Chasseur d’appartement Paris pour Expatriés

Chasseur D’appartement Paris Pour Expatriés

Trouvé !

Découvrez une recherche menée rapidement par Ségolène Sautarel, notre chasseur d’appartement spécialisé sur Paris. Antoine et Marie vivent à l’étranger, mais envisagent de revenir en France à court terme. En attendant, ils souhaitent réaliser un investissement locatif sur un bien suffisamment grand, pour accueillir la petite famille à leur retour en France. Pour ce projet d’acquisition particulier, ils s’en remettent totalement aux qualités professionnelles de notre experte : entre les confinements de la Covid-19, elle leur trouve un logement qui coche toutes les cases !


Quel est le projet immobilier d’Antoine et de Marie ?


Pour des raisons professionnelles, Antoine et Marie vivent à Hô Chi Minh-Ville au Vietnam. Parents de deux jeunes enfants, ils envisagent de revenir en France d’ici 3 ou 4 ans. Dans l’intervalle, ils désirent réaliser un investissement locatif à Paris . L’objectif est d’acheter un bien suffisamment grand, pour les accueillir au moment de leur retour, tout en satisfaisant les besoins de locataires entre temps.


Pourquoi ont-ils besoin d’un chasseur d’appartement ?


Même si les visites virtuelles se développent, le fait de ne pas être sur place n’est définitivement pas un atout pour Paris. Sans compter qu’ils doivent aussi composer avec un décalage horaire de 6 h. Pour mettre toutes les chances de leur côté, Antoine et Marie décident de faire appel à un chasseur d’appartement.


Comment ont-ils trouvé Ségolène Sautarel de HOME SELECT ?


Par les bienfaits du bouche-à-oreille, le couple se tourne immédiatement vers le réseau HOME SELECT – et plus spécifiquement, vers Ségolène Sautarel, dont ils obtiennent les coordonnées, via leur cercle d’amis.


Quels sont les critères de recherche du couple ?


Dès le premier échange, notre chasseur immobilier prend la mesure du projet : trouver un investissement locatif, avec un petit coup de cœur, pour permettre à Antoine et Marie de s’y projeter et de s’y installer à leur retour en France.

Toujours par téléphone, le couple définit ses critères : avant toute chose, il veut un bien de l’ancien avec beaucoup de travaux (pas seulement refaire les peintures), afin de pouvoir le refaire à leur goût et réaliser une opération financière. D’une surface minimum de 50 m², il devra proposer 2 chambres dans un étage élevé, pour limiter au maximum les vis-à-vis.

En termes de localisation, le couple souhaite privilégier un quartier familial, au calme, dans un immeuble avec ascenseur et une copropriété bien entretenue. Sur ces bases, il cible le 15e, le 16e et le 17e arrondissement de Paris.

Vista Paris 15ème


Comment Ségolène aborde-t-elle la recherche immobilière ?

Antoine et Marie disposent d’un budget cohérent, pour la recherche et leur financement a été vérifié et validé par leur banque. Alors que Ségolène Sautarel commence à contacter son réseau et à paramétrer les critères sur l’application HOME SELECT, le premier confinement lié à la Covid-19 est déclaré. De fait, la recherche est en stand by.

Au déconfinement, les visites des 2 biens sélectionnés pendant la « pause » démarrent : malheureusement, aucune ne déclenche une offre. Soit le quartier ne convient pas, soit il n’est pas assez vivant. Au calme indiqué sur le mandat de recherche, notre chasseur immobilier comprend qu’il faut tout de même un peu d’animations, avec des commerces à proximité.


Est-ce que le bien trouvé coche toutes les cases du couple ?


Alertée par l’application HOME SELECT, Ségolène Sautarel consulte une annonce – a priori parfaite pour Antoine et Marie. Situé dans un immeuble ancien du 15e arrondissement de Paris, près du métro, dans un quartier, à la fois calme, sécurisé et dynamique, le bien compte 3 pièces, mais sa redistribution doit être totalement refaite.

Au sortir de la pré-visite, notre chasseur d’appartement est convaincu par le potentiel du bien : elle envoie immédiatement le plus grand nombre d’informations à ses clients : photos, vidéos, plans, et fiches descriptives, afin qu’ils puissent se projeter un maximum. Normalement, au vu des travaux à réaliser, l’achat reste dans le budget défini par le couple.


Antoine et Marie ont-ils pu négocier le bien ?


Comme Antoine et Marie sont très intéressés, Ségolène organise des rendez-vous avec des entrepreneurs, pour évaluer précisément le budget travaux. Parallèlement, le couple contacte un ami parisien, qui accepte de visiter le bien pour leur donner son avis.

Dans cette période post-confinement, où l’incertitude plane, le couple dispose d’un peu de temps pour réaliser ces opérations, se positionner et formuler une offre : comme Ségolène avait déjà discuté avec l’agent immobilier, notre chasseur d’appartement savait qu’une négociation était possible ! Malgré un prix affiché, totalement cohérent par rapport au marché et aux travaux à effectuer, Antoine et Marie ont pu obtenir un rabais grâce à des vendeurs pressés et à leur financement vérifié.

Dès lors, le processus d’acquisition classique s’est enchaîné : la promesse de vente réalisée par procuration, via l’ami parisien déjà sollicité par le couple et l’acte authentique réalisé en visio-conférence, avec la signature électronique chez le notaire.


Qui a piloté les travaux ?


Compte-tenu de l’ampleur des travaux à réaliser, Antoine et Marie ont fait appel à une décoratrice architecte, avec qui ils avaient déjà travaillé pour un premier investissement locatif. Appliquée et professionnelle, elle s’est chargée de toutes les opérations, gérant – à chaque étape – les différents corps de métier à solliciter.


« Être pointilleuse pour des expatriés, c’est la clé ! »


Pour Ségolène Sautarel, c’était un beau challenge, de combiner les atouts de la location avec les exigences d’une future résidence principale. Sans compter la distance qui impose d’être méticuleuse et de pointer tous les éléments pour rassurer Antoine et Marie.


« Professionnelle de bout en bout ! »


Antoine et Marie sont absolument ravis de la prestation et de l’accompagnement de Ségolène, sans oublier ses précieux conseils lors de la négociation du bien. Après les travaux, le cabinet de gestion, proposé par notre chasseur d’appartement, est d’ores et déjà prêt à la mise en location !

D'autres articles