Balcon ou terrasse : l’atout qui fait la différence sur le marché immobilier

terrasse

Les appartements de résidence principale possédant un balcon ou une terrasse représentent seulement 6 % de l’offre disponible en logements collectifs… À Paris, on estime qu’environ un appartement sur cinq est vendu avec un espace extérieur privatif – quelques mètres carrés dehors deviennent un véritable luxe ! Dans le contexte actuel, après avoir vécu plusieurs confinements, les Français sont toujours plus nombreux à cultiver des envies de grand air, la demande explose :  sur un bien en vente, le prix peut grimper de plus de 14 % s’il inclut une terrasse au dernier étage

 

L’émergence de nouvelles envies booste la vente des logements avec balcon à Paris

On le sait, l’épidémie de Covid-19 a encouragé de nombreuses personnes à se lancer dans un nouveau projet immobilier : après avoir passé des semaines chez elles en télétravail et en confinement, elles se sont rendu compte qu’elles avaient d’autres aspirations, et d’autres envies.

Parmi ces envies, on peut naturellement citer le besoin de davantage d’espace à l’intérieur. Beaucoup de familles insistent sur la nécessité d’avoir une pièce de plus pour aménager un bureau, par exemple… De plus, après des mois sans restaurants à préparer le repas chez soi, certaines petites kitchenettes deviennent insuffisantes, les cuisines plus spacieuses ont le vent en poupe.

Mais la demande qui revient le plus, notamment en ville et surtout à Paris, reste celle d’un espace extérieur. Les appartements sans jardin, sans balcon et sans terrasse sont moins faciles à vendre, tandis que ceux qui ont un bel espace extérieur, même s’il n’est pas forcément très grand, partent à grande vitesse.

Du côté du propriétaire, avoir une terrasse ou un balcon à valoriser permet incontestablement d’être en position de force, de recevoir rapidement un grand nombre d’offres d’achat et d’avoir la possibilité de choisir parmi les profils visiblement les plus solides.

Pour les acheteurs, en revanche, la volonté de pouvoir sortir prendre l’air sans quitter son domicile étant devenue presque systématique, il faut s’attendre à faire face à beaucoup de concurrence au moment d’émettre une proposition d’achat. De plus, les futurs propriétaires doivent être prêts à débourser davantage d’argent, car les terrasses sont si prisées et si rares à la fois qu’elles ont un poids considérable sur le tarif de vente.

 

Terrasse ou balcon à Paris, quels impacts sur la valeur du bien ?

L’estimation d’un appartement à Paris repose sur plusieurs critères : la superficie intérieure, l’état du logement, la copropriété, le quartier, les différentes prestations (salle de bain rénovée, cuisine équipée, domotique, etc.). Naturellement, la présence d’un balcon, d’une terrasse ou même d’un petit jardin contribue à augmenter le prix.

Le spécialiste de la data immobilière Price Hubble s’est intéressé à l’impact d’une terrasse ou d’un balcon sur le prix de vente[2]. À titre d’exemple, dans le cas d’un T3 de 60 m2 situé au 5e étage vendu 10 000 € le m2, l’entreprise a estimé le coût de la terrasse à 5 100 € le m2 pour 5 m2, ce qui représente 25 500 € de plus…

Selon l’arrondissement sur lequel on se place et en fonction des dimensions de la terrasse, Price Hubble considère que le surcoût va d’environ 35 000 € à parfois plus de 50 000 €, dans les arrondissements les plus prisés, pour les terrasses les plus spacieuses.

La terrasse a toujours été un véritable argument de vente dans toutes les villes, et plus spécifiquement à Paris. Dans un contexte d’épidémie, après les confinements que nous avons connus, ce phénomène devrait prendre de l’ampleur : les professionnels du secteur s’accordent généralement sur une possible hausse des prix pour les biens concernés.

 

Dans quels arrondissements peut-on plus facilement trouver un balcon à Paris ?

Si les balcons sont extrêmement difficiles à trouver sur Paris, la dynamique n’est pas identique dans tous les quartiers, toujours d’après Price Hubble. C’est dans les 2e, 3e et 4e arrondissements que le marché est le plus tendu : moins de 10 % des appartements disposent d’un espace à l’extérieur.

À l’inverse, c’est dans les 15e et 16e que vous avez le plus de chances de concrétiser ce projet, puisque près de 30 % des appartements ont un balcon. On dépasse également les 25 % dans plusieurs autres arrondissements périphériques : le 12e, le 13e, le 14e, le 19e et le 20e.

Quel que soit l’arrondissement que vous ciblez pour votre projet, le souhait d’avoir cette prestation en plus va naturellement compliquer les recherches. Ainsi, pour vous donner toutes les chances d’acheter un appartement répondant à toutes vos attentes, l’intérêt d’un chasseur d’appartement semble évident, faites-vous accompagner.

 

À Paris, tous les balcons ne se valent pas !

D’une manière générale, un balcon fait augmenter le prix d’un appartement à Paris, de façon assez marquée. Toutefois, ce sont les biens nichés en hauteur qui suscitent le plus d’intérêt, et qui peuvent être jusqu’à 14 % plus chers. Entre le premier et le troisième étage, la hausse de prix apparaît comme légèrement inférieure, plutôt aux alentours de 7 %.

Un petit jardin en rez-de-chaussée contribue également à faire grimper les tarifs, d’un peu plus de 12 % en moyenne. Le fait que la surface soit plus généreuse que celle d’un simple balcon intervient comme un vrai point fort. Cependant, puisqu’il existe aussi un phénomène de décote sur les logements en rez-de-chaussée, ces biens peuvent contre toute attente se montrer plus abordables.

Si vous rêvez d’une terrasse dans votre appartement à Paris, gardez en tête que plusieurs critères ont leur importance : l’exposition, idéalement entre le sud et l’ouest, pour mieux profiter du soleil. Les vues les plus dégagées possible sont à souhaiter, sachant que le simple fait de pouvoir apercevoir la Tour Eiffel ou le Sacré Cœur implique un surcoût. L’absence de vis-à-vis reste préférable pour préserver sa vie privée, bien qu’il soit toujours possible d’installer une palissade pour se protéger. Enfin, les formes simples et rectangulaires, sans recoins, sont favorisées parce qu’elles permettent de mieux profiter de chaque mètre carré disponible.

Vous rêvez d’un balcon dans votre futur appartement parisien ? Dans le cadre de votre recherche, un chasseur d’appartement HOME SELECT peut vous accompagner dans ce projet et même vous proposer des biens off-market.


D'autres
articles