Achat immobilier : assurance de groupe ou assurance individuelle ?

Vous souhaitez investir dans l’immobilier ? Se pose alors la question de l’assurance. Que vaut-il mieux choisir : assurance de groupe ou assurance individuelle ? Découvrez les caractéristiques des deux et faites votre choix.

 

Assurance de groupe : que faut-il savoir ?

Actuellement, environ 90 % des futurs acheteurs qui contractent un prêt immobilier choisissent le contrat d’assurance proposé par l’organisme prêteur. Cette offre collective est aussi appelée « assurance de groupe ». Elle est négociée auprès d’un assureur qui va évaluer votre dossier grâce à un questionnaire de santé qui lui permettra ensuite de vous classer dans l’une des catégories d’emprunteurs qui existent : senior, jeune de moins de 30 ans… Ce classement déterminera le tarif qui correspond à votre profil.

Avec l’assurance de groupe, le risque est mutualisé. Le coût est calculé en fonction de la catégorie d’emprunteur à laquelle vous appartenez et non en fonction de votre cas personnel. Les avantages ? La compagnie d’assurance vous demandera moins de justificatifs, les démarches et formalités seront ainsi plus rapides. Cependant, c’est aussi une solution moins flexible. Le montant de l’assurance est calculé au début du prêt et à partir du capital emprunté. Il ne change pas jusqu’au remboursement total du prêt.

À titre d’exemple : si vous contractez un emprunt de 200 000 euros sur 15 années avec une assurance de prêt à 0,20 %, cela vous fera un coût annuel de 400 euros soit 6 000 euros en 15 ans.

Mais attention, rien ne vous oblige à choisir l’assurance de groupe. D’ailleurs, votre banquier a obligation de vous informer de votre droit de souscrire une assurance individuelle. On appelle cela la délégation d’assurance.

 

Assurance individuelle ou délégation d’assurance

Assurance individuelle ou délégation d’assurance

Quand on parle d’assurance individuelle ou de délégation d’assurance, on fait référence à un contrat souscrit hors de l’établissement prêteur. Mais sachez-le, diverses conditions sont à respecter pour pouvoir souscrire une assurance individuelle. Il faut notamment parvenir à trouver un contrat qui propose les mêmes garanties que celle du contrat de groupe de votre banque. On appelle cela le principe d’équivalence des garanties.

Le coût de l’assurance individuelle est calculé en fonction du capital restant dû (rappelez-vous, pour l’assurance groupe, il est calculé sur le capital initial). Les primes peuvent donc diminuer ou augmenter selon divers facteurs (maladie…).

Avec une assurance individuelle, il vous est possible de réduire vos cotisations de 50 % en moyenne. Vous pouvez aussi choisir des garanties supplémentaires et créer ainsi un contrat personnalisé et adapté à votre situation.

Si l’organisme prêteur refuse un contrat de délégation, il doit justifier sa décision par écrit. Ce refus doit en outre être précis, daté, mais également explicite.

 

Choix d’une assurance : les points auxquels être attentif

Avant de choisir votre assurance, faites attention à divers éléments comme :

La quotité choisie : il s’agit de la part du capital à garantir, définie avec le banquier et en fonction de vos revenus ;

Les garanties et leurs conditions : par exemple, vérifiez si vous êtes intégralement remboursé, en cas de Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (garantie PTIA). Vérifiez également le nombre de garanties incluses dans le contrat.

L’âge jusqu’auquel vous serez couvert par ces diverses garanties ;

Votre couverture si vous achetez à l’étranger

 

Garanties obligatoires et facultatives

assurance groupe ou individuelle

Nous venons d’évoquer les garanties. Sachez que certaines sont obligatoires et d’autres facultatives. Ainsi, la garantie Décès est obligatoire pour tout le monde et permet aux banques de continuer à percevoir l’argent même en cas de décès de l’emprunteur. La garantie PTIA, évoquée précédemment, est également obligatoire pour toutes et tous et est généralement liée à la première. En cas de PTIA, votre assurance prend en charge la totalité de vos mensualités.

Du côté des garanties souvent, mais pas automatiquement demandées (notamment pour les investissements locatifs), citons la garantie ITT (Incapacité Temporaire Totale de Travail) et la garantie IPT (Invalidité Permanente Totale). Pour l’ITT, le taux d’invalidité pris en compte est celui fixé par le médecin-conseil de l’assureur. Il y a aussi la garantie IPP (Invalidité Permanente et Partielle) qui fonctionne sur le même principe que l’IPT, mais avec un taux de prise en charge qui débute à 33 % et non à 66 %.

 

La garantie Perte d’Emploi est facultative et concerne seulement les personnes en CDI depuis au moins un an. Elle est aussi parfois nommée Garantie Chômage et couvre les personnes pendant en général deux ans maximum.

 

Vous en savez désormais plus sur les contrats d’assurance et connaissez les caractéristiques de l’assurance de groupe comme celles de l’assurance individuelle. Si vous êtes à la recherche d’un bien en région parisienne – appartement, maison, studio… – , n’hésitez pas à contacter HOME SELECT. Nous serions ravis de gérer votre recherche immobilière et de vous faire profiter de notre expérience comme de notre expertise. Vous avez des questions ? Nous sommes là pour y répondre.