Chasseur d’appartement sur Paris pour une expatrié en quête d’un pied-à-terre dans le quartier Saint Sulpice !

Trouvé !

Découvrez une recherche menée rapidement par Catherine Ziegler, notre chasseur d’appartement spécialisé sur Paris, pour une expatriée à la recherche d’un pied-à-terre parisien, en plein cœur du centre littéraire de Saint-Germain-des-Prés : autrement dit, une recherche qui s’étend sur 2 à 3 rues uniquement… Un vrai challenge pour notre experte !

 

Pourquoi Salma voulait-elle un pied-à-terre parisien ?

Après avoir fait leurs études à Paris, Rani et Salma ont choisi de s’expatrier au Canada pour y vivre avec leur petite fille. Mais en sa qualité de professeur de lettres ainsi que pour sa culture personnelle, Salma est amenée à passer, chaque année, les deux mois d’été dans la capitale française. Jusqu’ici, la jeune femme louait un bien autour du quartier de Saint Sulpice dans le 6e arrondissement ; désormais, elle souhaite acheter son propre pied-à-terre !

 

Comment en est-elle venue à solliciter un chasseur d’appartement ?

N’étant pas physiquement sur place, le couple a tout naturellement souhaité travailler avec un chasseur d’appartement. Chaque année, Salma avait beau se renseigner, auprès des concierges de son quartier, sur les opportunités immobilières du coin, elle ne parvenait pas à mener cette recherche seule.

 

Pourquoi a-t-elle choisi Catherine Ziegler de HOME SELECT ?

Sans compter que Rani et Salma jouissaient déjà d’un contact, transmis par des amis, également expatriés et ayant déjà fait appel au service de Catherine Ziegler, chasseur immobilier HOME SELECT.

 

Pourquoi la recherche s’annonçait-elle compliquée ?

Directement sollicitée au téléphone, Catherine a pris note des vœux de la jeune femme. Ayant beaucoup visité seule, cette dernière avait une idée précise de ce qu’elle recherchait : une petite copropriété, des tomettes au sol, les murs et les escaliers qui penchent… En d’autres termes, Salma souhaitait un bien authentique, style « Saint-Germain-des-Prés », ancré dans un immeuble du 17e siècle, chargé d’histoire, et dans une rue animée, pour lui rappeler ses années étudiantes.

Avec son budget, elle ne pouvait prétendre qu’à un studio, voire 2 pièces dans le quartier convoité, mais ce n’était pas un problème : un coin alcôve, un coin-cuisine avec une douche séparée serait parfait !

 

Pourquoi Salma est-elle passée à côté du bien rêvé ?

Alors que le jour de visites était programmé le lundi suivant, Catherine repère une annonce qui fait tilt : notre chasseur d’appartement sait qu’elle a trouvé le bien de Salma. Alors, et même si elle n’a pas encore signé le mandat de recherche, elle appelle l’agence en charge du dossier, pour évaluer la situation : on est vendredi soir, Salma arrive le lundi, mais le bien sera très certainement vendu le samedi. Or, l’agence ne veut pas que Catherine visite sans cliente… Pour accroître sa déception, Salma entre dans l’immeuble à son arrivée et constate bien que c’est exactement ce qu’elle recherchait…

 

Suite à cette déception, a-t-elle vu beaucoup d’autres biens ?

Dans le 5e arrondissement de Paris, Catherine emmène Salma voir une petite copropriété proche du Paradis Latin. L’appartement, situé au 2e étage avec ascenseur, dispose d’un certain confort, mais il est entièrement à rénover. Compte-tenu des travaux à effectuer, les deux femmes déposent une offre inférieure au prix demandé, avec le soutien tacite de l’agence en charge. Malheureusement, le vendeur ne répondra JAMAIS à cette proposition – les tenant en haleine tout l’été… pour rien.

Au cours du mois de septembre et d’octobre, Catherine visite une quinzaine d’appartements pour Salma, retournée au Canada, mais il y a toujours un élément qui ne convient pas : le secteur, la surface, trop biscornus, trop cher…

Un autre bien retient suffisamment l’attention de Salma pour envoyer une amie sur place : un 2 pièces en L qui, même s’il est bas de plafonds et pas bien agencé, est tout neuf.  Elle décide de rédiger une proposition inférieure, mais elle n’est pas acceptée. Heureusement, car en mesurant les espaces, elle s’aperçoit que les éléments essentiels à sa vie ne peuvent pas s’y insérer.

 

Comment la chance s’est invitée dans ce dossier ?

Au début du mois de novembre, alors que Catherine se trouve dans le métro parisien, elle reçoit une alerte pour un bien dans le même immeuble que l’appartement qu’elles avaient raté au début de l’été dernier. Elle décide donc d’interrompre son trajet pour remonter à la surface et contacter l’agence Breteuil Immobilier : l’échange se passe très bien. En collectant les éléments sur l’acheteur pour son dossier, l’agent immobilier s’aperçoit rapidement que Catherine connaît bien son sujet. Le rendez-vous est pris pour le lendemain matin et surtout, elle sera la première à voir le bien en question.

 

Pourquoi le bien ne pouvait-il que plaire à Salma ?

Chasseur immobilier Paris quartier Saint Sulpice !

Situé dans un immeuble déjà validé par Salma, le studio d’un peu moins de 20 m² réunit, en plus, tous les vœux de la jeune femme : une petite alcôve pour le lit avec des doubles fenêtres (isolation phonique), une grande pièce à vivre avec poutres apparentes, un petit coin cuisine et une salle de douche séparée.

 

Comment s’est passée la finalisation de la vente ?

appartement de rêve (a dream come true)

Pendant la visite, Catherine réalise une vidéo pour Salma qu’elle lui envoie dans la foulée : c’est exactement le même appartement que celui du début de l’été. La seule différence, c’est qu’en l’espace de 3 mois, le prix est légèrement plus cher. Peu importe, notre chasseur immobilier dépose une offre au prix dès la sortie de la visite.

Le directeur de l’agence laisse planer le doute, pendant quelques jours, sur son acceptation, dans la mesure où ce dernier considère la seconde offre reçue au prix comme la première, dans la mesure où l’acheteur était présent. Heureusement, l’agent immobilier saura négocier son dossier et faire pencher la balance du côté de Salma.

Après la validation de cette offre, Catherine envoie les coordonnées d’un notaire à Salma pour orchestrer une signature pendant les vacances scolaires de décembre : la jeune femme va donc venir voir son studio pour l’avant-contrat – ce qui est essentiel à la bonne conduite de l’ensemble du processus, car à ce stade, elle dispose encore d’une rétractation possible sans engager de frais.

 

Salma a-t-elle procédé à des aménagements ou des rénovations ?

appartement ans le quartier Saint Sulpice

Si, au départ, Salma ne devait faire que quelques petits travaux de rénovation, la jeune femme a finalement engagé un entrepreneur pour en orchestrer de plus importantes : refaire le plancher un peu abîmé, mettre de la tomette authentique…

 

« Une satisfaction pleine et entière »

Catherine Ziegler - chasseur immobilier Paris

Grâce à cette recherche, Catherine a tissé d’excellents liens relationnels avec l’agence Breteuil Immobilier – et plus particulièrement, avec l’agent immobilier qu’elle a beaucoup apprécié. Sinon, notre chasseur d’appartement souligne sa satisfaction d’avoir trouvé un bien correspondant à 100 % aux vœux de départ, dans les 2 à 3 rues autorisées dans le cahier des charges !

 

« A dream come true »

Même si Salma a procédé à des travaux de rénovation, le 2 pièces est surtout un espace pour dormir : elle est absolument enchantée d’être au cœur du centre littéraire de Saint-Germain-des-Prés, de pouvoir sortir à Paris, aller au théâtre, respirer pleinement la vie parisienne : « a dream come true » (« Un rêve devenu réalité »)

 

Autres articles à découvrir:

Chasseur d’appartement sur Paris pour un couple d’expatriés en quête d’un appartement sur la ligne 6 ou 10 du métro !

Chasseur d’appartement Paris 15e pour un couple recherchant un bien à rénover