Chasseur d’appartement Paris pour un bien à fort potentiel, entièrement à refaire, avec un bel environnement immédiat

Paris pour un bien à fort potentiel

Découvrez une recherche menée rapidement par Catherine Ziegler, notre chasseur d’appartement spécialisé sur Paris 2e. Yael navigue entre plusieurs succursales, établies dans différents pays. Jusqu’ici, il logeait chez des amis, mais il désire maintenant acquérir un logement bien à lui. Un bien à fort potentiel dans un secteur géographique, relativement petit et pour un budget relativement serré. Un challenge magnifiquement relevé par Catherine !
 

Pourquoi Yael recherche-t-il un appartement ? 

Yael est un jeune trentenaire qui a passé toute sa vie dans le 16e arrondissement de Paris. Sorti d’une bonne école de commerce, il a créé il y a quelques années une société d’événementiel. Florissante, elle emploie aujourd’hui, une cinquantaine de personnes et compte plusieurs succursales à l’étranger.  Yael navigue entre différents logements. Jusqu’à présent, il logeait chez des amis lors de ses séjours parisiens, mais il souhaite désormais avoir son pied-à-terre à lui.
 

Pourquoi a-t-il besoin d’un chasseur d’appartement ?

Du fait de son activité professionnelle, Yael ne cesse de voyager : s’il est la moitié de son temps à Paris et l’autre moitié à l’étranger, cela ne lui permet pas d’avoir la réactivité nécessaire pour concrétiser son projet d’achat immobilier dans la capitale.
 

Pourquoi contacte-t-il HOME SELECT chasseur immobilier ?

Après avoir évoqué sa volonté de trouver un logement parisien à son entourage, Yael obtient les coordonnées de Catherine Ziegler, chasseur d’appartement au sein du réseau HOME SELECT. Un ami proche a eu l’occasion de recourir à ses services et il en est extrêmement satisfait. Sur cette recommandation, le jeune homme la contacte directement et lui propose un rendez-vous dans ses bureaux parisiens. 
 

Quelles sont les particularités de la recherche de Yael ?

En arrivant sur place, Catherine découvre l’univers dans lequel Yael évolue :  la décoration – généreuse, colorée et luxueuse – qu’il suggère à ses clients, reste proche de celle qu’il aime personnellement. Il recherche un grand 2 pièces d’au moins 70 m² avec un double séjour aéré, avec une belle hauteur sous plafond. À l’impérative chambre à coucher, il souhaite une deuxième chambre qu’il pourra transformer en dressing.
La zone de recherche se concentre essentiellement sur le 2e arrondissement, mais il veut bien que Catherine regarde le 9e arrondissement, dans les quartiers les plus sympathiques.
Mais au-delà de ces considérations, Yael souhaite, en négociateur né, faire une bonne affaire : pour cela, il s’est donné un budget qu’il ne veut pas dépasser, même si financièrement, il pourrait obtenir une enveloppe plus confortable. Par contre, comme il est dans le monde de la décoration et du rêve, il veut pouvoir tout refaire dans son futur appartement !
 

Pourquoi la recherche s’annonce compliquée ?

La recherche s’annonce particulièrement compliquée – que ce soit à cause du budget relativement serré de Yael ou à cause de la localisation géographique tout aussi limitée. Pour rappel, le 2e arrondissement de Paris est le plus petit de tous les arrondissements parisiens. 
Mais cela n’empêche pas Catherine de paramétrer l’application HOME SELECT et d’envoyer immédiatement un email à tous ses contacts, situés dans le périmètre recherché, pour présenter la demande de Yael.
 

Catherine a-t-elle pu lui présenter des visites ?

Rapidement après la signature du mandat de recherche, Catherine organise une visite pour un bien, entièrement à refaire, situé au 2e étage sans ascenseur, proposant une belle hauteur sous plafond (3 m). Même s’il est au calme, il s’avère trop sombre, avec un vis-à-vis trop proche et des parties communes pas assez soignées au goût de Yael. 
Quinze jours plus tard, notre chasseur d’appartement lui propose deux autres visites dans le 9e arrondissement. Le premier est situé dans un quartier jeune, dans un immeuble en pierre de taille, lumineux. Mais comme il donne sur une cour et qu’il ne s’agit pas d’un haussmannien, Catherine comprend que ces deux critères sont essentiels pour le jeune homme. 
Le second est, quant à lui, parfait au niveau du style et de la copropriété. Il s’agit d’une suite d’hôtel de 68 m², avec de superbes moulures, une cuisine épurée moderne, une chambre très belle avec de nombreux placards, mais une petite salle de bain, étroite et intégrée à la chambre. Même si Catherine s’approche de plus en plus des vœux de Yael, il ne peut pas valider cet appartement pour plusieurs raisons : la salle de bain, un bien cher, car déjà entièrement refait alors qu’il aimerait y mettre sa patte, et enfin et surtout, l’adresse. Cette dernière ne reflète pas l’image qu’il souhaite véhiculer professionnellement et personnellement.
Peu de temps après, ils visitent un nouvel appartement au cœur d’une petite copropriété modeste, située dans un quartier que Yael adore, mais il n’est pas assez prestigieux à son goût et ne compte « que » 2,70 m de hauteur seulement.
Catherine décide alors de faire un point avec le jeune homme : au cours des précédentes visites, elle a compris que l’environnement de l’appartement et sa copropriété sont essentiels ! Peut-elle rechercher dans le secteur du 16e arrondissement côté Trocadéro ? Un secteur prometteur compte-tenu des exigences de Yael, tout en restant très accessible par rapport à l’emplacement de son bureau. Après avoir obtenu son accord et relancé son réseau avec ces nouvelles données, Catherine continue activement sa recherche.
 

Comment Catherine Ziegler est-elle tombée sur la bonne annonce ?

Un vendredi, elle reçoit une annonce pleine de promesses, émanant d’une agence immobilière, « la commune immobilier », habituée à transmettre en priorité ses biens aux chasseurs du réseau HOME SELECT. Située dans le 11e arrondissement, elle a récupéré la vente d’un bien dans le 16e arrondissement qui ne va pas convenir à ses clients locaux du 11e arrondissement. Immédiatement, Catherine contacte l’agence et prévoit une visite pour le lendemain.
 

Pourquoi ce bien était-il fait pour Yael ?

A deux pas du Trocadéro, l’appartement est au sein d’un immeuble haussmannien, entouré d’hôtels particuliers de deux étages, offrant un bel environnement visuel immédiat. Situé au 1er étage, il propose une belle hauteur sous plafond de 3,20 m avec un double séjour, une chambre, une cuisine et une salle de bain pour une surface de plus de 70 m². Un bien entièrement à refaire, avec un très beau potentiel. 
 

Comment s’est passé le processus d’acquisition ? 

Sur la base des photos et des vidéos de Catherine, Yael est déjà très enthousiaste : une autre visite est programmée le lundi suivant. Totalement sous le charme, il rédige une offre en dessous du prix – Catherine ayant réussi à savoir qu’une petite négociation était possible étant donné l’état de l’appartement ! 
Après son acceptation, le processus d’acquisition s’est enclenché, mais notre chasseur d’appartement a souvent dû battre le rappel auprès du jeune homme, afin qu’il tienne les échéances clés – notamment celle des notaires pour la signature de l’acte définitif.
 

Des travaux ont-ils été faits ?

À la remise des clés, Yael a pris les choses en main : l’appartement était entièrement à refaire, mais c’était justement ce qui lui plaisait. Du coup, il a pu librement suivre ses envies !
 

« La clé, c’est le réseau ! »

Catherine a bénéficié d’un bien en primeur grâce à l’agence « La commune immobilier » – et plus précisément, grâce à Guillaume et à Amaury. Leur efficacité et leur professionnalisme lui ont permis de conclure une vente et de satisfaire tous les protagonistes ! Une affaire qui roule !
 

« Catherine, ma tête, mes oreilles et mes 

Très occupé, Yael a particulièrement apprécié la disponibilité de Catherine qui réalisait des pré-visites et ce n’est que sur son ressenti et ses documents (photos et vidéos) qu’il donnait suite ou non. La collaboration s’est vraiment bien passée – au point qu’il a déjà parlé des bons services de notre chasseur immobilier auprès de ses amis.

Consultez nos Articles récents