...
chasseur-dappartement-paris-19e

Trouvé !

Locataire depuis de nombreuses années d’un studio exigu, Carolina cherche à acheter un vrai 2 pièces, où elle se sente chez elle. Confiée aux bons soins de notre chasseur d’appartement Anne Lecourt, membre du réseau HOME SELECT, elle va évoluer — sereinement et en toute confiance — pour enfin trouver le bien de ses rêves. Aujourd’hui encore, les deux jeunes femmes sont encore en contact…


Quel est le projet immobilier de Carolina ? 


À la fois infirmière et anthropologue, Carolina désire ardemment acquérir son premier appartement sur Paris, où elle est locataire, depuis plusieurs années, d’un studio trop exigu. Elle veut se sentir vraiment chez elle et se rapprocher de ses amis résidant principalement dans le 19ème arrondissement de Paris ou à Montreuil. 


Pourquoi fait appel à un chasseur d’appartement ?


Carolina ne connaît rien à l’immobilier et sent qu’elle a besoin d’être accompagnée et conseillée, appréhendant déjà de faire un choix qu’elle regretterait après. En cas de coup de cœur, elle a peur de s’emballer trop vite, au risque de survoler les nombreux documents à analyser (procès-verbaux d’assemblées générales, diagnostics, avis de charges, règlement de copropriété, etc.) et de ne pas savoir détecter les éventuels « loups ». Quelqu’un de compétent devait la conforter et la rassurer dans ses choix.


Comment a-t-elle connu HOME SELECT chasseur immobilier ?


En surfant sur Internet, Carolina a rempli le questionnaire du site de HOME SELECT permettant d’être rappelé par un des chasseurs de l’équipe. À sa réception, Jean Mascla a proposé le dossier à Anne Lecourt : disponible, elle a immédiatement contacté la jeune femme et le courant est tout de suite passé entre elles. 


Quels sont les critères à réunir dans cette recherche ?


Au cours de leurs échanges, Carolina a dressé la liste des critères de sa recherche : elle veut un vrai 2 pièces calme, d’au moins 30 m², lumineux avec des vues dégagées, orienté sud-ouest, avec une cuisine séparée, avec fenêtre et une cave. 

Situé à proximité des transports en commun et de quelques commerces essentiels, il doit être implanté dans un quartier sûr, au sein d’un immeuble ancien, n’excédant pas 6 étages, avec un ascenseur obligatoire à partir du 3e.

En termes de localisation, la recherche peut se concentrer sur le 19ème (Buttes — Chaumont), le 20ème (Villette), le 12ème, le 13ème et le 14ème, mais aussi à Pantin (près du Centre National de Danse), dans le bas Montreuil et à Vincennes.


Comment notre chasseur d’appartement a-t-il abordé la recherche ?


Comme Carolina n’avait fait aucune visite avant de contacter HOME SELECT, Anne lui a proposé de faire les visites ensemble, pour qu’elle s’habitue aux volumes et à l’état des biens par rapport aux photos et aux surfaces indiquées dans les annonces. Comme son emploi du temps le lui permettait, cela tombait bien.

En termes d’organisation, il était convenu qu’Anne lui proposerait les deux-pièces qui correspondaient à ses critères principaux, extraits de l’application HOME SELECT. Dès que Carolina indiquait « AIME », notre chasseur immobilier appelait l’agence ou le particulier-vendeur, pour vérifier que les informations non indiquées dans l’annonce, ne seraient pas rédhibitoires pour elle. Si l’échange était positif, elle programmait une visite.


Comment s’est passée la recherche ?


La première visite s’est faite à Pantin : en visant un bien en banlieue, Carolina pouvait alors espérer un appartement d’une plus grande surface qu’à Paris. Mais, malgré le fait qu’il soit grand, en bon état avec une vue dégagée (et même un petit extérieur !), l’immeuble s’est avéré un obstacle : elle ne s’y projetait pas. En effet, l’atmosphère ne lui correspondait pas, les occupants étant principalement des personnes âgées ou des familles.

Les deux visites suivantes, l’une dans le 19ème et l’autre à Montreuil, n’ont pas déclenché d’offres : les biens nécessitaient trop de travaux de rafraîchissement pour Carolina. En visualisant ce que signifiait « à rafraîchir » dans une annonce, elle a pu se faire une meilleure idée de l’état de ce type de biens et décider ainsi que ce n’était pas pour elle.


Comment le chasseur d’appartement a-t-il trouvé ?


En réalisant une nouvelle extraction de l’application HOME SELECT, Anne tombe sur une annonce pleine de promesses : il cochait toutes les cases, mais il était situé en rez-de-chaussée… Après soumission pour avis, Carolina a demandé à le voir…


Quelle est la description du bien trouvé ?


Situé dans le 19e arrondissement de Paris, dans son quartier de prédilection, il s’agit d’un vrai grand deux-pièces, complètement refait à neuf. Il réunissait toutes les exigences de la jeune femme. Calme, il était certes au rez-de-chaussée, mais il donnait sur une cour paisible.


Comment s’est décidée Carolina ? 


La même journée, Anne avait organisé une 5e visite dans le 11e arrondissement de Paris : le bien lui plaisait aussi, mais il nécessitait de réaliser quelques aménagements. Elle a donc préféré se concentrer sur le bien dans le 19e. Notre chasseur d’appartement l’a aidé à rédiger une offre d’achat, légèrement négociée pour correspondre davantage au prix du marché. 

Le propriétaire ayant rapidement contresigné son offre, elles ont fait ensemble deux autres visites à des horaires différents pour rassurer Carolina. Parallèlement, Anne a même interrogé quelques occupants pour recueillir leur avis sur la copropriété : tous les feux étaient au vert !

Une fois le processus d’achat achevé, Carolina s’est installée et a pu se faire plaisir dans la décoration et le mobilier, pour enfin se sentir pleinement chez elle !


« Je me suis sentie réellement utile et appréciée »


De manière générale, Anne aime apporter son aide : conseiller et rassurer Carolina tout au long de cet important projet a donc été un vrai plaisir. Notre relation a naturellement évolué du vouvoiement au tutoiement, étendant nos discussions au-delà de la sphère strictement immobilière. Pour Anne, non seulement, elle a été heureuse par la qualité de son travail, mais elle a aussi rencontré une belle personne, qu’elle n’a pas envie de perdre de vue.


« Anne, une relation professionnelle devenue personnelle »


Au-delà de la qualité de ses prestations (ses conseils avisés, sa lecture professionnelle des annonces), Carolina a beaucoup apprécié le temps qu’Anne lui a consacré pour la rassurer dans son projet — organisant même des visites de son bien, à différentes heures, pour confirmer définitivement son choix  ! Aujourd’hui, même installées, les deux jeunes femmes continuent à prendre des nouvelles l’une de l’autre.

Publié par

Partagez