bien le préparer. Depuis la loi ALUR, l’état des lieux est mieux encadré, et la prise de photographies de l’appartement fortement encouragée. En effet, rien de tel que des photos comme preuve pour attester de l’état d’un logement ; puisqu’un descriptif par écrit est souvent trop vague pour représenter concrètement l’état d’un sol, d’une fenêtre, d’un mur, d’une porte ou d’un bien.

Si les photos sont envoyées par email, il faudra que le bailleur (ou le locataire, selon qui prend les photos et qui les envoie) réponde et accuse réception des photos, en mentionnant la date de prise des photos et le bien concerné (avec l’adresse et le numéro de l’appartement si nécessaire).

Si les photos sont imprimées, il faudra que les deux parties signent au dos des photos et notent la date de leur prise.

Une fois l’état des lieux signé par les deux parties, il sera impossible de faire machine arrière, à moins de l’accord des deux parties. Le retour du dépôt de garantie en dépend, c’est pourquoi il faut être sûr de bien avoir fait le tour du logement et d’être en accord sur son état avant de signer. A noter que si les chauffages ne marchent pas et que le locataire s’en rend compte uniquement lors du début de la période de chauffe à l’automne, il sera possible de demander une modification de l’état des lieux en conséquence. C’est le seul cas où cela est permis, puisqu’il est considéré comme normal de ne pas avoir le réflexe d’allumer les chauffages si l’emménagement se fait au printemps ou en été.

 

Bloquer une place de parking en bas de son appartement

Si vous disposez d’une voiture ou d’une camionnette pour vous aider à déménager vos biens, il est possible de demander à la mairie de bloquer une place de parking devant l’immeuble que vous quittez et devant celui dans lequel vous vous apprêtez à emménager. Certaines mairies prêtent même du matériel si besoin. Il pourra vous être demandé une somme d’argent également pour le stationnement, le plus souvent à la demi-journée.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

les conseils hebdomadaires de nos chasseurs immobiliers

D'autres articles intéressants

Souhaitez-vous tester nos chasseurs immobiliers ?

equipe chasseur d'appartement