Trouvé !

Amoureux de Paris, Benjamin et Adélie recherchent un pied-à-terre pour goûter plus intensément à la vie parisienne, lors de leur passage dans la capitale. Ils ne regrettent pas un seul instant d’avoir choisi Gwenaëlle Benon, membre du réseau HOME SELECT, pour mener à bien ce projet immobilier pour eux : deux mois jour pour jour après la signature du mandat de recherche, ils signaient chez le notaire l’acquisition de « leur perle rare » trouvée en quelques jours par Gwénaëlle 

Quel est le projet immobilier de Benjamin et Adélie ? 

Benjamin et Adélie vivent et habitent à Angers, mais ils recherchent un pied-à-terre pour abriter leurs virées dans la capitale. En véritable amoureux de Paris, ils ont pour projet de s’y installer à moyen terme : cet achat immobilier permettrait de goûter, de manière plus locale, à la vie parisienne

Pourquoi ont-ils sollicité un chasseur d’appartement ?

Nomade et professionnellement très occupé, le couple n’a pas le temps de prendre en charge cette recherche immobilière. N’étant pas sur place et ne connaissant pas le marché parisien, Benjamin et Adélie sollicitent un chasseur d’appartement, aussi bien pour mener à bien cette opération pour eux, que pour bénéficier de ses conseils avisés.

Comment ont-ils choisi HOME SELECT chasseur immobilier ?

En parcourant Internet, Benjamin et Adélie sont tombés sur le site de HOME SELECT. Convaincus par son sérieux et son professionnalisme, ils remplissent le formulaire de contact. Dès sa réception, le fondateur du réseau, Jean Mascla, transmet le dossier à Gwenaëlle Benon, très active sur les arrondissements convoités.

Quels sont les critères du couple ?

Après avoir contacté le couple, notre chasseur immobilier dresse avec eux la liste des critères de recherche : d’une surface d’au moins 40 m², le bien doit compter 2 pièces avec une chambre, une douche plutôt qu’une baignoire et se situer au dernier étage avec ascenseur d’un immeuble ancien bien entretenu. Attention, Benjamin et Adélie ne veulent pas piloter de travaux : l’appartement doit être savamment rénové dans un style épuré et contemporain.

Le pied-à-terre du couple doit se situer proche du centre de Paris : la zone de recherche s’étend sur 12 arrondissements, allant du 2e au 17e. Si le territoire paraît vaste, il est nécessaire, compte-tenu de leur principale exigence, qui est d’être au dernier étage d’un immeuble avec ascenseur. Idéalement, le quartier doit être animé et commerçant. L’accent doit davantage être mis sur l’appartement, que sur la localisation.

Quel est le plan d’action du chasseur d’appartement ?

Une fois le mandat signé par Benjamin et Adélie, Gwenaëlle se met au travail, commence par analyser l’ensemble du marché selon les premiers critères de recherche dans l’application HOME SELECT  et diffuse sa recherche auprès de toutes les agences partenaires. Ensuite, comme la sectorisation est très large, elle décide qu’après chaque visite, elle fera le tour des agences aux alentours, afin d’y recenser les biens en avant-première correspondants à sa recherche

Comment s’est passée la recherche de Benjamin et Adélie ?

Le hasard du calendrier fait que Benjamin et Adélie sont à Paris la semaine suivant la signature du mandat. Gwenaëlle profite de leur venue pour organiser des visites, mais compte-tenu de leur demande très spécifique et malgré les 12 arrondissements autorisés, les biens proposés à la vente sont rares et parmi eux, un seul retiendra l’attention du couple.

Sur place, l’appartement s’avère décevant, car mal organisé : l’accès à la salle d’eau n’est pas facile et la pièce attenante à la chambre n’a pas de réelle fonction — ce qui donne une impression d’espaces perdus. Le couple ne donne pas suite. À l’issue de la visite, ils se retrouvent autour d’un verre pour faire plus ample connaissance. C’est aussi l’occasion pour Gwénaëlle d’affiner les critères de recherche après cette première visite : ils évoquent Paris, ses quartiers et Gwenaëlle en profite pour noter les endroits qu’ils aiment… Benjamin et Adélie réalisent aussi très vite qu’un dernier étage avec ascenseur réduit considérablement leur recherche. Ils décident alors de lever l’obligation de trouver un pied-à-terre au dernier étage mais conserve l’ensemble des autres critères

Comment Gwenaëlle Benon a-t-elle trouvé ?

Face à la décision de Benjamin et Adélie de lever l’obligation de trouver un pied-à-terre au dernier étage, Gwenaëlle reprend toutes les annonces étudiées au préalable car elle se souvient d’un superbe appartement rénové dans un style contemporain et design qui avait particulièrement retenu son attention et qui cochait toutes les cases hormis le dernier étage. Gwénaëlle contacte l’agence, le bien vient d’être mis à la vente mais il faut faire vite ! Elle envoie les photos à Benjamin et Adélie, c’est le coup de cœur immédiat, la visite est prévue le lendemain, la veille de leur départ.

Quelle est la description du bien trouvé ?

Situé dans le 10e arrondissement, à proximité du canal Saint Martin, dans une copropriété très bien entretenue, l’appartement, au calme (car donnant sur cour) se situe au 3e étage avec ascenseur. Il a bénéficié d’une rénovation totale, avec des matériaux et des prestations haut de gamme, mêlant l’ancien et le moderne.

Comment Benjamin et Adélie l’ont-ils trouvé ?

L’appartement est fidèle aux photos : le coup de cœur est confirmé ! Cerise sur le gâteau, les gros travaux dans l’immeuble ont déjà été menés (le ravalement, la cage d’escalier) ! Benjamin et Adélie ne connaissant pas le quartier, Gwénaëlle complète la visite par une découverte de celui-ci : l’appartement est à 5 min du canal Saint Martin et il y règne une ambiance village. Le couple est conquis !

Même si d’autres visites étaient prévues dans la journée, Gwenaëlle, après analyse des biens vendus dans le quartier, conseille au couple de rédiger une offre légèrement inférieure : d’un côté, le prix affiché est un peu élevé par rapport au quartier, de l’autre, ils peuvent faire prévaloir leur financement comptant. Au cours du week-end, la négociation se poursuit — le propriétaire leur proposant même d’acquérir l’ensemble du mobilier (des reproductions de pièces de designer), mais ils ne sont pas intéressés. Après quelques allers-retours, les deux parties se mettent d’accord et l’offre est validée.

Par acquit de conscience, notre chasseur d’appartement leur propose de le re-visiter, mais Benjamin et Adélie sont sûrs d’eux, c’est donc inutile !

« Une recherche fluide, aboutie en 2 visites »

Grâce à un climat de confiance rapidement instauré, la recherche s’est déroulée de manière très fluide : il n’a fallu que 2 visites pour déclencher un coup de cœur. Plus atypique encore, il n’a fallu que 2 mois pour la mener à bien : sans financement, la recherche rapide, conjuguée à l’absence de validation bancaire, ont considérablement réduit le temps immobilier.

« Le rendez-vous avec Gwen est pris pour le prochain bien ! »

À la signature de l’acte authentique, Benjamin et Adélie ont témoigné toute leur gratitude en fêtant avec Gwénaëlle ce projet rondement mené. Mieux, le couple lui a déjà confié qu’ils feront appel à ses services lorsqu’ils quitteront Angers d’ici 2 à 3 ans !

D'autres articles