7 conseils pour bien anticiper votre investissement dans une résidence secondaire sur Paris

Appartement balcon paris

Pour pouvoir vous loger dans de bonnes conditions quand vous êtes en déplacement professionnel, ou même tout simplement dans l’optique de profiter de Paris quand vous le souhaitez et sans devoir réserver d’hôtel, vous pouvez vous offrir un pied-à-terre dans la capitale. Cet investissement dans une résidence secondaire vous coûte de l’argent, mais il vous permet ensuite de gagner un temps précieux dans la préparation de vos voyages. C’est également un projet que vous pouvez rentabiliser en misant sur la location périodique de l’appartement, quand vous n’avez pas besoin de loger ici. Afin de vous lancer sur cet achat dans les meilleures conditions, découvrez quelques conseils incontournables, regroupés pour vous par un chasseur d’appartement.


1- Avoir un dossier solide


Quand vous souhaitez devenir propriétaire de votre résidence principale, vous accédez à des aides telles que le prêt à taux zéro (PTZ) ou encore le prêt Action Logement, sous certaines conditions. Mais ces dispositifs ne valent que pour les habitations que vous occupez à l’année, vous ne pouvez pas y prétendre dans le but d’acquérir un pied-à-terre parisien qui n’est qu’une résidence secondaire.

Très concrètement, vous devez avoir en tête qu’une résidence secondaire coûte de l’argent : vous allez devoir meubler l’appartement, et prévoir tous les équipements permettant de l’utiliser dans des conditions optimales, notamment si vous aspirez à le louer pendant certaines périodes. En moyenne, les statistiques nous permettent de savoir que l’entretien d’une résidence secondaire représente entre 1 et 3 % du prix d’achat, selon les cas.

À Paris, le marché de l’immobilier est extrêmement tendu : beaucoup de personnes cherchent à acheter, et les offres ne sont pas suffisantes pour répondre à toutes les demandes. Si vous souhaitez une résidence secondaire ici, vous devez pouvoir démontrer la solidité de votre candidature, sans quoi votre dossier ne parviendra pas à se hisser sur le haut de la pile. Assurez-vous d’avoir un bon apport et une capacité d’emprunt minimale, et argumentez autour de vos atouts pour séduire les vendeurs.

Chez HOME SELECT, nous aidons tous nos clients à concrétiser leurs projets immobiliers dans les meilleures conditions. Nous sommes parfaitement habitués à composer avec les exigences du marché de l’immobilier parisien ; nous vous aiderons à renforcer votre candidature auprès des propriétaires, et nous pourrons même vous aiguiller dans toutes les négociations.


2- Anticiper les dépenses liées aux impôts


Dès lors que vous ajoutez un nouveau bien dans votre patrimoine immobilier, vous devez garder à l’esprit que cela va modifier votre fiscalité. Projetez-vous bien, afin de savoir concrètement ce que va vous coûter cet appartement parisien chaque année.

Par exemple, quand vous effectuez une plus-value à la revente, notez que celle-ci est soumise à l’impôt sur le revenu ainsi qu’aux prélèvements sociaux. La plus-value d’une résidence secondaire est taxée à 19 %, mais vous pouvez profiter d’un abattement linéaire de 6 % dès que vous avez cumulé minimum 6 années de détention. Cette taxe doit être additionnée avec les prélèvements sociaux qui représentent un taux d’un peu plus de 17 %.

Bien évidemment, même si vous ne revendez pas tout de suite, ce pied-à-terre parisien vous coûtera de l’argent, puisque vous allez devoir payer les impôts locaux associés. Concrètement, la taxe foncière est toujours exigée sur les résidences secondaires, sauf pour les personnes âgées, en situation de handicap ou déclarant de faibles revenus. 

En parallèle, notez que l’exonération de taxe d’habitation – qui s’applique depuis plusieurs années (c’était une promesse électorale d’Emmanuel Macron) – ne concerne pas les résidences secondaires. Aussi, même si vous ne payez pas cette taxe d’habitation pour votre résidence principale, vous devrez très certainement la régler pour votre logement parisien, sauf si votre activité professionnelle vous oblige à être propriétaire d’une résidence secondaire, ou si vous vivez dans une résidence secondaire avant d’être placé dans une maison de retraite ou un établissement médicalisé.

Chez HOME SELECT, nous connaissons toutes les spécificités de l’imposition d’une résidence secondaire à Paris, et nous avons l’habitude d’effectuer des projections financières très précises pour tous nos clients. Nous disposons de tout le savoir-faire nécessaire pour vous permettre d’acheter en pleine connaissance de cause, sans se contenter de tenir compte des dépenses inhérentes à l’achat.


3- Prévoir la location du bien


En moyenne, il faut au moins pouvoir cumuler 6 semaines de location chaque année pour couvrir les frais d’une résidence secondaire. Bien évidemment, ce minimum peut être plus élevé si vous avez investi dans un appartement de luxe avec des mensualités de crédit importantes, si vous avez d’importantes charges de copropriété ou encore si vous aspirez à effectuer des travaux de réhabilitation.

Si votre appartement se trouve dans un immeuble sous le régime de la copropriété à Paris, assurez-vous que le règlement de copropriété autorise bien la location du logement. Ensuite, rendez-vous dans votre Mairie pour déclarer votre location meublée de tourisme. Sur une ville comme Paris, tout changement d’usage d’un bien doit être autorisé par la municipalité, n’oubliez pas de demander votre autorisation pour respecter les règles. 

Si vous ne déclarez pas la mise en location de votre pied-à-terre parisien, vous risquez une amende de 450 €, et celle-ci peut monter jusqu’à 50 000 € si cette location était soumise à un changement d’usage.

Chez HOME SELECT, nous connaissons parfaitement le marché de la vente ainsi que celui de la location. Sur Paris, nous pouvons vous délivrer tous les conseils afin de louer votre appartement sans oublier vos obligations, et nous sommes même en mesure de vous aiguiller sur les bonnes pratiques pour rentabiliser cette opération au maximum.


4- Savoir qu’une résidence secondaire ne vous enrichit pas nécessairement


Quand vous devenez propriétaire de votre résidence principale, vous économisez un loyer chaque mois. Mais la résidence secondaire, quant à elle, se présente avant tout comme une source de dépenses supplémentaires – ce n’est pas un investissement réellement rentable, dans la majeure partie des cas.

Il est important d’avoir en tête qu’acheter un pied-à-terre parisien coûte de l’argent, et implique des dépenses régulières supplémentaires par la suite. Bien évidemment, même si une résidence secondaire n’est pas un placement attractif à proprement parler, cela n’en demeure pas moins un placement que beaucoup de personnes plébiscitent pour de véritables raisons.

En premier lieu, avoir une résidence secondaire, c’est vous ouvrir la porte à de bons moments passés en famille dans une ville qui vous plaît, mais aussi gagner du temps quand vous organisez vos voyages professionnels. À terme, ce logement pourra être légué à vos enfants et contribuer à agrandir leur patrimoine.

Puis, cette résidence secondaire, même si elle vous coûte de l’argent, reste un bien que vous possédez et que vous pouvez revendre quand vous le souhaitez si vous avez besoin d’un capital.

Chez HOME SELECT, nous n’enjolivons pas les investissements immobiliers, et nous savons préciser à nos clients quand leurs projets vont coûter de l’argent. Notre but n’est pas de vous encourager ou de vous décourager, mais de vous aider à détenir toutes les informations susceptibles d’impacter votre décision. Notre seul objectif est d’agir dans votre intérêt, ne l’oubliez pas !


5- Être réactif et gérer les négociations


Sur Paris, dès lors qu’un appartement est mis en vente, les propriétaires reçoivent très rapidement plusieurs dizaines (voire plus) de candidatures à l’achat. Alors si vous voulez retenir leur attention, vous devez être capable de montrer que votre profil est stable et que votre projet a été mûrement réfléchi.

Les vendeurs peuvent être séduits par les personnes qui désirent acheter leur résidence principale, parce que c’est un placement pour lequel on s’investit généralement davantage que pour un pied-à-terre. Afin de décupler vos chances de devenir propriétaire, prenez le temps de décrire votre situation et vos objectifs, sans oublier de présenter votre profil afin de rassurer autant que possible vos interlocuteurs.

La gestion des négociations peut être complexe pour l’achat d’une résidence secondaire à Paris si vous n’avez pas la chance d’être déjà sur place. Là aussi, votre dossier risque de passer après ceux des individus déjà présents sur Paris et disponibles pour des rendez-vous en face à face. Pour vous assurer que l’on préserve vos intérêts, demandez l’aide d’un chasseur d’appartement qui pourra agir en votre nom sur le terrain.

Chez HOME SELECT, nous sommes habitués à travailler pour des clients géographiquement éloignés. Que vous viviez en Province ou à l’étranger, nous restons à votre entière disposition pour aller faire les visites à votre place, négocier l’appartement dans vos intérêts et nous substituer à vous pour toutes les démarches administratives nécessaires à l’achat.


6- Choisir l’emplacement pour vous et pour les autres


Votre résidence secondaire à Paris sera probablement louée pendant plusieurs semaines ou mois tout au long de l’année, quand vous n’y vivrez pas, pour amortir autant que possible cette acquisition. Vous devez penser à l’attractivité de votre appartement sur ce marché avant d’acheter, car cela vous aidera à réaliser l’investissement le plus intéressant financièrement parlant.

Sur Paris, vous savez que vous trouverez très facilement des candidats pour louer votre appartement, parce qu’il s’agit d’une ville où la demande est toujours très forte, aussi bien du côté des étudiants que de celui des touristes en vacances. Malgré tout, certains quartiers sont plus prisés que d’autres, et les loyers pratiqués ne sont naturellement pas identiques dans tous les secteurs.

Regardez bien quels sont les quartiers les plus en vogue, et adaptez aussi les équipements de votre appartement pour vous assurer qu’il puisse plaire aux locataires. Par exemple, si vous visez plutôt des étudiants ou des personnes en voyage d’affaires, il faut une connexion Internet très efficace. Et si vous avez en tête de louer à des touristes, axez votre stratégie sur la proximité avec les lieux culturels et les monuments emblématiques de la ville.

Chez HOME SELECT, nous vous aidons à effectuer l’investissement optimal en fonction de vos besoins. Nous maîtrisons à la fois les objectifs de nos clients acquéreurs et les spécificités du marché de la location. Cette connaissance du marché de l’immobilier local nous permet de vous proposer un accompagnement réellement efficace, quelles que soient vos envies.


7- Sécuriser l’appartement 


Vous devez le savoir, les résidences secondaires sont particulièrement vulnérables face aux cambriolages. En effet, rien de plus tentant pour un voleur que de venir récupérer des objets dans une habitation inoccupée une grande partie de l’année, où il pourra fouiller sans craindre l’arrivée des propriétaires ! Idéalement, vous avez tout intérêt à faire le nécessaire pour éviter les effractions au niveau des portes et des fenêtres (si celles-ci sont accessibles). Dans cette optique, rien ne vous empêche de remplacer votre porte par une alternative plus robuste, et pourquoi pas à investir dans des dispositifs de sécurité pour les portes-fenêtres. Vous pouvez miser sur les serrures certifiées A2P ou encore les barreaux de protection aux fenêtres, sans oublier les volets qui constituent une belle parade contre les vols.

Sur les volets roulants, vous pouvez ajouter un verrou anti-pince qui empêche que les voleurs ne les soulèvent pour entrer chez vous. Il existe des embouts anti-arrachement, mais vous pouvez aussi miser sur les volets motorisés qui sont à la fois pratiques et sécurisants, notamment quand ils sont dotés d’une option anti-relevage.

Enfin, n’hésitez pas à installer une alarme et / ou une caméra. Cela permet d’alerter les voisins en cas de souci, de prévenir directement la police suite à une effraction ou de pouvoir voir ce qu’il se passe chez vous à tout moment, où que vous soyez. 

Chez HOME SELECT, nous n’oublions aucun détail susceptible d’impacter votre qualité de vie. Nous prenons aussi le temps de vous conseiller sur les méthodes les plus efficaces pour sécuriser votre résidence secondaire, si besoin. Nous pouvons vous mettre en relation avec des professionnels de confiance pour un changement de serrure, de porte ou encore une installation de volets de sécurité.

N’oubliez pas qu’une résidence secondaire, tout comme un appartement occupé à l’année, peut être achetée avec l’aide d’un chasseur de bien HOME SELECT. Nous sommes parfaitement informés des tendances et des bonnes pratiques et nous vous offrirons une prestation sur-mesure pour vous permettre d’avoir un pied-à-terre parisien répondant à toutes vos attentes.

D'autres articles