Chasseur d’appartement pour des expatriés à la recherche d’un investissement locatif !

Découvrez une recherche menée rapidement par Gaëlle Loheac, notre chasseur d’appartement spécialisé sur Paris. Expatriés et vivant en Allemagne, Agathe et Félix cherchent à faire un nouveau placement financier. Pour mener à bien ce projet d’investissement locatif, ils s’en remettent totalement aux bons soins de notre chasseur immobilier, qui saura magnifiquement relever le défi en… 12 jours !

 

Quel est le projet immobilier d’Agathe et Félix ?

Agathe, Félix et leurs enfants vivent en Allemagne depuis quelques années et n’envisagent pas de retourner en France dans l’immédiat. Pour autant, ils souhaitent réaliser un placement financier dans la capitale. Déjà propriétaires d’un studio dans le 10e arrondissement, ils aimeraient investir dans un nouveau bien, pour pouvoir ensuite le louer.

 

Pourquoi confient-ils cette recherche à un chasseur d’appartement ?

Au-delà du fait qu’ils ne sont pas sur place, Agathe et Félix n’ont absolument pas le temps de réaliser cette recherche. Et cela, même si Agathe est régulièrement amenée à faire des déplacements professionnels sur Paris.
 

Comment ont-ils connu le réseau de chasseurs HOME SELECT ?

Agathe et Félix ont tout naturellement choisi le réseau HOME SELECT, car il leur a été recommandé par des amis.   

 

Où souhaitaient-ils investir ?

Au téléphone, Agathe, Félix et Gaëlle dressent ensemble les critères de recherche : le couple veut exclusivement acheter dans les coins sympas des 10e, 11e, 14, 15e et 17e arrondissement.

Au niveau du bien, ils recherchaient un studio d’une surface minimum de 20 m², situé dans une petite copropriété à la fois saine et sans gros travaux prévus à court terme. Ils excluaient les biens en rez-de-chaussée, et les chambres de service.

Après avoir rappelé le fonctionnement de HOME SELECT, Agathe et Félix signent le mandat de recherche et le renvoient à Gaëlle par e-mail, afin qu’elle puisse débuter ses investigations.

 

Comment Gaëlle a-t-elle trouvé ?

À chaque annonce intéressante, Gaëlle envoie la fiche du bien à Félix et Agathe pour recueillir leur impression, mais rapidement elle détecte un appartement qui sort du lot !

Le marché des petites surfaces étant extrêmement tendu sur Paris, elle décroche immédiatement son téléphone pour bloquer  une visite. Ensuite seulement, elle envoie la fiche produit à ses clients pour leur faire valider l’intérêt pour le bien et coordonner leurs agendas pour un débrief après-visite. En effet, si l’appartement est bien, il faudra se positionner très rapidement…

 

Quels étaient les atouts du studio ?

Situé dans le 11e arrondissement de Paris, le studio transformable (si souhaité) en 2 pièces – est au 4e étage d’un bâtiment donnant sur cour, bien entretenu, composé de 2 appartements par étage. Comme il s’agit d’une résidence principale, le propriétaire a soigné les travaux, offrant un bien de premier ordre, avec une cave (rare pour les petites surfaces).

 

Comment ont réagi Agathe et Félix ?

Après la visite, Gaëlle a envoyé ses photos et vidéos à Agathe et Félix. Le soir, ils rédigeaient une offre au prix, avec condition suspensive de crédit. Même si notre chasseur l’a immédiatement transmise à l’agence responsable de la vente, ce n’était pas sûr que cela suffise, car il y avait eu plusieurs offres au prix, au cours de la journée de visites…

Mais la ténacité de Gaëlle a finalement été récompensée : au téléphone avec l’agence, elle a insisté sur la motivation de ses clients, sur le fait qu’ils passeraient évidemment rapidement voir l’appartement si leur offre était retenue. Un acharnement qui s’est soldé par une offre contre-signée 2 jours plus tard…

Agathe est donc venue le voir avant la signature de la promesse de vente, pour valider définitivement son choix. À noter qu’elle est également revenue plus tard pour le voir vide et mieux se projeter.

 

Le couple devait-il faire faire des travaux avant de le louer ?

L’ancien propriétaire était extrêmement soigneux, le studio pouvait être loué rapidement après un petit coup de peinture

 

« Nous sommes les yeux des expatriés… »

Dans le cadre d’une recherche, le rôle du chasseur immobilier est d’être les yeux des acheteurs. Il s’agit donc de mettre en avant les atouts des biens présentés, mais aussi, et surtout, les petits défauts, pour éviter les mauvaises surprises. Par exemple, pour ce bien, il y avait un certain vis-à-vis mis en avant dans la vidéo présentée au client.

 

« Quel suivi !! »

Agathe et Félix ont été bluffés par la rapidité avec laquelle Gaëlle a trouvé le bien qu’ils recherchaient : 12 jours après la signature du mandat, ils rédigeaient leur offre. Par ailleurs, ils ont également grandement apprécié son suivi – notamment au niveau des relances de l’agence et du notaire.