Chasseur d'appartement Paris 8e pour un couple de propriétaires souhaitant agrandir leur patrimoine.

couple souhaitant agrandir leur patrimoine.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Trouvé !
Découvrez une recherche menée rapidement par Catherine Ziegler, notre chasseur d’appartement spécialisé sur Paris 8e. Déjà propriétaires d’un studio, Nicolas et Lucie souhaitent investir dans un second bien, légèrement plus grand, afin d’accueillir leurs futurs enfants. Vivant actuellement à l’étranger, ils ont décidé de confier leur recherche à un chasseur Home Select !
 

Pourquoi Nicolas et Lucie souhaitent investir dans un second bien ?

Propriétaires d’un studio dans le 17e arrondissement de Paris, à proximité du Parc Monceau, Nicolas et Lucie souhaitent agrandir leur patrimoine en investissant dans un nouveau bien, légèrement plus grand, afin d’accueillir leurs futurs enfants. Même s’ils habitent actuellement en Angleterre, ils connaissent bien la capitale, y ayant effectué, tous les deux, leurs études.
 

Pourquoi demander l’aide d’un chasseur d’appartement ?

N’étant pas sur place, Nicolas et Lucie se sont tout naturellement tournés vers un chasseur immobilier, pour effectuer leur recherche d’appartement.
 

Comment ont-ils connu HOME SELECT chasseur immobilier ?

Et le choix de Home Select s’est tout aussi naturellement imposé, dans la mesure où notre nom est apparu au hasard d’une conversation entre amis, ayant déjà sollicité nos services. Nicolas a donc directement appelé Catherine Ziegler, notre chasseur immobilier, très expérimentée.
 

Quelle était la zone de recherche pour Catherine ?

Par téléphone, Nicolas, Lucie et Catherine ont établi les critères à faire figurer dans le mandat de recherche exclusif : le couple recherchait un 2 pièces, calme lumineux, bien agencé, d’environ 25 m², avec travaux, situé dans un immeuble de standing, en étage élevé, à proximité d’un métro et de commerces. Idéalement, le bien doit se distinguer par un petit « + » — par exemple, un balcon ou encore, une vue remarquable.
En termes de localisation, Catherine pouvait librement effectuer ses recherches : la seule exigence du couple résidait dans le fait d’avoir une belle adresse. Celle-ci pouvait être dans le 1er près du Louvre, dans le 5e côté Panthéon et Saint Michel ou encore, dans le 14e vers Montparnasse et Edgar Quinet, etc. Nicolas et Lucie avaient, tout de même, quelques quartiers préférés : La Madeleine, École Militaire, Opéra ou Montparnasse.
Enfin, le couple disposait d’un budget cohérent avec une enveloppe travaux. L’idée étant d’acquérir un bien (sans conditions suspensives) à un prix raisonnable.
 

Quelle était la principale difficulté de cette recherche ?

Avec une localisation aussi étendue, la recherche d’appartements est à la fois facile et difficile. Catherine a donc décidé de lancer un appel à tous les agents immobiliers de son répertoire, prenant le soin d’exposer systématiquement toutes les qualités du dossier de Nicolas et Lucie.
 

Pourquoi n’ont-ils pas obtenu le bien du 7e arrondissement ?

Après avoir proposé quelques fiches de biens, systématiquement écartées par le couple, Catherine comprend rapidement que la luminosité, l’état des parties communes et le prix au m², sont des facteurs déterminants…
Un des contacts de notre chasseur immobilier lui propose un bien, en off-market, dans le 7e arrondissement : situé à proximité de l’avenue de La Motte-Picquet, avec une vue sur le dôme des Invalides, il dispose d’arguments suffisamment convaincants, pour susciter l’intérêt de Nicolas et Lucie. Intéressés, ils demandent à Catherine de réaliser une pré-visite. Immédiatement, elle voit qu’il remplit toutes les conditions. Sur la base de son compte-rendu étayé par de nombreuses photos et vidéos, Nicolas décide de faire une offre pour le bien et de venir le voir. Une fois sur place, il confirme sa proposition, d’autant plus sûr de lui, qu’il vient, avec son entrepreneur, pour l’aider à chiffrer les rénovations à prévoir. Une option validée par Lucie, quelques jours plus tard. Malheureusement, le propriétaire finit par décider de ne plus vendre son bien… sans donner aucune raison aux acquéreurs, qui se sont pourtant positionnés sur son appartement.
 

Pourquoi la recherche a-t-elle complétement réorientée ?

Quelques semaines plus tard, depuis un  séjour de  vacances à l’étranger, Nicolas et Lucie envoient le lien d’une annonce à Catherine : le bien en question offre de belles prestations, mais il est au-dessus du budget initialement proposé. Cependant, compte tenu d’une très très belle vue, le couple se dit prêt à faire l’effort…
 

A quoi ressemblait ce bien si spécial qui méritait cet effort ?

Situé à deux pas des Champs-Elysées, dans un immeuble des années 60 (qui n’était pas vraiment souhaité au cahier des charges), parfaitement rénové, avec des parties communes très propres et un ascenseur récent, l’appartement, très lumineux et calme, compte 2 pièces pour une surface totale de 47 m². S’il nécessite d’être rafraîchi, il offre de belles perspectives : notamment la possibilité d’accentuer la vue extraordinaire, en abattant la cloison se situant entre la cuisine et la pièce à vivre !
 

Comment s’est déroulée la prise de décision ?

Comme il est idéalement placé, tout en étant au calme, Nicolas et Lucie invitent Catherine à faire une première visite. Comme à l’accoutumée, elle fait un reportage de plusieurs dizaines de photos, qui confirment les bonnes ondes de ses clients sur ce bien. À la faveur du contexte (visite en juillet), notre chasseur immobilier est la première à visiter : l’agent immobilier l’informe également que la propriétaire, habitant à l’étranger, sur un autre fuseau horaire, souhaite vendre vite. Avant même de se déplacer, le couple rédige donc une proposition très proche du prix affiché, qui est validée 2 jours plus tard. Si Nicolas et Lucie ne voient « leur » appartement qu’à la signature du compromis, ils ne sont pas déçus. La couverture photographique de Catherine les ayant déjà pleinement rassurés.
 

Comment Nicolas et Lucie se sont-ils décidés pour les travaux à faire ?

Comme l’appartement nécessitait des rafraichissements, Nicolas est venu à plusieurs reprises avec différents entrepreneurs, pour établir des devis et comparer les prestations. Si certains agents immobiliers acceptent de laisser leur jeu de clé au chasseur pour ce genre de visites, ce ne fut pas le cas cette fois-ci… Tant pis pour l’agent, qui devait faire les déplacements avec Catherine et Nicolas !
 

« Les clients doivent conserver un œil sur le marché »

Sur ce dossier, l’achat final ne s’est pas calé exactement sur le cahier des charges initial : cela souligne l’importance, pour les clients, de conserver leurs alertes personnelles, afin de les transmettre, le cas échéant, aux chasseurs. Sans eux, Catherine n’aurait très certainement pas proposé ce 2 pièces : trop d’éléments ne cadraient pas avec les demandes initiales (1er étage, la décennie de l’immeuble, le prix…)
 

« Des services à la hauteur des attentes »

Nicolas et Lucie ont grandement apprécié les services de Catherine, et plus largement de Home Select – que ce soit au niveau de sa disponibilité, de son écoute, mais aussi de ses « entrées off-market » à fort potentiel, même si la conclusion ne s’est pas faite sur l’un d’entre eux.
Découvrez un autre article de Catherine: Chasseur d’appartement Paris 15e pour un couple d’expatriés, à la recherche d’un pied-à-terre parisien.

Abonnez-vous à notre newsletter

les conseils hebdomadaires de nos chasseurs immobiliers

D'autres articles intéressants

Souhaitez-vous tester nos chasseurs immobiliers ?

equipe chasseur d'appartement