Chasseur d’appartement Paris Centre pour un jeune homme fatigué des embouteillages parisiens.

Trouvé !

Découvrez une recherche menée rapidement par Catherine Ziegler, notre chasseur d’appartement Paris Centre. Fatigué par les embouteillages journaliers, Jules décide de mettre en location son studio et trouver un appartement plus proche de son travail…

 

Pourquoi Jules cherche-t-il à changer d’appartement ?

Jules est un jeune cadre supérieur quotidiennement pris dans les embouteillages parisiens : au-delà de l’habituel trajet domicile-travail (du département 94 au 20e arrondissement de Paris), il est régulièrement amené à faire des déplacements dans toute l’Île-de-France. Aujourd’hui, il se décide à acheter sur Paris pour s’épargner ses désagréments quotidiens !

 

Qu’est-ce qu’un chasseur d’appartement pouvait lui apporter ?

Ne disposant que peu de temps pour mener à bien sa recherche immobilière, Jules souhaite s’en remettre à un chasseur d’appartement, qui devra composer avec ses disponibilités — uniquement concentrées sur les soirs et les week-ends.

 

Pourquoi HOME SELECT a-t-il sonné comme une évidence ?

Nul besoin de consulter les sites spécialisés sur Internet, Jules disposait déjà du contact de Catherine Ziegler, appartenant au réseau Home Select : en effet, notre chasseur immobilier avait déjà aidé un de ses amis à trouver un bien.

 

Que souhaitait Jules pour son futur achat immobilier ?

Contactée au téléphone, Catherine aide Jules à définir les modalités inhérentes à la recherche à effectuer : un appartement d’au moins 80 m², avec deux chambres, à partir du 2e étage d’un immeuble récent, à la fois pratique et moderne. Autrement dit, pas de 1er étage, pas de rez-de-chaussée, pas de style haussmannien et pas de parquet qui craque. Il souhaite également un parking pour sa voiture et vise essentiellement les 11e, 12e, 13e et 20e arrondissements de Paris. À l’écoute de ces exigences et de son budget, Catherine estime que la recherche est tout à fait cohérente, sans compter que Jules a d’ores et déjà validé son financement avec sa banque. Au terme de ce coup de fil, il signe le mandat exclusif, ce qui donne le feu vert à notre chasseur immobilier.

 

De quelle manière Catherine a-t-elle  débuté sa recherche ?

Compte tenu des vœux de Jules, Catherine cible prioritairement ses nombreux contacts : l’avantage immédiat est qu’il souhaite un bien récent, contrairement à la majorité des acheteurs, qui privilégient l’ancien. Rapidement, elle reçoit 5 ou 6 propositions à étudier. Malheureusement, aucune ne répond aux exigences de Jules.

 

La première offre a-t-elle été la bonne ?

Cependant, elle décide d’en mettre un de côté. En effet, malgré son premier étage, le bien est situé dans une belle résidence, donnant sur une rue calme du 20e arrondissement de Paris. En plus, il dispose d’une superficie de 73 m², avec un balcon ! Catherine organise une pré-visite et réalise des vidéos et des photos, qu’elle présente ensuite à son client, visiblement intrigué par le bien. Le temps de planifier une seconde visite, une autre agence arrive sur le projet de vente, générant un grand nombre de rendez-vous. Malgré cette nouvelle concurrence, Jules vient le visiter et décide de faire une offre inférieure au prix demandé — l’appartement nécessitant quelques travaux (moquettes et tapisseries dans les chambres…). Mais cette proposition reste sans réponse. Au bout d’une semaine, Catherine et Jules apprennent que les propriétaires ont vendu leur bien à une autre personne, sans offrir à Jules la possibilité de renchérir. C’est un coup dur !

 

Action, réaction : Comment Catherine a-t-elle redynamisé sa quête ?

Catherine reprend activement sa recherche sur le terrain, se présentant à des agences situées à proximité de ce premier appartement. Quinze jours plus tard, elle découvre un bien — jusqu’ici surcoté — qui intègre désormais le budget de Jules. Elle rencontre immédiatement le directeur de l’agence en charge du dossier, qui n’avait pas l’habitude de travailler avec un chasseur immobilier. Pour autant, il se montre ravi de découvrir cette nouvelle approche et organise une pré-visite avec Catherine, avant de revenir une seconde fois, avec elle et Jules.

 

Quels atouts présentait cet autre bien ?

chasseur d’appartement Paris Centre

Situé à quelques centaines de mètres du premier appartement convoité, ce bien – avec parking — appartient potentiellement à un quartier validé par son client, tout en étant positionné au 4e étage, avec une exposition plein sud (contrairement de l’orientation Nord du précédent). S’il ne propose pas de balcon, il compte une grande porte-fenêtre avec des rambardes qui laisse bien entrer la lumière. Comme souhaité, il est composé de 2 chambres, avec un salon spacieux et une petite cuisine séparée, à côté de l’entrée. Catherine, estimant que la distribution pouvait être meilleure, fait appel à un entrepreneur, pour chiffrer un projet de travaux et, ainsi, offrir la possibilité à Jules d’accueillir une cuisine américaine.

 

Jules a-t-il fait une offre au prix demandé ?

cuisine de l'appartement

Malgré son prix en baisse, Jules décide de faire une offre encore inférieure, afin d’y inclure l’enveloppe travaux, budgétée par l’expert de Catherine. Sans compter que le bien nécessitait une remise au goût, pour rafraîchir une décoration légèrement vieillissante. Avant de se positionner ainsi, notre chasseur immobilier s’était renseignée : elle savait que le directeur d’agence connaissait le vendeur et qu’une offre de cet ordre pouvait être acceptée, ce qui fut le cas !

 

Comment les travaux ont-ils été gérés ?

appartement en plein travaux

Jules s’est appuyé sur ses contacts personnels, pour effectuer les travaux, modifiant la cuisine et donc, le séjour.

 

Un challenge sectoriel récompensé par de nouveaux partenaires !

Catherine Ziegler - Chasseur d'appartement Paris Centre

Approchée par recommandation personnelle, Catherine a souhaité aider Jules, même s’il ne s’agissait pas de son secteur de prédilection. Abordant cette recherche comme un nouveau challenge, elle jouit aujourd’hui d’un réseau plus étendu – et elle a fait profiter de ses contacts les chasseurs HS spécialisés dans ces zones.

 

Une recherche menée de mains de maître (sse)

Jules est enchanté de cette collaboration : Catherine est une professionnelle efficace, qui ne ménage pas ses efforts !